16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 01:17

  Carte EQUATEUR

Musique: Crocketts theme

 

 

Jeudi 12 aout : BANOS et les bains thermaux

Ce matin, on se lève tranquille, on prend le petit dej à lhôtel, pain, beurre et confiture à volonté et café, jus de fruit, salade de fruits frais. On va ensuite à loffice du tourisme où on est très bien renseigné, on prend des plans de la ville et de randonnées pédestres ou à vélo. On passe à la chambre prendre les maillots et on va aux bains thermaux "de la virgen".

   EQUATEUR    EQUATEUR 

Banos est à 1800 m daltitude, cest une station thermale, leau est minéralisée et chauffée par le volcan Turungahua actif. La dernière éruption a eu lieu en mai mais depuis, le lieu est à nouveau sécurisé! On se relaxe bien aux bains thermaux, il y a beaucoup plus dEquatoriens que de touristes et on discute avec quelques personnes qui nous parlent des bienfaits des eaux. Une autre personne sort de leau pour nous montrer larrivée naturelle de leau chaude. On profite du bain à 40° puis de celui à leau froide et aussi des douches froides en cascade et puis retour à leau chaude…etc… On ressort en forme pour aller prendre un "almuerzo". Laprès midi, on loue un buggy pour aller voir aux alentours, on arrive jusquà une gorge impressionnante.

EQUATEUR 8862

 Malheureusement, le Buggy marche mal, il monte difficilement les cotes et le frein à main, la marche arrière ne marchent pas non plus!

EQUATEUR

On refera une expérience avec du meilleur matériel une autre fois! On passe le reste de laprès midi à se détendre. Le soir, on dîne au resto "La cocina de dulcelina  " avec des truites.

Vendredi 13 aout : BANOS et la randonnée humide

Ce matin, on constate quil a plu en allant prendre le petit déjeuner et le plafond est bas, les montagnes sont couvertes de nuages. On décide dattendre un peu avant daller en excursion et on va dans un café internet qui fonctionne bien pour faire passer les textes sur le blog. Il pleut de temps à autre. Finalement, on prend les chaussures de marche et on va faire la randonnée vers le point de vue "Bellavista" au lieu du tour en vélo prévu. On a quelques averses qui nous accompagnent, le chemin est par endroit boueux et les rochers plutôt glissants mais en montée, ça va.

EQUATEUR

 On arrive en haut après une bonne heure, la chemisette complètement trempée par la transpiration sous lhabit de pluie. On enlève le manteau et on enfile le polaire sec,  on grignote un peu et on prend la route pour redescendre en ville. On marche environ 5 km avec la pluie de temps à autre, la nature est belle, on voit des arbres à tomates (fruit très bon en jus)

   EQUATEUR 8868    EQUATEUR 8877 

, des mandariniers, des arbres à avocats et des fleurs. Pour finir, deux très belles cascades. A une intersection, on voit un barbecue avec du poulet grillé; on sarrête manger, il est 14 heures et on se régale avec une cuisse et le haut de cuisse + des frites et une bière! On repart et on prend un bus pour retourner en centre ville, la pluie est plus forte et il y a encore quelques kilomètres. On décide daller aux bains thermaux pour se détendre les muscles mais il y a plein de monde et on renonce. On retourne à lhôtel bouquiner un peu au coin du feu de cheminée! On dîne à nouveau  à "la cocina de dulcelina".

Samedi 14 aout : BANOS et la route des cascades

On se réveille avec la pluie, on renonce à faire la route des cascades en vélo et on prend un bus touristique afin dêtre au sec entre les différents arrêts.  Nous ne sommes quavec des familles Equatoriennes; il y a beaucoup de touristes équatoriens à Banos pour ce week-end de la fête nationale. On fait un petit tour de ville et puis, on va à la gorge de St Martin. La rivière coule en formant des rapides, il y a une nacelle pour traverser au dessus du vide, Michel la prend.

   EQUATEUR    EQUATEUR 8889 

On repart ensuite en prenant la direction de Puyo. On passe deux tunnels et on passe au dessus dun pont où il peut se pratiquer du saut à lélastique. En traversant un autre pont, on voit leau bouillonnante sortir dun barrage.

