24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 20:22

Carte EQUATEUR

Musique: Crocketts theme

 

Jeudi 19 aout : les cascades de Latas

Cette nuit, il a plu et ce matin, le temps est gris mais il fait chaud. La pluie, assez forte, survient sur le chemin du bus, on décide daller à la ville de Puerto Misahualli plutôt quaux cascades où lon avait lintention de se baigner. La pluie sest calmée, la ville est petite et a une plage au bord de la rivière où des singes chapardeurs sébattent.  On y découvre des bateaux que lon peut louer pour faire un tour sur la rivière, on y reviendra demain. Le beau temps semblant revenu, on reprend un bus jusquà lentrée de la promenade des cascades de Latas. Au point de départ, une petite cascade et une piscine naturelle en bas mais nous allons voir la cascade située plus haut où il y a aussi un bassin naturel pour la baignade.

               EQUATEUR-suite 9115    EQUATEUR-suite 9124

 Nous commençons à marcher mais la pluie de la nuit a rendu les rochers très glissants, ensuite, cest un chemin avec boue, cailloux et bois glissants. Evidemment, en plus, cest pentu. Pour finir, il faut retraverser le torrent dans un amas de cailloux. Michel termine seul, japerçois la cascade et nous renonçons à nous baigner dautant que le temps se couvre à nouveau. A peine avons-nous pris le chemin du retour quune forte pluie se remet à tomber. Le retour est laborieux, hyper glissant!

                 EQUATEUR-suite    EQUATEUR-suite

Nous retrouvons la route et allons jusquà un abri de bus; la pluie sarrête. On attend le bus en compagnie dun couple du Colorado qui commence un tour du monde avec leurs deux jeunes garçons. On rentre se doucher et se changer car on est assez mouillés.

Vendredi 20 aout : Bateau sur le rio Napo et centre AmaZOOnico

ON prend à nouveau le bus pour Puerto Misahualli; à larrivée aux bateaux, il ny a personne dautres que nous qui souhaite faire lexcursion de 4 heures pour 80 dollars. On décide donc dattendre larrivée dautres touristes pour partager les frais. Au bout dune demi-heure, un jeune équatorien parle avec nous et nous dit quil va aller chercher sa femme pour faire lexcursion avec nous. IL revient avec aussi une petite fille de 7 mois dans les bras et un petit garçon denviron 4 ans. Ensuite, 4 autres personnes se joignent à nous et on part, cela ne revient plus quà 10 dollars par personne. On navigue sur la rivière environ une heure trente pour arriver au centre des animaux rescapés AmaZOOnico.

   EQUATEUR-suite 9164  EQUATEUR-suite 9167

Cest rafraichissant de naviguer, les berges sont verdoyantes et on y voit les habitants dans leur quotidien (lessives) ou bien les enfants qui se baignent ou se lavent. On voit aussi des chercheurs dor !

 

EQUATEUR-suite

 

Le centre AmaZOOnico récupère des animaux maltraités lors de trafics ou bien blessés dans la nature pour les soigner et les réinsérés dans leurs milieux. Les bébés animaux qui naissent ici, sont aussi remis en liberté dès quils sont aptes. On voit des singes, des perroquets, des caïmans, des toucans, ….. On nous explique leur histoire.

           EQUATEUR-suite    EQUATEUR-suite 9170

Certains animaux nont pas pu revenir à la vie sauvage (plus capable de se réadapter pour plusieurs raisons. Il y a beaucoup de trafics danimaux en Amazonie et heureusement que certaines associations, comme celle-ci luttent.

  EQUATEUR-suite 9175    EQUATEUR-suite 9174

Ensuite le bateau repart et nous devons choisir entre la visite dun musée et une visite auprès dune communauté Quechua.

   EQUATEUR-suite 9178      EQUATEUR-suite 9188 

 Nous sommes avec des touristes équatoriens qui préfèrent la communauté. La visite ne nous plaît pas, cest l’"attrappe touristes" avec démonstration de danses indigènes, le chamane qui fait des incantations en fumant une sorte de joint(?) et une boutique dartisanat. On nous fait une visite guidée dun petit musée qui se révèle intéressant car il présente les différents pièges utilisés par les anciens pour chasser. Il faut payer à chaque fois un dollar par personne par activité ! Jachète une petite bouteille deau minérale presque 3 fois plus cher quen ville! On a malgré tout bien aimé la promenade en bateau et la visite dAmaZOOnico. En plus, les familles équatoriennes avec nous étaient très agréables. Au retour, on prend un bus pour revenir à Tena mais il tombe en panne à peine démarré ! On prend alors une voiture pick-up qui sert de taxi ici souvent. Hélas, il ny a plus de place dans la voiture, nous montons donc en compagnie de deux équatoriens è lair libre à larrière : ce nest pas super confortable ! Le soir, on déguste de délicieuses pâtes à la Pizzeria " Bella Vista" de lautre côté du pont. En revenant vers lhôtel, nous voyons sur la place principale une animation "en aout, les vendredis de lart". Un animateur parle beaucoup de nombreuses régions dEquateur. Nous voyons du hip-hop de jeunes de la ville et puis une danse folklorique dune région.

commentaires