13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 16:24

LUNDI 26 OCTOBRE

Après le petit déjeuner pris à l'hôtel, nous rejoignons en voiture les abords de l'enceinte fortifiée d'Avignon. Nous garons la voiture à l'extérieur et une navette gratuite nous emmène sur la place Pie en centre ville. L'entrée des halles est formée d'un immense mur végétal.

AVIGNONAVIGNON
AVIGNON

Nous flânons dans les ruelles qui nous conduisent sur une immense place près de l'entrée du palais des papes où nous faisons une pause café.

AVIGNONAVIGNON

Nous rejoignons au nord l'ouest de la ville le fameux Pont d'Avignon ("Sur le pont d'Avignon, on y danse, on y danse ...."). Le site est vraiment agréable. Le pont, classé au patrimoine de l'Unesco, appelé Pont St Bénezet, date du XII ème siècle, il a été plusieurs fois détruit et reconstruit. Les vestiges du pont et ses deux chapelles offrent de beaux points de vue sur le Rhône. Il parait qu'on y dansait en dessous et que le pont était réservé à la circulation !

AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON

Nous retournons dans la vieille ville en passant par le parc. Nous empruntons plusieurs ruelles pour arriver à l'entrée du palais des papes, lui aussi classé au patrimoine de l'Unesco.

AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON

La visite de cet extraordinaire palais gothique, cité des papes de 1309 à 1418, avec l'audio guide est vraiment agréable et instructive sans être ennuyeuse.

C'est immense, avec des constructions réalisées à différentes périodes, c'est un plaisir aussi de faire des photos!

AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON

Nous finissons notre visite un peu courte d'Avignon par la jolie ruelle des teinturiers, pleine de charme avec les feuilles mortes au sol et les belles couleurs de l'automne.

AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON
AVIGNONAVIGNON

Après dîner, nous rentrons dormir au même hôtel à l'extérieur de la ville.

1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 16:49
LE PONT DU GARD

DIMANCHE 25 OCTOBRE

Nous quittons les Saintes Maries de la Mer par des petites routes. Nous empruntons la D36 et la D36B. Nous longeons ainsi l'étang de Vaccarès et roulons dans le Parc Naturel Régional de Camargue. Nous faisons plusieurs arrêts pour admirer la nature

LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD
LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD
LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD
LE PONT DU GARD

Nous reprenons ensuite la route plus au nord pour rejoindre le site du Pont du Gard. Nous piqueniquons sur le parking avant de commencer la visite. Il y a un forfait pour le parking qui inclut l'accès au pont et la visite du musée.

Les vestiges sont impressionnants et l'environnement est superbe, surtout avec les couleurs automnales des feuilles des arbres.

Nous admirons le pont des deux rives du bas et du haut et aussi du côté ensoleillé !

En allant vers le musée, nous voyons de beaux oliviers, aux troncs majestueux.

Le musée est très bien présenté, il explique en particulier la parcours de l'eau de la source jusqu'à la ville de Nîmes, les méthodes de constructions utilisées, les matériaux et les fouilles. Il faut absolument le visiter

LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD
LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD
LE PONT DU GARDLE PONT DU GARD

En revenant du musée, nous assistons, dans le parc, à une démonstration de danses de rues, il y a aussi des concours de peintures à la bombe.

Nous rejoignons ensuite notre hôtel à Avignon, situé à l'extérieur de la ville (Brit Hôtel). Nous dînons au restaurant de l'hôtel Ibis situé juste à côté.

26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 21:49

SAMEDI 24 OCTOBRE

Ce matin, nous partons pour le marché de la ville de Sommières que nous a conseillé la propriétaire de notre maison d'hôtes. C'est en effet un beau marché dans la partie ancienne de la ville, nous y achetons de bons produits pour déjeuner et aussi quelques saucissons de taureaux.

Saintes-Maries-de-la-Mer

Nous rejoignons ensuite les Saintes Maries De La Mer, grande ville balnéaire. Nous piqueniquons sur la plage., il fait beau.

Puis nous partons en randonnée sur la Digue de la Mer. Nous marchons jusqu'au pont "Rousty" , entrée du parc national de Camargue. Quelques moustiques nous agressent quand nous cessons de marcher pour prendre des photos ! Les paysages Camarguais de marécages montrent de belles couleurs, nous voyons quelques flamands roses.

Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer

Nous revenons en longeant la mer, quelques dunes et du sable gris, ce ne sont pas des plages formidables sauf pour les parcourir à cheval !

Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-Mer

De retour en ville, nous marchons sur la promenade aménagée en bordure de mer. Nous allons vers le centre ville en passant devant les arènes. Nous découvrons les ruelles,bordées de boutiques, qui nous mènent jusqu'à l'église des Saintes Maries De La Mer qui est hélas fermée pour cause de travaux.

Dans une boulangerie, nous achetons des oreillettes, sorte de beignet fin soufflé, spécialité de ces régions.

Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-MerSaintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-Mer

Nous allons nous installer dans notre logement"Thalacap", centre de thalassothérapie. Il est situé face à la mer et nous avons une grande baie vitrée dans notre chambre qui donne sur la mer. Dans le forfait de notre coffret "wonderbox", nous avons un accès à l'espace marin. Nous allons à la piscine avec quelques jets hydromassants et au hammam mais nous y restons peu car c'est assez petit et il y a du monde. Nous retournons à notre chambre où Michel voit la deuxième partie du match de rugby de la coupe du monde "All Blacks contre Afrique du Sud".

Nous allons dîner chez "Mama Casita" en centre ville.

25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 18:05
AIGUES MORTES (2)

VENDREDI 23 OCTOBRE

Après un bon petit déjeuner dans des tasses peintes à la main et des confitures maison, nous retournons à Aigues Mortes pour assister au "Revivre" qui va durer trois jours et qui suit les fêtes votives du week-end précédent.

Cette journée de vendredi commence par 'l'abrivado". Une fanfare parcourt le trajet qu'emprunterons les taureaux et les chevaux. Nous assistons, derrière des barrières, à l'arrivée de taureaux encadrés par des chevaux. Ils quittent le pré, entrent par une des portes fortifiées de la ville, suivent un parcours balisé en ville et ressortent par la porte de la Marine, à proximité de laquelle sont installées les arènes. Il y a trois groupes qui accompagnent ainsi quatre taureaux. Leur passage est rapide, les chevaux sont au galop ! Les taureaux sont très encadrés et peu visibles ! A la fin, les jeunes de la ville suivent le même chemin sur des voitures customisées. Ce sont eux qui iront "affronter" ensuite les taureaux dans l'arène.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)

La première course va commencer et nous allons dans la tribune publique des arènes installées à l'extérieur des fortifications pour la fête. Les autres tribunes sont privées, les habitants sont tirés au sort chaque année pour avoir le droit de mettre leur tribune en bois.

Tout est gratuit pendant cette journée : les parkings et les spectacles avec les taureaux.

Nous n'avons pas tout compris dans les règles. Les jeunes qui sont dans l'arène remportent de petites primes s'ils arrivent à faire aller le taureau dans les bottes de paille placées au centre. Il semble qu'il y ait aussi d'autres prestations qui sont récompensées par de l'argent.

AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Après ce spectacle "bon enfant", nous allons déjeuner sur la place St Louis, la plus animée de la ville. Le soleil nous accompagne, nous déjeunons agréablement en terrasse.

Un groupe de musique qui reprend des chansons de groupes anglais des années 70 animent la place. Devant eux, les tables des jeunes qui participent à cette fête.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous visitons la ville, la statue de St Louis trône au centre de la place. Nous passons devant l'église de notre Dame des Sablons qui est fermée.Nous suivons un circuit pédestre indiqué dans une brochure de l'office du tourisme. Les jolies ruelles avec des détails architecturaux du moyen âge, les différentes portes des remparts se succèdent agréablement. Nous entrons dans la chapelle des pénitents gris du XVII ème siècle où l'autel est très décoré.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous décidons de faire le tour des remparts (7,50 euros par personne), les points de vue sont beaux. Nous découvrons aussi les gargouilles à l'extérieur de certaines tours. Le circuit raconte l'histoire des remparts et les croisades de St Louis.

Nous assistons à la deuxième course de taureaux de la journée dans les arènes du haut des remparts.

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)

Nous quittons Aigues Mortes avant 'le Bandido" où les taureaux font le trajet inverse dans la ville vers 17 heures. Nous allons voir la plage de l'Espiguette, un grand espace de sable gris au bord de la mer., c'est décevant.

Sur la route du retour, nous voyons quelques beaux flamands roses.

Nous passons devant la chapelle des pénitents gris avant de retourner diner très bien au même restaurant que la veille avec de la "gardianne de taureau" (sorte de bourguignon mais de viande de taureau et avec des olives).

AIGUES MORTES (2)AIGUES MORTES (2)
AIGUES MORTES (2)
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 21:04

JEUDI 21 OCTOBRE

Nous quittons Arles pour rejoindre St Laurent d'Aigouze où nous devons loger "Chez Janine", une maison d'hôte.Nous faisons un arrêt à Aigues Mortes où nous découvrons ses immenses remparts et ses jolies ruelles. Nous allons au syndicat d'initiative où on nous informe très bien sur les randonnées à faire dans la région et aussi sur le "revivre"(courses de taureaux) qui commence demain.