 

EQUATEUR 8935

Le second arrêt nous permet dadmirer deux premières cascades. Après dautres tunnels, on prend une "tarabita"(nacelle) pour pouvoir mieux admirer deux nouvelles cascades que lon peut approcher ensuite grâce à un pont métallique suspendu.

EQUATEUR 8917

 

 

             EQUATEUR 8913      EQUATEUR 

Enfin, le dernier arrêt à "la marmite du diable", est le plus spectaculaire. Après une vingtaine de minutes de descente, on arrive à une cascade impressionnante par le volume deau qui tombe dans un bruit assourdissant.

EQUATEUR 8930

 On est au début éclaboussé puis totalement trempé par les projections deau. On va prendre un nouveau pont suspendu en bois pour pouvoir mieux admirer la cascade. Il a plu une grande partie de la journée mais on a surtout été mouillé par la dernière chute deau! Malgré le mauvais temps, cette promenade a été spectaculaire. Après une petite pause séchage à lhôtel, on va jusquau pont San Francisco où lon voit trois personnes faire du saut à lélastique dune hauteur assez élevée. On se promène en ville, il y a vraiment beaucoup déquatoriens en week-end ici et c’est amusant de voir quils font des achats dans les boutiques pour touristes! Il y a ici  des marchands de produits à base de canne à sucre ou bien à base dun fruit appelé "guayaba" avec lequel on fabrique des friandises.

 

EQUATEUR

 On dîne avec des truites toujours bonnes ici.

Dimanche 15 aout : BANOS et la randonnée ensoleillée

Ce matin, on pensait partir pour la ville de Puyo et puis, on sest réveillé avec le soleil! On va prendre le petit déjeuner sur la terrasse de lhôtel "Plantas et blancos" où on apprécie dune part la vue sur les sommets des montagnes qui encerclent Banos enfin sans nuage et dautre part, des petits pains faits maison, délicieux. On part faire une randonnée vers le "mirador de la Virgen" , il y a pas mal de marches et cest fatigant. Ensuite, on monte jusqu au " cafe del cielo" de lhôtel "Runtun"(complexe spa de luxe). On y prend deux "batidos" aux fruits et on y admire en effet une vue superbe sur la ville de Banos, on est à 2260 mètres.

EQUATEUR

Les sentiers de randonnée sont agréables et pas trop boueux malgré la pluie des jours précédents. La région est très verte et il y a pas mal de petites fleurs. On monte encore ensuite jusquau village de Runtun  (quelques maisons) et puis on va jusquau lieu dit" Panticucho". Une femme nous reçoit dans son jardin quelle nous propose de visiter pour un dollar par personne. Lendroit a du charme, on accepte. Hélas, les nuages se sont un peu amoncelés sur les sommets et on ne voit toujours pas le fameux volcan "Turungahua". Le jardin comporte des tas de fleurs ou arbustes en fleurs et aussi des légumes; il est assez sauvage et cest ce qui fait son charme. On y voit aussi des animaux : cochons dinde, lapin, poules, dindons, lamas.

 

EQUATEUR

 Mais surtout, on y observe des colibris aux couleurs bleu-vert magnifiques. Notre guide est charmante et elle nous montre larbre à fleurs préféré de cet oiseau et nous passons un long moment à lobserver et le photographier.

   EQUATEUR 8951    EQUATEUR 8962 

Après cette visite en pleine nature, on redescend jusquà la route et après avoir marché un peu, on trouve une voiture avec un couple et un petit garçon qui nous redescend sur Banos pour un dollar, ils sont sympathiques, discutent avec nous et  nous arrêtent à un point de vue. A larrivée, on leur donne aussi un porte clef tour Eiffel. On va boire un coup à un café, on a pas mal marché depuis trois jours et les jambes sont raides!  On rentre ensuite se reposer à lhôtel. On gardera un bon souvenir de Banos malgré le temps humide, il fait bon se promener en ville, voir et revoir léglise où il y a souvent des messes animées( les croyants chantent et frappent des mains), passer et repasser dans les rues avec tous les commerces. Il y a surtout toutes les possibilités de rando et dactivités ( vélo, buggy, canyoning, escalade, rafting et tout un tas de sports extrèmes. Demain, on part pour Puyo.

13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 16:02

Mardi 10 aout : de Cuenca vers Riobamba

On part tôt pour la ville de Riobamba, il y a 6 heures de bus. Cest long, cest de la route de montagne entre 2500 et 3200 mètres, il y a de beaux paysages, beaucoup de vaches et on se croirait dans les montagnes suisses (sans les chalets de bois)!

