25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 18:05
AIGUES MORTES (2)

VENDREDI 23 OCTOBRE

Après un bon petit déjeuner dans des tasses peintes à la main et des confitures maison, nous retournons à Aigues Mortes pour assister au "Revivre" qui va durer trois jours et qui suit les fêtes votives du week-end précédent.

Cette journée de vendredi commence par 'l'abrivado". Une fanfare parcourt le trajet qu'emprunterons les taureaux et les chevaux. Nous assistons, derrière des barrières, à l'arrivée de taureaux encadrés par des chevaux. Ils quittent le pré, entrent par une des portes fortifiées de la ville, suivent un parcours balisé en ville et ressortent par la porte de la Marine, à proximité de laquelle sont installées les arènes. Il y a trois groupes qui accompagnent ainsi quatre taureaux. Leur passage est rapide, les chevaux sont au galop ! Les taureaux sont très encadrés et peu visibles ! A la fin, les jeunes de la ville suivent le même chemin sur des voitures customisées. Ce sont eux qui iront "affronter" ensuite les taureaux dans l'arène.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)

La première course va commencer et nous allons dans la tribune publique des arènes installées à l'extérieur des fortifications pour la fête. Les autres tribunes sont privées, les habitants sont tirés au sort chaque année pour avoir le droit de mettre leur tribune en bois.

Tout est gratuit pendant cette journée : les parkings et les spectacles avec les taureaux.

Nous n'avons pas tout compris dans les règles. Les jeunes qui sont dans l'arène remportent de petites primes s'ils arrivent à faire aller le taureau dans les bottes de paille placées au centre. Il semble qu'il y ait aussi d'autres prestations qui sont récompensées par de l'argent.

AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Après ce spectacle "bon enfant", nous allons déjeuner sur la place St Louis, la plus animée de la ville. Le soleil nous accompagne, nous déjeunons agréablement en terrasse.

Un groupe de musique qui reprend des chansons de groupes anglais des années 70 animent la place. Devant eux, les tables des jeunes qui participent à cette fête.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous visitons la ville, la statue de St Louis trône au centre de la place. Nous passons devant l'église de notre Dame des Sablons qui est fermée.Nous suivons un circuit pédestre indiqué dans une brochure de l'office du tourisme. Les jolies ruelles avec des détails architecturaux du moyen âge, les différentes portes des remparts se succèdent agréablement. Nous entrons dans la chapelle des pénitents gris du XVII ème siècle où l'autel est très décoré.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous décidons de faire le tour des remparts (7,50 euros par personne), les points de vue sont beaux. Nous découvrons aussi les gargouilles à l'extérieur de certaines tours. Le circuit raconte l'histoire des remparts et les croisades de St Louis.

Nous assistons à la deuxième course de taureaux de la journée dans les arènes du haut des remparts.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous quittons Aigues Mortes avant 'le Bandido" où les taureaux font le trajet inverse dans la ville vers 17 heures. Nous allons voir la plage de l'Espiguette, un grand espace de sable gris au bord de la mer., c'est décevant.

Sur la route du retour, nous voyons quelques beaux flamands roses.

Nous passons devant la chapelle des pénitents gris avant de retourner diner très bien au même restaurant que la veille avec de la "gardianne de taureau" (sorte de bourguignon mais de viande de taureau et avec des olives).

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 21:04

JEUDI 21 OCTOBRE

Nous quittons Arles pour rejoindre St Laurent d'Aigouze où nous devons loger "Chez Janine", une maison d'hôte.Nous faisons un arrêt à Aigues Mortes où nous découvrons ses immenses remparts et ses jolies ruelles. Nous allons au syndicat d'initiative où on nous informe très bien sur les randonnées à faire dans la région et aussi sur le "revivre"(courses de taureaux) qui commence demain.

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Nous décidons de rejoindre la ville du "Grau du Roi" à pieds, le chemin le long du chenal longe aussi plusieurs étangs où nous verrons des oiseaux. Un parcours d'environ 12 kilomètres aller-retour sur un terrain plat. Il fait un beau soleil et le vent est assez faible, la promenade est très agréable. Nous piqueniquons en face d'un des étangs en admirant les oiseaux. Le pain aux olives et les gâteaux "jésuites" achetés ce matin dans une boulangerie d'Arles sont délicieux.

