9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:54

 

 

 

nepal1

 

 

Musique: One man's dream 

 

 

Vendredi 14 mars

 

Nous prenons notre dernier petit déjeuner sur la terrasse de l’hôtel avec la vue magnifique sur les temples de la place qui nous entoure. Nous partons en milieu de mâtinée car une grève est susceptible de se produire à partir de midi et alors, nous ne pourrions plus rouler en voiture et rentrer à Katmandou. Quand nous arrivons aux environs de Katmandou, la circulation est dense. Nous retournons à l’hôtel « Ganesh Himal », posons nos affaires et partons faire quelques achats d’artisanat dans la quartier « Thamel ». Nous passons ensuite l’après midi dans le « Durbar square » de Katmandou, classé au patrimoine de l’Unesco ainsi que dans les rues alentours très animées.

   DSCF1943   DSCF1917

 

L’entrée (environ 8 euros par personne)donne accès à un ensemble de temples avec beaucoup de charme et de grandeur.

   DSCF1931   nepal-2 5208

Comme dans les temples Hindouistes des autres villes, il y a ici aussi beaucoup de scènes érotiques sculptées sur les poutres qui soutiennent les toits des pagodes ou sur les murs de côté, parfois humoristiques.

nepal-2 5079

Les cours du palais sont vastes et les façades de boiseries « en dentelles » sont remarquables.

   nepal-2 5186   DSCF1922

Les gardes du palais sont des "gurkhas", soldats népalais réputés.

       nepal-2 5192      nepal-2 5193

Il y a aussi trois petites fenêtres en ivoire d’une grande finesse.

 

nepal-2 5209

 

Nous nous installons sur les marches d’un des temples et regardons le va et vient des Népalais et des touristes plus nombreux ici.

 

   DSCF1957   DSCF1958

 

DSCF1951

Il y a aussi des sadhus et un bonze, représentants des deux principales religions du pays, l'hindouisme et le boudhisme.

 

   nepal-2 5197   nepal-2 5203

 

nepal-2 5202

Nous allons aussi dans la cour de la maison de la « Kumari », il s’agit d’une petite fille choisie suivant des normes très réglementées et qui vit recluse dans cette maison, elle peut demander tout ce qu‘elle veut, elle est une déesse vivante.

nepal-2 5211

Elle est promenée une fois par an sur un somptueux char lors d’une fête religieuse hindouiste. Si elle saigne alors, elle doit partir, donc dès les premières règles, la jeune fille est remplacée par une nouvelle petite fille. Hélas, la jeune fille qui a vécu ainsi recluse porte alors malheur à tout homme qui voudrait être son mari. D’une de ses fenêtres, la « kumari » vient parfois saluer les personnes qui viennent dans sa cour pour faire des offrandes ; nous avons eu beaucoup de chance de la voir quelques instants à sa fenêtre, elle avait les yeux entièrement bordés de khôl et ça lui donnait l’air triste quand elle saluait. Elle a un très beau visage. Quelle drôle de destinée !

Nous flânons encore un peu dans ce quartier animé

   DSCF1975   nepal-2 5205

et puis, nous rejoignons le quartier « Thamel » où nous dînons dans un des restaurants de la rue principale avant de rejoindre notre hôtel.

 

Samedi 14 mars

 

Après le petit déjeuner, nous prenons un taxi pour le temple de "swayambhunath" situé au nord de la ville.

 

nepal-2 5215

 

C'est un site religieux classé au patrimoine de l'Unesco. On y accède par un très long escalier.

 

   DSCF1961   nepal-2 5214

Sur la plate forme ,près des moulins de prière, il y a aussi un petit temple "hariti" qui montre l'imbrication très fréquente dans ce pays entre l'hindouisme et le boudhisme.

 

   nepal-2 5217   nepal-2 5222

Nous retournons dans le centre de Katmandou pour faire quelques achats, nous apprécions la boutique « Amrita Craft collection » où les prix fixes et corrects nous reposent du marchandage !

C’est toujours agréable de faire du shopping dans ces pays à l’artisanat si varié et accessible.

Nous déjeunons dans un restaurant italien avant d’aller faire la visite du « jardin des rêves ».

 

          DSCF1983      DSCF1984

 

Le lieu est calme et serein mais l’entrée est assez onéreuse pour un endroit plutôt petit, de plus, le tarif plus bas pour les népalais reste malgré tout élevé pour le pays et donc, nous n’avons vu que des touristes à l’intérieur ! Evidemment, c’est un havre de paix par rapport à l’agitation extérieure.