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Nous décidons de rejoindre la ville du "Grau du Roi" à pieds, le chemin le long du chenal longe aussi plusieurs étangs où nous verrons des oiseaux. Un parcours d'environ 12 kilomètres aller-retour sur un terrain plat. Il fait un beau soleil et le vent est assez faible, la promenade est très agréable. Nous piqueniquons en face d'un des étangs en admirant les oiseaux. Le pain aux olives et les gâteaux "jésuites" achetés ce matin dans une boulangerie d'Arles sont délicieux.

Les plantes basses de la région bordent les chemins(les ombres sur la photo, c'est nous !)

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Le port du Grau du Roi est très agréable, nous passons devant les arènes avant d'aller prendre un café sur une terrasse ensoleillée. Au loin, nous voyons les immeubles de La Grande Motte.

aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Au retour, nous croisons un cavalier sur un cheval Camarguais blanc qui nous montre des cygnes noirs.

Plus loin, nous voyons les salines de l'entreprise "la Baleine".

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)

Nous reprenons la voiture et allons jusqu'à la tour " Carbonnière" où nous nous arrêtons. Nous ne voyons pas d'oiseaux mais un ragondin. Nous montons au sommet de la tour où la vue sur les paysages camarguais est belle.

aigues mortes(1)aigues mortes(1)
aigues mortes(1)aigues mortes(1)

Nous rejoignons ensuite notre maison d'hôtes à St Laurent d'Aigouse où nous sommes bien accueillis par la propriétaire. C'est une artiste peintre et la décoration de la maison fait que l'on s'y sent bien.

Nous allons dîner à Aigues Mortes au restaurant "La Pignata Di Pinocchio" (près de la place principale) où nous mangeons très bien. La serveuse est en plus très sympathique.

22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 20:51

MERCREDI 21 OCTOBRE

Après un bon petit déjeuner buffet, nous partons poursuivre notre découverte de cette superbe ville. Nous rejoignons la place de la République où nous visitons l'église St Trophime et son cloître qui font partie de l'époque médiévale. La façade de l'église est remarquable de finesse.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous avons la chance de parcourir le cloître seul et nous en ressentons toute sa sérénité. Les sculptures des colonnes sont délicates.

Ces deux bâtiments sont aussi inscrits au patrimoine de l'Unesco

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous passons par les ruelles qui partent de la place du forum jusqu'aux restes de remparts de la ville.

ARLES (2)ARLES (2)

Nous faisons une autre partie du parcours Van Gogh. Il a peint une grande partie de ses toiles à Arles.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)

Nous prenons un petit encas, le petit déjeuner a été copieux ce matin !

Nous flânons dans le quartier de la Roquette en nous approchant du musée départemental de l'Arles Antique, c'est très agréable.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Nous nous promenons au jardin Hortus avant d'entrer au musée.C'est la reconstitution d'un jardin-hyppodrome d'après la description d'un texte de Pline Le Jeune. C'est là qu'était l'ancien cirque Romain dont il ne reste presque rien.

ARLES (2)ARLES (2)

Ce musée sur Arles à l'antiquité a une forme triangulaire, il contient plusieurs maquettes des grands bâtiments romains : le théâtre antique, l'amphithéâtre, les thermes.

Une gravure présente la ville à cette époque.

ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

Deux vestiges de statues du mur de scène du théâtre antique aident à imaginer la grandeur du décor. Nous voyons aussi des tombeaux et des mosaïques, tous trouvés dans la ville.

ARLES (2)ARLES (2)
ARLES (2)ARLES (2)

La pièce qui nous a le plus passionné est le chaland de 31 mètres retrouvé sous des sédiments dans le Rhône ainsi que son mobilier de bord, en particulier, de nombreuses jarres; Tout autour du navire, l'histoire du grand port de commerce que fut Arles.

Les traitements de restauration du navire ont utilisé des techniques modernes, ce bateau daté des années 50/60 de notre ère, est exposé depuis 2013; il a passé un nombre incroyable d'années sous l'eau !

ARLES (2)ARLES (2)

Nous retournons à notre hôtel en longeant le Rhône, le mistral est encore très fort aujourd'hui et on le ressent particulièrement au bord du fleuve.

Après une pause,nous allons dîner avec une côte de taureau accompagnée de pommes de terres au thym et d'une brochette de légumes.

Presentation

  • : carnet de voyages de Michel et Patricia
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

Rechercher