1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 13:34

MERCREDI 24 JANVIER

Aujourd'hui, nous visitons un exemple de trois "piliers" de la région (hacienda, cenote et couvent).

Nous remontons au sud de Mérida pour voir une hacienda dans le village de "Yaxcopoil". A l'entrée une grande double arche.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Les espagnols les ont construites en général sur des sites mayas au XVII ème siècle. Elles se sont consacrées à l'élevage avant de faire fortune avec la culture de l'agave dont on tirait la fibre pour faire des cordages. Avec l'arrivée des fibres synthétiques, la production a périclité et de nombreuses haciendas sont à l'abandon ou transformées en hôtel de luxe. Celle que nous visitons est dédiée au tourisme afin de montrer cette organisation latifundiaire.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Le lieu a un charme désuet aussi bien à l'intérieur de la maison que dans les bâtiments extérieurs et les jardins. En dehors de la maison des propriétaires (avec une salle de bains assez moderne pour l'époque), nous voyons les anciens logements des ouvriers et les lieux de travail avec quelques machines. Tout était sur place, même l'école.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Nous quittons cet endroit nostalgique pour nous rendre quelques kilomètres plus loin dans le "cenote San Ignacio" près du village de Cholola. Il est à l'intérieur d'une grotte mais des éclairages artificiels le mettent bien en valeur; Quelques personnes s'y baignent. L'endroit est charmant et reposant.

Nous prenons un encas dans le restaurant juste au dessus, une spécialité mexicaine, le "queso fundido". Dans une cassolette, du fromage fondu que l'on mange avec des tortillas tièdes.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Nous roulons environ une heure pour arriver à notre dernière étape de la journée, la petite ville d'Izamal et son couvent. Elle est située à 70 km à l'est de Mérida et tous les bâtiments du centre ville sont peints en jaune, ce qui lui confère de l'élégance. Sur la place principale, des calèches attendent les touristes pour faire un tour de ville.

Hacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Nous entrons à l'intérieur du couvent St Antoine de Padoue, qui date du XVI ème siècle. Il est tout en jaune aussi et possède un atrium gigantesque bordé par 75 arcades (mis à part celui du Vatican, il n'y en a pas de plus grand au monde). Près de l'entrée de l'église, une statue de Jean Paul II qui est venu ici.

On ne peut pas visiter le couvent, encore utilisé.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

L'extérieur du couvent est très photogénique !

Hacienda, cenote et couvent
Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Izamal est construite sur un ancien site maya et des vestiges de pyramides sont dans la ville. La pyramide de Kinich Kak Moo est la mieux conservée. L'escalier qui conduit au sommet est en mauvais état. Michel monte et admire une vue d'ensemble sur la ville et son couvent.

Hacienda, cenote et couventHacienda, cenote et couvent

Ce soir, nous dormons à l'hôtel "Villa Archeologicas", à "Piste", un lieu où il y a de nombreux groupes organisés de touristes mais d'où on peut aller à pieds à Chitchen Itza. Nous arrivons en fin d'après midi, hélas, on ne profitera pas de la superbe piscine car le temps est couvert et le vent est froid. Nous dinons sur place.

commentaires