 

nepal-2 5227

 

Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour boucler les valises et nous préparer. Nous prenons un taxi pour l’aéroport. Lorsque nous avons quitté l’hôtel, on nous a mis autour du cou des foulards de tissu jaunes pâles pour nous souhaiter un bon voyage, sans problèmes ; ça nous a fait plaisir. Nous quittons le Népal sur ce dernier geste qui reflète toute l’extrême gentillesse des habitants d’ici que nous avons grandement apprécié tout au long de notre voyage.

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 17:40

 

Lundi 11 mars

 

Nous prenons le bus de 9 heures de la compagnie « greenline », nous rencontrons Sunaina de « jungle travel service » qui nous accompagne jusqu’à l’arrêt et qui nous donne plein de bons vœux pour le voyage. Nous lui souhaitons beaucoup de bonheur. Le voyage se déroule comme les fois précédentes, nous changeons de bus au moment du repas du midi toujours au même endroit, le «river side resort ». Après les splendides paysages de montagne, nous retrouvons les abords de Katmandou et la pauvreté des abords des grandes villes. Ici, plus qu’ailleurs, c’est un immense chantier de démolition et de reconstruction.

DSCF1634

Vers 15 heures, nous retrouvons l’hôtel « Ganesh Himal » avec plaisir, nous déposons nos sacs et partons nous promener dans le quartier « Thamel » de Katmandou en regardant les boutiques de souvenirs avant de dîner.

  DSCF1727  DSCF1755

 

Mardi 12 mars

 

Nous partons en taxi pour la ville de Bhaktapur, environ 45 minutes de route. Il faut payer un droit d’entrée de 1100 roupies (environ 10 euros) par personne pour accéder à la ville historique. Notre taxi n’est pas autorisé à entrer, nous marchons avec nos bagages jusqu’à la « sunny guest house »( 31 euros, petit dej à volonté compris) située dans une jolie maison Newar (ethnie majoritaire et d’origine de la vallée de Katmandou). Nous prenons la plus jolie chambre avec ses fenêtres à croisillons de bois et le corridor qui les borde comme dans les palais de maharadjas.

   DSCF1745   NEPAL 5177

La famille qui tient cette belle maison est charmante. Nous avons une vue splendide sur « Thaumadi tole », magnifique place de la ville. Il est tôt, le soleil brille, nous commençons par les temples de "notre place" !

   NEPAL 5042   DSCF1826

 

   DSCF1827   DSCF1751

 

et puis, nous allons au « Durbar square»,

 

   DSCF1830   NEPAL 5052

visitons les accès possibles aux cours intérieures du palais et admirons les autres bâtiments de cette place.

   DSCF1767   DSCF1771

Et enfin, nous nous lançons dans le circuit pédestre du « lonely plannet » long de 4 km à travers cette magnifique ville musée.

   DSCF1796   DSCF1798

 

   DSCF1820   DSCF1801

 

   DSCF1797   DSCF1823

Là, nous quittons la plupart du temps les temples somptueux en forme de pagode pour la découverte de la vie des habitants en passant dans des ruelles.

   NEPAL 5074   DSCF1794

 

   DSCF1800   DSCF1807

 

   DSCF1859   DSCF1865

Nous passons aussi à une autre superbe place « Tachupal ».

   DSCF1809   DSCF1811

 

NEPAL 5117

 C’est une belle journée d’anniversaire pour moi passée à flâner dans cette ville classée au patrimoine de l’Unesco où le temps semble s’être arrêté.

Nous dînons au « Shiva’s café corner », on n’ a pas eu beaucoup de choix pour le restaurant, en plus ici, à 20 heures, tout est fermé et les rues ne sont pas éclairées. On arrive à prendre un apéro, whisky pour Michel et vodka orange pour moi et ensuite, repas habituel avec en dessert, le « king curd », délicieux yaourt d’ici.

NEPAL 5106

Nous rencontrons un couple de français de Bordeaux avec qui nous discutons. Nous rentrons à l’hôtel en s’éclairant avec nos lampes frontales.