Les plantes basses de la région bordent les chemins(les ombres sur la photo, c'est nous !)

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Le port du Grau du Roi est très agréable, nous passons devant les arènes avant d'aller prendre un café sur une terrasse ensoleillée. Au loin, nous voyons les immeubles de La Grande Motte.

aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Au retour, nous croisons un cavalier sur un cheval Camarguais blanc qui nous montre des cygnes noirs.

Plus loin, nous voyons les salines de l'entreprise "la Baleine".

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)

Nous reprenons la voiture et allons jusqu'à la tour " Carbonnière" où nous nous arrêtons. Nous ne voyons pas d'oiseaux mais un ragondin. Nous montons au sommet de la tour où la vue sur les paysages camarguais est belle.

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Nous rejoignons ensuite notre maison d'hôtes à St Laurent d'Aigouse où nous sommes bien accueillis par la propriétaire. C'est une artiste peintre et la décoration de la maison fait que l'on s'y sent bien.

Nous allons dîner à Aigues Mortes au restaurant "La Pignata Di Pinocchio" (près de la place principale) où nous mangeons très bien. La serveuse est en plus très sympathique.

22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 20:51

MERCREDI 21 OCTOBRE

Après un bon petit déjeuner buffet, nous partons poursuivre notre découverte de cette superbe ville. Nous rejoignons la place de la République où nous visitons l'église St Trophime et son cloître qui font partie de l'époque médiévale. La façade de l'église est remarquable de finesse.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous avons la chance de parcourir le cloître seul et nous en ressentons toute sa sérénité. Les sculptures des colonnes sont délicates.

Ces deux bâtiments sont aussi inscrits au patrimoine de l'Unesco

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous passons par les ruelles qui partent de la place du forum jusqu'aux restes de remparts de la ville.

ARLES (2)ARLES (2)

Nous faisons une autre partie du parcours Van Gogh. Il a peint une grande partie de ses toiles à Arles.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)

Nous prenons un petit encas, le petit déjeuner a été copieux ce matin !

Nous flânons dans le quartier de la Roquette en nous approchant du musée départemental de l'Arles Antique, c'est très agréable.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous nous promenons au jardin Hortus avant d'entrer au musée.C'est la reconstitution d'un jardin-hyppodrome d'après la description d'un texte de Pline Le Jeune. C'est là qu'était l'ancien cirque Romain dont il ne reste presque rien.

ARLES (2)ARLES (2)

Ce musée sur Arles à l'antiquité a une forme triangulaire, il contient plusieurs maquettes des grands bâtiments romains : le théâtre antique, l'amphithéâtre, les thermes.

Une gravure présente la ville à cette époque.

ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Deux vestiges de statues du mur de scène du théâtre antique aident à imaginer la grandeur du décor. Nous voyons aussi des tombeaux et des mosaïques, tous trouvés dans la ville.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

La pièce qui nous a le plus passionné est le chaland de 31 mètres retrouvé sous des sédiments dans le Rhône ainsi que son mobilier de bord, en particulier, de nombreuses jarres; Tout autour du navire, l'histoire du grand port de commerce que fut Arles.

Les traitements de restauration du navire ont utilisé des techniques modernes, ce bateau daté des années 50/60 de notre ère, est exposé depuis 2013; il a passé un nombre incroyable d'années sous l'eau !

ARLES (2)ARLES (2)

Nous retournons à notre hôtel en longeant le Rhône, le mistral est encore très fort aujourd'hui et on le ressent particulièrement au bord du fleuve.

Après une pause,nous allons dîner avec une côte de taureau accompagnée de pommes de terres au thym et d'une brochette de légumes.

20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 21:17

MARDI 20 OCTOBRE

Nous quittons notre chambre et allons prendre un petit déjeuner dans un bar. Nous arrivons rapidement devant notre hôtel (inter Mireille)mais il est tôt et la chambre n'est pas prête. Nous garons la voiture et partons nous promener en ville. Nous allons à l'office du tourisme acheter le plan des parcours pédestres et des pass à 9 euros chacun(tarif enseignant) permettant d'avoir accès à 4 monuments et 2 musées.