    EQUATEUR 8802    EQUATEUR 8819

Les indiens ont de belles maisons, ils semblent plus riches quen Bolivie ou au Pérou et on voit ici beaucoup dassociations pour aider les familles. On arrive dans laprès midi à Riobamba où on sinstalle à lhôtel " tren dorado"( 26 dollars) dans une chambre très agréable. On est à côté de la gare car demain on doit faire le fameux trajet de "la nariz del diablo", ligne ferroviaire touristique à travers des paysages grandioses. On va réserver notre billet de train à la gare et on est déçu : la partie du trajet la plus intéressante est fermée pour travaux au moins jusquà fin décembre et on apprend que le voyage sur le toit est interdit depuis un an pour des raisons de sécurité! On prend un billet quand même pour la première partie de la ligne qui comprend aussi deux arrêts avec visites guidées. On passe la fin de laprès midi à se promener dans la ville, en travaux sur la rue principale! on voit quelques boutiques de souvenirs avec du "Tagua" et une pub qui dit que "Shakira" porte des bijoux en tagua! On dîne moyennement au resto "Sierra Nevada".

Mercredi 11 aout : De Riobamba à Banos

On se lève à 4h45, petit déjeuner à 5h30, RV à la gare à 6h et départ à 6h30. Cest dur et il fait frisquet! On monte dans des autorails, il y en a trois qui vont se suivre.

  EQUATEUR 8821     EQUATEUR 8824

 On traverse de beaux paysages de montagne mais lintérêt est surtout dans lobservation des travaux des champs faits par les indiens. Le premier arrêt nous présente la première église dEquateur avec en façade, des dessins indigènes et nous allons aussi jusquà la lagune de "Colta", décevante car enfermée en partie dans un parc de jeux. Il fait froid, on se régale avec un café chaud et une petite galette de farine faite devant nous à un petit kiosque.

EQUATEUR 8828

On repart, larrêt suivant nous a plu : le village de "Guamote", village où les indiens portent pour la plupart lhabit traditionnel.

   EQUATEUR 8843    EQUATEUR 8840 

On finit le trajet au tout petit village de " Palmira",  un vent glacial nous saisit, on est gelé ( on est à plus de 3000m). On voit lintérieur de lancienne maison traditionnelle indienne et puis on prend le bus qui nous emmène à la ville dAlausi où on reprend encore un autre bus pour revenir à Riobamba. Il est environ 13 heures, on prend nos bagages à lhôtel et deux nouvelles heures de bus jusquà la ville de Banos. On ne gardera pas un souvenir mémorable de cette halte à Riobamba. La ville de Banos, très touristique, est cependant agréable demblée. En cette fin de journée, le ciel est un peu gris. On a du mal à trouver une chambre dhôtel pour plusieurs jours car à partir de vendredi, il y a des réservations en raison de la fête nationale du 10 aout qui se célèbre décalée! On sinstalle finalement à lhôtel "Santa Cruz"( 19 dollars), la chambre est petite mais laccueil est agréable. On est fatigué mais demain, repos! On dîne avec un grand plat de nouilles et une truite vapeur, on se régale.

13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 02:18

Vendredi 6 aout : des Galápagos vers Guayaquil

Nous partons enregistrer les bagages à laéroport après le petit déjeuner et nous revenons en ville en attendant lembarquement. Ici, laéroport est tout près de la ville, moins dun kilomètre et il y a peu de vols par jour. Pour cette dernière matinée, il y a du "garua", sorte de brume qui tombe et rend latmosphère humide, on en avait eu aussi à Santa Cruz. On fait nos derniers achats et on retourne à laéroport vers 11h30; vol sans problèmes. A larrivée à Guayaquil, on prend un taxi pour lhôtel " Suite Madrid"(30 dollars), il y a bien leau chaude cette fois, (pas comme à lhôtel Versailles) et le cadre est sympa. On va se promener au "Malecon", promenade aménagée au bord de la rivière et on visite le bateau "Guayas", voilier école trois mâts de la marine Equatorienne.

               EQUATEUR 8749      EQUATEUR 8747 

 Guayaquil est une grande ville moderne et on part demain. On dîne et on rentre tôt à lhôtel.