 

Mercredi 13 mars

 

Nous sommes réveillés assez tôt, il y a un marché sur la place et puis les cloches du temple situé en bas de nos fenêtres tintent souvent. Nous traînons dans la chambre et apprécions la vue plongeante sur la place où nous observons les habitants dans leurs habitudes avant l’arrivée des cars de touristes. Après le petit déjeuner, nous allons visiter la fabrique "peacock" de papiers népalais  faits avec la pulpe du tronc d’un arbre appelé ici « lokta ».

   NEPAL 5118   NEPAL 5121

 

   NEPAL 5123   DSCF1847

C’est vraiment artisanal et la maison où on voit les différentes étapes de fabrication a une conception amusante, des demi étages que l’on rejoint avec des vieux escaliers de bois. A la sortie, j’achète une quarantaine de feuilles unies de différentes couleurs pour les utiliser en encadrement ; le tarif est incroyable : 75 cts d’euros la feuille vendue en France au minimum 5 euros.

Nous allons ensuite à la place des Potiers et voyons les étonnants fours où cuisent des poteries recouvertes de sable, il y a aussi le tour où un énorme pneu a remplacé la roue en pierre.

   DSCF1854   DSCF1855

Nous déjeunons, Michel goûte les « momos », sorte de raviolis fourrés à la viande ou aux légumes.

DSCF1852

Nous sortons de l’enceinte de la vieille ville  à la découverte de deux grands bassins, nombreux partout dans la ville tout comme les puits et les citernes.

   DSCF1843   NEPAL 5080

Le second, bien aménagé est un havre de paix.

DSCF1861

  Et puis, nous passons le reste de la journée « le nez en l’air »  à profiter de cet endroit extraordinaire formé par tous ces temples–pagodes tout en faisant quelques achats de souvenirs. En fin de journée, un groupe avec des masques animent le "durbar square", ils ont l'air de faire peur aux enfants népalais!

Nous dînons à notre hôtel, c’est moyen mais le sourire et la gentillesse nous le font oublier.

 

Jeudi 13 mars

 

Hier soir, nous avons entendu aboyer des chiens errants sous nos fenêtres assez longtemps, ils sont nombreux et par moments hargneux, ce qui n’encourage pas à traîner le soir à la nuit tombée dans l’obscurité quand tout est fermé. Ici aussi, les coupures d’électricité sont fréquentes et les générateurs prennent la relève mais n’assurent pas le fonctionnement de toutes les lampes et prises.

Nous avons réservé une voiture pour la journée (35 euros) pour faire des visites aux alentours.

Nous partons d’abord pour « Bodhnath », ville où se sont réfugiés de nombreux tibétains depuis plusieurs années. Il y a un énorme stupa et de nombreux monastères dans la ville.

   DSCF1883   DSCF1875

 

           DSCF1878       DSCF1880

 

DSCF1871

Nous voyons peu de moines en ce milieu de matinée mais le lieu est gigantesque. Nous avons un aperçu de la ferveur religieuse lorsque nous voyons deux pèlerins s’allonger à plat ventre sur le sol puis se mettre à genoux et répéter indéfiniment ce mouvement ! Nous allons jusqu’au monastère de « Shechen » reconstruit à l’identique de celui qui avait été détruit au Tibet.

   DSCF1885   DSCF1886

Nous rentrons sur Bhaktapur pour déjeuner.

Nous repartons vers 14 heures pour le temple Hindouiste de « Changu Narayan » classé aussi au patrimoine de l’Unesco.

   NEPAL 5161   NEPAL 5166

Les sculptures des étais de bois qui soutiennent les toits de ce temple sont remarquables,

DSCF1898

l’endroit est serein avant l’arrivée d’un tour organisé de touristes français mais le calme revient après leur départ. Nous voyons pour la première fois une pagode avec des murs recouverts de céramiques.

   DSCF1903   DSCF1904

Nous partons ensuite pour « Nagarkot » située à 2200 mètres d’altitude, nous espérons y voir les sommets de la chaîne de  l’Everest. La route sinueuse traverse des villages et une belle forêt de pins mais hélas, c’est très nuageux et nous ne verrons rien.

 Nous rentrons et dînons au restaurant de la « pagoda guesthouse » mais là encore, rien d’extraordinaire.

14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 13:54

Vendredi 8 mars

Nous prenons à nouveau le bus de la compagnie « green line » pour aller à la ville de Sauraha, près du parc animalier de Chitwan. Nous repassons par le même lieu pour le repas du midi et puis, on change de bus. La deuxième partie de la route longe un ravin, la route montagneuse est assez jolie, on croise de nombreux camions et il y a, hélas, quelques accidents.

