24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 14:42

MERCREDI 24 OCTOBRE

Nous arrivons à Pékin vers 10h30 après un vol confortable avec Lufthansa sur un A380 à partir de Munich. Les formalités sont longues car  d'une part, il faut laisser ses empreintes digitales plusieurs fois et d'autre part, il y a du monde.

Un taxi nous conduit jusqu'à l'hôtel et il est déjà 13 h. Les valises sont posées, nous prenons nos repères pour une promenade à pieds dans les Hutongs, ensemble de ruelles étroites où les traces du "vieux Pékin"persistent.

Notre logement, le "happy dragon saga youth hotel", propre mais un peu vétuste, est lui-même situé dans un hutong du quartier de Doncheng. Il y a beaucoup d'anciennes maisons qui ont été restaurées; les portes d'entrée sont belles. Le contraste est grand quand nous rejoignons la rue à grande circulation bordée d'immeubles plus modernes.

On est étonné de voir de très nombreux deux roues qui utilisent l'électricité pour circuler, ils ne font pas de bruit et on est parfois surpris quand on les croise.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous prenons le métro pour rejoindre le départ d'un circuit pédestre dans des Hutongs situés plus au nord, c'est celui du guide lonely planet.

Un employé du métro vient nous renseigner spontanément quand il voit que l'on cherche comment faire. Nous achetons une carte rechargeable, un trajet ne coûte qu'environ 80 centimes d'euros, c'est un système très pratique.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

La promenade dans les Hutongs est très jolie, les porches des maisons sont magnifiques tout comme le bord des toits avec les tuiles décorées. Dans les entrées, des séries impressionnantes de compteurs électriques.

La première rue où nous marchons a des lanternes rouges suspendues et sur les murs, de beaux dessins d'artistes.

Nous croisons beaucoup de petits véhicules électriques assez étonnants, comme celui de la photo ci-dessous qui ressemble à un bus pour poupées.

Hélas, aucun porche n'est ouvert et nous ne verrons pas les cours intérieures.

Beaucoup de ruelles sont en cours de rénovation.

 

 

 

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous prenons une bière au « great leap brewing », un endroit charmant où on assiste au tournage d'une séquence de film.

Pus loin,un petit cours d'eau avec ses ponts joliment décorés donne soudain un charme bucolique.

Nous trouvons le petit marché couvert indiqué par le guide et puis, nous finissons par nous perdre dans le labyrinthe formé par toutes ces ruelles. Un monsieur, dont le bébé qu’il tenait dans les bras nous faisait des coucous, nous accompagne jusqu’à l'arrivée de notre promenade, aux tours du tambour et de la cloche. Nous lui offrons une carte postale de Paris en remerciement.

La tour du tambour servait à donner l’heure, avec des roulements de tambour toutes les deux heures.. Entre les deux tours, un superbe parterre de fleurs.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous reprenons le métro pour rentrer à l’hôtel où nous dînons au restaurant. On discute avec un jeune couple Suisse au début d'un circuit de six mois en Asie.

Nous dormons tôt.

 

JEUDI 25 OCTOBRE

Ce matin, petit déjeuner européen au restaurant de l'hôtel puis en route en métro pour la place Tian'namen célèbre hélas pour le massacre des étudiants pacifistes par les chars en 1989. On entre sur la place, délimitée par de grandes barrières, après un contrôle de sécurité : on présente sa pièce d'identité, les sacs passent aux rayons X et les personnes sous un portique.

Au centre de la place, un obélisque dédié aux martyrs de la révolution communiste appelé monument aux héros du peuple. Juste derrière, le mausolée de Mao qui renferme la dépouille du grand timonier. Tout autour, beaucoup de bâtiments officiels, administratifs ou culturels d'allure stalinienne. Et enfin, la porte de la paix céleste où on entre dans la cité interdite et sur laquelle figure un portrait de Mao. Des soldats immobiles sont postés de part et d'autre de la porte.

Le temps est brumeux aujourd'hui et le ciel laiteux, la pollution surement.