Samedi 7 aout : de Guayaquil à Cuenca

On prend le bus pour la ville de Cuenca vers 8 heures, il y a environ 5 heures de route. On part du niveau de la mer et on monte à 2500 mètres. La route est assez longue, il ya des travaux et souvent une circulation en voie alternée.

EQUATEUR 8752

Lors dun arrêt, on parle avec un Equatorien et il demande à Michel la musique quil écoute. Michel lui passe un écouteur, cest "Abba" avec "gimme;gimme;…;"et ils dansent un peu tous les deux. LEquatorien nous parle du film"mama mia" quil connaît et puis on discute sur nos métiers respectifs. A larrivée au terminal terrestre de bus, on va en taxi jusquau centre ville et on fait plusieurs hôtels. Finalement, on se décide pour lhôtel" Chordeleg" (34 dollars), il est dans une jolie maison coloniale (comme la plupart des hôtels de la ville ancienne) avec un patio et une mezzanine soutenue par des poteaux en bois. Notre chambre donne sur la mezzanine et il y a un petit balcon avec des volets intérieurs en bois. On est bien installé et le petit dej que lon prend dans le patio est compris. On décide de commencer à se promener près de la rivière, vers la rue"Larga", on va jusquau "Puento roto".


EQUATEUR 8762

 Cest  agréable de voir les maisons suspendues au dessus de la rivière "Tomebamba"  dun côté et leurs façades décorées de lautre.


  EQUATEUR    EQUATEUR 

On finit par sarrêter pour prendre un verre dans une très vielle bâtisse où lon apprécie le cadre. On retourne vers lhôtel en passant par la place du parc "Calderon" et lon dîne au "Raymipampa", très connu ici. Il y a plein de monde et on choisit des truites que lon nous sert beaucoup trop cuites; on est déçus.

Dimanche 8 aout : Visite de trois villages autour de Cuenca

On choisit de partir en bus pour des villages des environs où les marchés sont animés. Après une heure de bus, on arrive à "Gualaceo" où nous passons un agréable moment dans un marché très coloré;

   EQUATEUR 8782    EQUATEUR 8789

puis bus à nouveau jusquà "Chordeleg" où nous déjeunons sur le marché couvert avec du cochon grillé et des galettes de pommes de terre: un régal.


   EQUATEUR 8799    EQUATEUR 8796 

On fait quelques magasins dartisanat et puis bus encore jusquà "Sigsig" où nous marchons longuement jusquà la sortie de village pour trouver une fabrique  communautaire de chapeaux (dont le panama).

  EQUATEUR 8805   EQUATEUR 8808

   

 Nous sommes déçus car il ny a pas de fabrication le dimanche et les chapeaux présentés ne nous plaisent pas, tout comme laccueil. Nous repartons: marche puis bus et retour à Cuenca. Nous avons voyagé dans les bus avec les indiens des villages et on a pu observer des cultures différentes. On dîne bien dans un autre resto près de la place "Calderon" et retour à notre hôtel tout près de la place "St Domingo".

Lundi 9 aout : Cuenca, ville coloniale

Nous passons une belle journée le nez en lair à admirer les belles façades des maisons coloniales de la vieille vile classée au Patrimoine Mondial de lUnesco. Ici, cest lenchaînement des places et des églises.

   EQUATEUR    EQUATEUR 


               EQUATEUR      EQUATEUR 

On visite en particulier "la cathédrale de la Inmaculada," léglise "El carmen de la Asunción" où un joli marché  aux fleurs illumine la place


   EQUATEUR 8809  EQUATEUR 

et puis on va aussi à la place de San Francisco où on trouve un centre artisanal. On y achète des panamas et des porteclés en "Tagua".

EQUATEUR

 Cest aussi appelé, ivoire végétal, cest obtenu à partir des fruits dun arbre qui pousse en Amazonie et aussi sur la côte Equatorienne. On nous explique que cest aussi utilisé sur certaines pièces davion (airbus) et que cest une matière qui a de lavenir car dune part, on na pas besoin de couper larbre pour lobtenir et dautre part, cest biodégradable (on peut utiliser les fruits en décomposition en engrais! On visite ensuite une fabrique de Panamas " Paseo El Barranco",

                    EQUATEUR        EQUATEUR 

accueil très agréable et visite intéressante. On voit aussi vers la "calle larga",des réparateurs de chapeaux plus authentiques et où viennent les indiens.