NEPAL 4904 

A l’arrivée, nous allons au « travellers jungle camp » où nous logeons pour environ 15 euros ; il y a un très beau jardin avec plein de gros dalhias.

DSCF1719

 Nous nous renseignons pour les excursions possibles dans le parc, classé au patrimoine de l’Unesco. Nous choisissons de faire nos visites avec « United jungle guide service », une association des guides du parc. Nous flânons dans la rue principale où il y a quelques boutiques. Nous achetons des tuniques légères à manches longues car nos bras sont très rouges, le soleil de la montagne (altitude 1000 à 2000 mètres en randonnée) nous a surpris !

Nous dînons bien au « KC restaurant » qui a aussi un très beau jardin.

DSCF1696

 

Samedi 9 mars

 Après un petit déjeuner matinal au restaurant de l’hôtel, nous allons à l’agence « united jungle guide service » où nous avons RV à 7 heures. Sunaina, la secrétaire nous accompagne au bord de la rivière et nous présente deux guides officiels qui vont nous accompagner. Nous partons d’abord en pirogue pendant environ une heure sur la rivière qui borde le parc.

DSCF1645

 Nous voyons énormément d’oiseaux, un petit  crocodile « gavial » (animal végétarien) et des daims .

   NEPAL 4910   NEPAL 4912

 

   NEPAL 4919   NEPAL 4922

 

   NEPAL 4924   NEPAL 4929

 

   NEPAL 4935   NEPAL 4939

Puis nous accostons et nous partons pour une balade de deux heures à pieds dans le parc. Nous avons un guide devant et un derrière juste pour nous deux. Ils ont simplement un grand bâton de bambou. Ils nous parlent des trois animaux les plus dangereux du parc : le rhinocéros, le tigre et l’ours, avec le récit de quelques accidents rares; on espère ne pas les croiser ! La promenade est agréable, on observe à nouveau, des oiseaux dont un calao, beaucoup d'insectes rouges inconnus et un éléphant, 

   NEPAL 4945   NEPAL 4949

 

   NEPAL 4953   NEPAL 4950

 

   NEPAL 4944   NEPAL 4956

 et aussi la végétation, comme l’arbre à coton ( avec un singe) et ses magnifiques fleurs rouges.

   NEPAL 4933   DSCF1599

 Le guide qui est en tête nous surprend toujours par tous les animaux qu’il repère alors que nous ne voyons rien ! Nous rentrons vers 11h30 ravis de cette belle matinée passée dans la nature.

Nous déjeunons et repartons dans le parc mais cette fois en jeep. Nous démarrons à 13 heures et roulons dans la forêt. Nous sommes 7 personnes accompagnées par un de nos guides de ce matin et par le chauffeur. Après environ une heure de route, nous crevons et là surprise, il n’y a pas de roue de secours !

 DSCF1658

 On nous dit qu’il faut attendre le passage d’une autre jeep, celle-ci arrive assez rapidement et nous pouvons repartir. Nous roulons longtemps sans rien voir d’autre que la végétation et en étant beaucoup secoués. Et puis, nous voyons un nid de « marabout » avec deux jeunes oiseaux et surtout, notre premier rhinocéros qui se baigne dans un plan d’eau.

   NEPAL 4958   NEPAL 4968

 Nous roulons encore un bon moment pour rejoindre une ferme d’élevage des crocodiles « gavial » dont le but est d’aider à leur reproduction et ainsi de protéger leur espèce.

   NEPAL 4970   DSCF1662

 Quand nous repartons, nous voyons plus d’animaux, un autre rhinocéros, cette fois dans les hautes herbes et puis, nous avons la chance incroyable de voir un ours traverser le chemin, rapidement, environ à 150 mètres de notre jeep.

NEPAL 4982

Nous voyons aussi de nombreux paons, des crocodiles « classiques » (carnivores) et des singes.

   NEPAL 4979   NEPAL 4981

Il y a souvent des feux qui s’allument spontanément, le guide ne s’en inquiète pas, apparemment, ils ne se propagent pas trop loin.

DSCF1666

C’est utile pour le renouvellement des hautes herbes où vivent certains animaux. Nous rentrons vers 17h 30, très satisfait de cette journée dans le parc national de Chitwan. Nous dînons avec de bons filets de poisson au restaurant « Alfresco ».  