 

 

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Il n'y a pas de guichet pour acheter les billets, nous les avons acheté depuis la France sur le site "get your guide", il fallait fournir les numéros de passeport. Nous nous présentons au point de contrôle avec nos passeports et nous sommes bien enregistrés et entrons sans problèmes dans la cité interdite.

Il y a du monde mais le site est tellement vaste que ce n'est pas étouffant après avoir passé la première porte.

Avant de franchir la porte du midi, il y a des petits stands vendant entre autre le  drapeau chinois.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous traversons la rivière aux eaux d'or enjambée par cinq ponts en marbre pour arriver devant la porte de l'harmonie suprême. L'ensemble est majestueux et immense.

Sur la droite une galerie nommée la salle de la gloire littéraire, il y a entre autres de nombreuses estampes, c'est très beau. A côté des estampes, des textes de poésies. Il y a beaucoup de chinois qui les lisent et regardent les dessins longuement. Le mélange de peinture de paysages, de poésies et de calligrafie fait partie de la culture chinoise.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous passons la porte de l'harmonie suprême, à l'intérieur, au centre, une gigantesque porte rouge fermée. Nous sortons par les côtés pour admirer sur une terrasse de marbre la salle de l'harmonie suprême, puis, plus loin, celles de l'harmonie du milieu et l'harmonie préservée. Ces trois salles servaient à l'empereur pour exercer ses fonctions.

Le long des escaliers permettant d'accéder aux terrasses des immenses sculptures de marbre, avec les mêmes types de dessins que les estampes.

Les immenses jarres de bronze réparties dans les cours contenaient de l'eau en cas d'incendie.

CHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Chacun des angles des toits ont une procession des gardiens des toits, plus il y a d'animaux, plus le bâtiment est important.

Nous ne pouvons pas entrer dans les différentes salles mais la première contient le trône de l'empereur et tout le monde brandit son portable pour en avoir la photo.

Le portable est omniprésent chez les chinois, dans le métro mais aussi, on le voit sur la photo, en visitant la cité interdite.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Avant de passer vers les salles de l'harmonie du milieu et de l'harmonie préservée, Nous prenons à droite pour découvrir une exposition d'horloges dont une clepsydre. Puis, nous entrons au grand palais de la paix et de la longévité, cité interdite en miniature, où vivait l'impératrice et les concubines.

Un mur est décoré de magnifiques dragons en faïence chargés de protéger le palais des mauvais esprits.

A l'intérieur des bâtiments, une salle au trésor avec de superbes objets.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Nous faisons une pause pour déjeuner au restaurant de la cité interdite, c'est bon mais un peu épicé.

Les deux bâtiments de l'harmonie sont très beaux aussi.

Nous finissons les bâtiments essentiels par le pavillon des mélodies joyeuses, un opéra sur trois niveaux avant d'arriver au jardin impérial.

La cité interdite est immense, nous n'avons pas pu visiter tous les bâtiments et toutes les expositions présentées.

 

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Le jardin impérial est reposant avec ses cyprès et ses pavillons charmants. Les murs et les dalles du sol sont décorées.

Vers la sortie, un éléphant est agenouillé de façon surprenante.

Plusieurs animaux sont représentés dans la cité interdite, la tortue, l'échassier mais surtout le dragon.

Nous quittons la cité interdite par la porte nord où nous avons une vue sur une partie des remparts qui l'entouraient.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Pour rejoindre une station de métro, nous passons entre les lacs Belhai et Quianhay. C'est très animé, nous croisons des joueurs d'un jeu que nous ne connaissons pas, un loueur de cerfs volants et un marchand de fruits enrobés de sucre sur une brochette.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin
CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

Le métro nous permet de rejoindre la gare de Beijing Ouest où nous pouvons récupérer tous nos billets de train achetés sur "trip.com" pour l'ensemble de notre séjour en Chine. On y a passé une heure et demi mais nous sommes tranquille pour la suite du voyage. Nous dînons bien avec, entre autres, des brochettes d'agneau au cumin. En sortant du restaurant, nous voyons plusieurs femmes danser en mesure au son d'une musique. elles sont très élégantes dans leurs gestes même si elles ont leur manteau et leurs habits du quotidien.

CHINE: arrivée à PekinCHINE: arrivée à Pekin

commentaires