EQUATEUR

 On se promène à nouveau dans la vieille ville et on ne se lasse pas d'admirer les clochers.

EQUATEUR

On retourne dîner au " Raymipampa" et cette fois, on se régale! La ville de Cuenca nous a beaucoup plu.

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 03:10

 

Carte EQUATEUR

 

 

carte.iles.galapagos

Pour continuer à vous faire partager les beautés des Galapagos, voici quelques films; ils ne sont pas parfaits! Dans celui avec le lion de mer sous l'eau, le premier plongeur que l'on voit en haut, c'est Michel

8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 23:52

 


Dimanche 3 aout : vers lile de San Cristobal

Ce matin, nous flânons tranquillement dans Puerto Aroya. 

Galapagos-EQUATEUR

Nous prenons le bateau à 14 heures pour lile de San Cristobal.

Galapagos--EQUATEUR- 8661

Le bateau est un hors-bord et nous sommes 22 passagers à bord, nous nous asseyons à lextérieur du bateau. Le trajet dure 2h30 "sobre el mar bravo" ( la mer est assez agitée sur la deuxième partie du voyage) et encore un grand merci à "scopoderm", je ne suis pas malade et pourtant, il y  quelquun à côté de moi qui lest ! Dans les vagues, Michel voit un dauphin et moi, un peu plus loin, je vois un orque. A larrivée, on va à lhôtel "Léon dormido" ( 30 dollars),le patron parle un peu français, il a été à Lyon et en Polynésie! La ville de Puerto  Baquerizo Moreno est plus tranquille que Puerto Aroya et les lions de mer ont investis le front de mer; ils sont partout et cest amusant de les voir ignorer complètement les êtres humains qui passent près deux.

Galapagos--EQUATEUR- 8662

 

  Galapagos--EQUATEUR- 8704    Galapagos-EQUATEUR 

On réserve une excursion de snorkelling ( 50 dollars par personne) pour demain et on va dîner chez "Rosita", un des rares restaurant ouvert; le repas de poisson avec une sauce aux champignons est délicieux.

Lundi 4 aout : ISLA LOBOS et rocher LEON DORMIDO

Nous partons vers 9 heures avec deux familles Equatoriennes et une australienne pour une journée en mer en hors-bord. La première étape est une séance de snorkelling autour de lile LOBOS où nous voyons quelques poissons mais surtout plusieurs tortues de mer. Ensuite, on repart, un peu gelés vers le rocher de Léon Dormido , plus au large.

Galapagos--EQUATEUR- 8668

Entre temps, une collation avec un chocolat chaud, quelques gâteaux et des fruits nous a réchauffés. On fait le tour du rocher et on voit sur les hauteurs des fous à pieds bleus et pour la première fois: des fous masqués!

Galapagos--EQUATEUR- 8679

On doit nager dans le canal formé entre les deux rochers. La mer est un peu agitée, pas très claire et il y a pas mal de courant; cest pas facile.

Galapagos--EQUATEUR- 8683

Et puis, lorsque lon est un peu plus dans le canal, on voit en dessous de nous, à environ 2 mètres, des requins à pointes blanches et dautres à pointes noires. Il y en a au moins une quinzaine, cest la première fois que lon en voit autant et cest amusant de nager au dessus. Hélas, on ne traverse pas tout le canal car notre guide nous demande de revenir; certaines personnes du groupe ont besoin de retourner au bateau…On navigue ensuite à nouveau jusquà une plage, on déjeune sur le bateau ( repas pas terrible)et on accoste;

    Galapagos--EQUATEUR- 8689    Galapagos--EQUATEUR- 8702 

On passe un moment que lon trouve assez long sur la plage et on rentre. On dîne à nouveau bien chez "rosita".

Mardi 5 aout : Centre dinterprétation et la Plage de La LOBERIA

Nous allons à pieds jusquau centre dinterprétation situé un peu en dehors du centre ville. On passe par la "playa mann" avec de nombreux lions de mer( comme partout sur cette ile).

Galapagos--EQUATEUR- 8707

Le centre dinterprétation présente lhistoire des Galapagos ( leur découverte par les différentes expéditions, lextermination des tortues terrestres géantes par les pirates et les baleiniers, lévolution des différentes iles jusquà nos jours); cest bien fait et intéressant. A partir de ce centre, de nombreux sentiers de randonnée sont aménagés permettant de découvrir de beaux points de vue sur lile.