Nous décidons de faire le parcours Romain, nous passons d'abord sur la place de la République avec son obélisque de granit provenant de l'ancien cirque Romain.

Cette place est classée au patrimoine de l'Unesco, on y trouve aussi l'hôtel de ville.

ARLES (1)

Nous poursuivons vers le théâtre Antique (à l'Unesco) qui n'a plus son mur de scène mais les vestiges présentés laissent entrevoir son importance. Il a été bâti au sommet d'une colline.

ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)

Un peu plus loin, l'imposant Amphithéâtre (à l'Unesco) sert aujourd'hui à des spectacles taurins. Il n'y a plus de traces des infrastructures souterraines du temps des gladiateurs. Les murs extérieurs des arènes d'Arles sont gigantesques. ils sont relativement bien conservés du fait de leur utilisation en tant que forteresse. Autrefois, un village avait été construit à l'intérieur.

ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)

Nous allons manger un sandwich et une crêpe dans un petit parc situé un peu plus bas.

Nous reprenons notre parcours Antique en allant visiter les Cryptoportiques (soubassements du forum). L'entrée se fait à l'intérieur de l'hôtel de ville où nous découvrons dans le vestibule, une voûte plate étonnante.

Nous accédons, en sous-sol, à une immense crypte avec des colonnes où l'eau suinte, elle servait de fondation au forum mais on utilisait le lieu aussi comme entrepôts. Des conduites d'eau et des égouts passaient aussi à l'intérieur.

A l'extérieur, sur une place située derrière l'hôtel de ville, deux colonnes, les seuls traces restantes du forum.

ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)

Nous quittons la place du forum avec ses bars et ses jolies maisons. Nous passons près des anciens thermes romains (à l'Unesco) avec leurs hauts murs. Nous descendons ensuite vers les restes des fortifications en traversant un quartier de ruelles charmantes !

ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)

Nous continuons à aller vers le sud de la ville pour arriver aux Alyscamps (à l'Unesco),nécropole de la ville Romaine, située à l'extérieur des remparts. Mais ce site fut surtout un grand cimetière médiéval où les moines Bénédictins firent construire une église.

Van Gogh a peint une toile qui représente la grande allée avec ses tombeaux.

ARLES (1)ARLES (1)
ARLES (1)ARLES (1)

Nous allons à notre hôtel pour prendre possession de notre chambre où nous resterons deux nuits. Nous faisons une pause avant d'aller dîner dans un des restaurants de la place du forum, le seul quartier animé en cette période de basse saison.

19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 20:47

LUNDI 19 OCTOBRE

Nous quittons le Best Western pour l'hôtel"La Ripaille" situé quelques kilomètres plus loin. Nous pouvons nous installer dès ce matin car il y a des chambres libres. Le cadre est très agréable, il y a un petit balcon avec une vue sur le jardin, c'est une maison typique provençale, la chambre est très confortable.

Nous n'avons que quelques kilomètres à faire pour voir le site magnifique des Baux de Provence.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous entrons rapidement dans le village niché au pied de cet ancien château du moyen âge. Des petites ruelles tortueuses ayant beaucoup de charme conduisent à l'entrée du château.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous avons la chance d'avoir un beau soleil mais hélas, il y a aussi un vent violent, le mistral, qui souffle et qui rafraîchit la température surtout sur le promontoire du château où nous commençons la visite. Les commentaires des audioguides sont là aussi bien faits. Nous voyons les armements de l'époque et les vestiges d'un moulin. Le panorama sur la région est splendide.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Le château a évidemment subi les assauts du temps mais il reste majestueux. Une gravure le présente au temps de sa splendeur. Nous nous promenons agréablement dans les ruines.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous montons en haut des tours accessibles pour avoir de magnifiques vues sur le village en contrebas mais aussi sur la nature environnante, comme le Val d'Enfer.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous avons beaucoup aimé ce site, classé parmi les plus beaux villages de France. Nous retournons jusqu'à notre voiture et nous allons piqueniquer dans un endroit un peu abrité du vent. Nous retournons ensuite sur Fontvieille pour marcher en suivant le parcours "Alphonse Daudet" qui va du moulin St Pierre(qui ressemble à celui qu'il décrit dans le secret de maître Cornille) jusqu'au château de Montauban où il a séjourné. Nous marchons aussi un peu dans le village avec sa place dominée par l'église.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous reprenons la route pour aller jusqu'aux vestiges d'un aqueduc qui acheminait de l'eau pour un moulin afin d'actionner 16 meules en pierre de lave. Le moulin est entièrement détruit, il ne reste que quelques pierres ne permettant pas de le discerner.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous roulons quelques kilomètres plus loin, jusqu'à la ville de Paradou où nous faisons un arrêt pour voir la vie traditionnelle en Provence au début du siècle. Elle est représentée par environ 500 santons d'une grande finesse dans un lieu appelé "La petite Provence du Paradou".