   Galapagos-EQUATEUR     Galapagos-EQUATEUR

 On passe très agréablement la matinée en rencontrant toujours des lions de mer et aussi des petits lézards. Lors dun accès à une plage, un lion de mer mâle et une de ses femelles sont couchés dans le passage; le mâle est hargneux et nous sommes obligés de faire un détour pour finalement accéder à la plage.

  Galapagos-EQUATEUR   Galapagos-EQUATEUR

 De retour en centre ville, on mange un "almuerzo" au restaurant " le cormoran". Et puis, on repart pour la plage de la Lobéria, il y a environ 2 km sur la route pour y arriver et ensuite on marche sur un sentier balisé le long de la mer. Les plages sont habitées là aussi par les lions de mer, il y a du vent et les vagues sont impressionnantes.

  Galapagos-EQUATEUR  Galapagos--EQUATEUR- 8727 

 On voit aussi de gros iguanes marins. On marche pas mal mais le cadre est beau. De retour en ville, on fait quelques magasins de souvenir et on dîne.

 

7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 04:47

Samedi 31 juillet : Le centre DARWIN à Puerto Aroya

Après le petit déjeuner, nous quittons lhôtel "espana" où laccueil était peu chaleureux pour lhôtel" Sir Francis Drake". La patronne est avenante et la chambre tout aussi bien quà lautre hôtel ne coûte que 30 dollars. Nous allons visiter le centre Darwin qui protège tortues terrestres et iguanes terrestres en prélevant les œufs sur différentes iles et ensuite en relâchant les animaux adultes dans leur site dorigine. Le lieu est agréable, on fait une promenade à pieds dans la nature et on peut approcher les tortues adultes de près. On voit aussi des enclos avec des tortues aux différents stades de leur croissance. Il y a aussi la fameuse tortue "lonesome georges" qui est le dernier mâle de son espèce.

   Galapagos-EQUATEUR    Galapagos--EQUATEUR- 8485 

Lespace réservé aux iguanes terrestres est moins grand et ils sont dans des enclos. On finit la visite en passant par la plage de la station où une dame âgée se trempe au bord de leau. Quand je mapproche, elle me demande de laider à se redresser car elle ny arrive pas toute seule, elle a mal au dos.  Michel laide et elle mexplique que leau de mer est bonne pour son dos. Je la reconnais, elle tient un petit stand de souvenirs en ville. Elle nous dit de venir nous baigner là à marée haute car cest très bien. De retour en ville, nous prenons un almuerzo. on flâne un peu le long du port surtout vers lendroit où quelques pêcheurs vendent leurs poissons. Cest amusant de voir les pélicans, les lions de mer, les frégates et un héron bleu attendre le moment où ils pourront se nourrir. Il y a plein de monde autour deux mais ça ne les dérange pas.

Galapagos--EQUATEUR- 8507

 Cet après midi, nous allons voir la plage de Tortuga Bay, on la rejoint après une petite marche balisée mais dans la nature. Il y  a beaucoup de grands cactus.

    Galapagos-EQUATEUR  Galapagos--EQUATEUR- 8515 

On se promène le long de cette belle plage de sable blanc, les pieds dans leau. Le dîner se fait à nouveau chez "Renato" où nous apprécions la cuisine. On regarde les magasins de souvenirs.

Dimanche 1er aout : Lile de NORTH SEYMOUR

Aujourdhui, nous avons pris une excursion dans une agence ( 85 dollars par personne) pour la journée. Nous partons à 8 heures en minibus de lhôtel jusquau nord de lile où nous prenons un bateau pour lile de North Seymour. On navigue moins dune heure et on débarque sur lile avec le guide. Quelques lions de mer sont là mais surtout cette ile est le paradis de deux types doiseaux emblématiques des Galapagos : le fou à pieds bleus( piqueros con las patas azules) et la frégate "magnifique" dont le mâle gonfle le cou dune couleur rouge vif pour courtiser sa belle au moment de la reproduction.

On voit dabord plusieurs nids ( qui sont à même le sol)des fous à pieds bleus avec un petit tout blanc et duveteux; le guide nous dit de respecter environ un mètre de distance, on les voit donc de très près.