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous finissons la journée au sud de St Rémi de Provence où nous passons devant "les antiques"(arc de triomphe et mausolée) pour rejoindre un court parcours qui présente des photos de tableaux de Van Gogh face à l'endroit où il aurait pu les peindre.

LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS
LES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONSLES BAUX DE PROVENCE ET LES ENVIRONS

Nous allons dîner dans un restaurant de la ville de Maussane Les Alpilles. Nous avons beaucoup aimé cette journée passée dans la vallée des Baux.

18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 19:53

DIMANCHE 18 OCTOBRE

Nous prenons un petit déjeuner traditionnel très bon avec du pain bien frais à notre hôtel avant de partir visiter le théâtre antique (9,50 euros par personne avec audioguide).

Le temps est gris et humide mais la pluie n'est pas continuelle et peu forte. Nous avons emprunté des parapluies à la réception de notre hôtel.

Nous commençons par observer un dessin qui montre le théâtre tel qu'il était à l'origine. Il y a aussi la reconstitution du temple qui devait exister à côté, avec le forum et les habitations. Il ne reste que des ruines en mauvais état de ces derniers éléments.

ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE

A l'entrée, un film présente l'histoire des 2000 ans du théâtre. Nous suivons ensuite les numéros de l'audioguide. Les commentaires sont bien faits, souvent accompagnés des musiques des spectacles joués dans le théâtre. Malgré la pluie, le lieu garde sa magie et l'ensemble est fascinant.

ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE
ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE
ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE

En haut des gradins, dans les passages couverts, il y a"les fantômes du théâtre",qui montrent quatre grands moments de l'histoire des spectacles qui se sont déroulés au théâtre : la pantomime sous l'antiquité, la Belle Epoque, le Woodstock français et les Chorégies d'Orange. Ce sont des petits montages de films qui utilisent des techniques modernes comme les images holographiques.

En sortant, nous longeons les vestiges du temple consacrés au culte de l'empereur.

Nous allons au musée d'Art et d'Histoire de la ville d'Orange situé juste en face. Il contient, en particulier,des gravures qui montrent le théâtre antique dans le passé, l'une d'elles représente les maisons qui avaient été construites au moyen age en prenant appui sur les murs et les gradins.

ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE

Le musée présente aussi quelques morceaux de pierres sculptées qui étaient sur le mur de scène du théâtre.

Il y a aussi des mosaïques et surtout le plus ancien cadastre romain dont la photo ne montre qu'un petit morceau.

ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE

Nous quittons Orange sous une pluie battante, nous rejoignons Saint Rémy de Provence. Nous y déjeunons bien avec pour Michel, une andouillette de la région accompagnée de frites maison et d'une salade et pour moi, du st pierre avec un risotto au chorizo et girolles vraiment délicieux.

Hélas, la pluie continue mais nous décidons de flâner malgré tout dans les ruelles piétonnes de cette jolie petite ville provençale où Van Gogh séjourna.

ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE
ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE
ORANGE,SAINT REMY DE PROVENCEORANGE,SAINT REMY DE PROVENCE

Nous rejoignons ensuite notre hôtel "Best Western" à Fontvieille. La pluie dense tombe toujours, nous nous installons, la connexion internet est hélas faible. Nous dînons dans notre chambre avec un peu de pain et du jambon et des fruits. La météo annonce du beau temps pour demain...

Presentation

  • : carnet de voyages de Michel et Patricia
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

Rechercher