    Galapagos-EQUATEUR   Galapagos--EQUATEUR- 8537 

Et puis ensuite, lors de la marche dans le sentier balisé, on voit plein de frégates avec la gorge rouge déployée!

    Galapagos--EQUATEUR- 8554   Galapagos--EQUATEUR- 8552 

Lile est très belle aussi par sa végétation particulière; ici chaque ile est différente et cest toujours une bonne surprise.

Sur le chemin du retour, nous voyons deux iguanes terrestres ( on a de la chance), ils sont plus gros que les iguanes marins.

   Galapagos--EQUATEUR- 8575   Galapagos--EQUATEUR- 8585 

De retour sur le bateau, nous déjeunons(repas chaud) et nous naviguons jusquà la plage de Bachas sur lile de Santa Cruz.  On fait un peu de snorkelling mais il y a peu deau et on ne voit pas grand-chose. Je me baigne un peu, il y a des lions de mer sur la plage et des iguanes marins mais ils ne viennent pas nager avec moi. Ensuite, on se promène le long de la plage qui est belle; derrière il y a une jolie lagune où viennent les flamands roses à la saison.

    Galapagos--EQUATEUR- 8594  Galapagos--EQUATEUR- 8620

On voit vers la fin de la journée des nuées doiseaux qui volent en rang serrés et qui se posent sur les rochers et puis qui redécollent plusieurs fois de suite. Cest un très beau spectacle, il y a des fous à pieds bleus, des frégates, des pélicans et dautres plus petits.


  Galapagos--EQUATEUR- 8614     Galapagos--EQUATEUR- 8622

 Les fous à pieds bleus ont une technique impressionnante pour attraper les poissons, Ils piquent tête la première dans leau à plusieurs; on dirait une escadrille davions kamikazes; Les pélicans chassent solitaires et plongent aussi dans leau mais ils ny pénètrent pas entièrement comme les précédents. Quand aux frégates, elles piquent leau plusieurs fois mais en surface.

Nous rentrons par le bateau puis le bus, nous avons passé une journée magnifique et nous avons des images extraordinaires dans la tête, les iles Galapagos ne cessent pas de nous étonner et de nous ravir.

Samedi 2 aout : Le tour de BAHIA

Nous avons réservé un tour dune demi journée en bateau sur les sites du sud de lile de Santa Cruz ( 25 dollars par personne). On part à 9 heures sur un petit  bateau avec deux bancs face à face, nous sommes une vingtaine. Une demi- heure de bateau à fond sur les vagues et nous voilà autour dun rocher où nous sommes censés faire du snorkelling mais le mer est agitée et trouble, nous décidons de ne pas y aller. Quelques volontaires se jettent à leau et reviennent déçus et transis de froid car on ne voit rien ! On retourne ensuite vers la côte que lon longe, il y a des sortes de petits canaux entre les rochers et on voit quelques lions de mer et des crabes. On accoste sur des rochers et on marche sur un sentier balisé le long de la côte avec notre guide. On arrive à une plage où il y a des iguanes de mer, ils sont assez gros et on ne se lasse pas de les observer et de les photographier.

    Galapagos--EQUATEUR- 8635  Galapagos--EQUATEUR- 8634

On repart pour "las grietas". Après un peu de navigation, on accoste à un ponton et on marche une demi-heure sur un chemin rocailleux; on arrive alors à une sorte de piscine naturelle entre deux rochers très hauts.


Galapagos--EQUATEUR- 8643

 On peut sy baigner et voir quelques poissons, jy vais; Michel nest pas tenté car il y  pas mal de monde. Le site est joli mais il ny a pas beaucoup de poissons. On rentre ensuite à Puerto Aroya, il est 14 heures, on va déjeuner. On retourne à la station Darwin où nous voulons acheter des souvenirs à la boutique et nous faisons aussi la visite des magasins en ville. Nous prenons aussi un délicieux "batidos"( milk shack aux fruits)comme tous les autres jours; ceux à la mure sont succulents. Enfin, on achète un billet de bateau pour lile de San Cristobal où nous partons demain. Le dîner se fait toujours chez "Renato" qui nous connaît bien maintenant.

Galapagos-EQUATEUR

Presentation

  • : carnet de voyages de Michel et Patricia
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

Rechercher