 

Dimanche 10 mars

 

Nous partons vers 6h30 à l’agence « united jungle guide service » où nous prenons un mini bus pour aller au lieu de départ d’une promenade en éléphant à la lisière du parc de Chitwan. Dans les villages que nous traversons, des enfants tiennent une ficelle en travers de la route pour empêcher le bus de passer et réclament de l’argent à déposer dans une assiette d’offrandes pour baisser la ficelle. Au début, le chauffeur dit « non, non » et puis il donne un petit billet ainsi que les passagers qui le souhaitent. Le même stratagème a lieu plusieurs fois et amuse tous les népalais avec nous dans le bus. Nous apprendrons après qu’aujourd’hui, c’est la fête de Shiva et c’est une tradition, l’argent récolté servira à faire un bon repas le soir.

   DSCF1669   DSCF1690

Il y a au moins une vingtaine d’éléphants qui attendent pour emmener les visiteurs, en majorité Népalais.

   NEPAL 4998   NEPAL 5002

 Nous montons à quatre sur un éléphant, nous pensons que nous n’allons pas voir d’animaux car nous sommes nombreux et deux groupes de filles crient et chantent. Finalement, la promenade en forêt d’une heure trente est agréable. Chaque cornac fait prendre des distances et nous ne sommes plus que quelques uns à emprunter le même chemin. Nous voyons beaucoup de daims, des sangliers, des singes, des paons et des crocodiles.

   DSCF1682   DSCF1684

Au retour, nous allons prendre un copieux petit déjeuner au bord de la rivière et rentrons dormir un peu. Vers 11 heures, nous retournons à la rivière pour voir le bain des éléphants. Il s’agit d’un éléphant qui arrose avec sa trompe ceux qui montent sur son dos !

NEPAL 5016 

Nous partons ensuite à pieds vers le village de « Bachhauli » pour voir les maisons « tharu » en terre et parfois peintes avec des empreintes de mains.

   DSCF1704   DSCF1705

Nous achetons du miel, après l’avoir goûté, à une famille dont le père est l’apiculteur.

NEPAL 5022 

Nous partons ensuite jusqu’au centre d’élevages des éléphants situé à 3 km de Sauraha. La balade est agréable mais à la fin, le vent se lève et la poussière vole. Nous arrêtons un taxi « mini bus » où il y a déjà deux personnes et il accepte de nous emmener. Nous étions près du but et il ne souhaite pas être payé, nous le remercions en lui offrant un porte clé « tour eiffel ». Nous devons franchir une rivière sur un petit pont fait de bambous et de sacs empilés pour rejoindre l’entrée du centre.

NEPAL 5026

Nous observons les éléphants et leurs petits avec un ravissement enfantin.

NEPAL 5027

 Il y a toujours un vent fort, l’orage semble menacer. Nous demandons au responsable d’un groupe de touristes qui repart si il peut nous ramener avec son bus moyennant finances. Il accepte et nous demande de donner juste un pourboire au chauffeur. Nous le remercions chaleureusement. Nous rentrons pour dîner au KC Restaurant.

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 09:29

Musique: One man's dream

 

Lundi 4 mars

 

Nous prenons le bus de la compagnie « green line » pour la ville de Pokhara à 7h30.

 DSCF1510

Le trajet est agréable avec plusieurs arrêts dont un pour le repas du midi qui est compris dans le prix du trajet.

NEPAL 4765

 Nous mangeons alors népalais, cuisine qui ressemble beaucoup à la cuisine indienne (riz, poulet au curry et légumes en sauce épicée, il y a aussi des crudités et le café). Nous apprécions les paysages.

NEPAL 4766 

A l’arrivée à la station de bus de Pokhara, nous sommes assaillis par de nombreux rabatteurs d’hôtels, nous faisons croire que nous avons réservé notre chambre pour pouvoir aller en taxi où nous le souhaitons. Nous logeons au « sacred valley inn », nickel et charmant dans le quartier « lakeside ».

DSCF1631

Les prix des chambres varient suivant les étages en raison de la vue sur les montagnes (de 15 à 30 dollars). Nous nous installons et partons faire une promenade au bord du lac « Fewa » qui donne beaucoup de charme à la ville.

NEPAL 4772

 La rue principale, en retrait du lac, est bordée de boutiques pour touristes, de restaurants et d’hôtels mais surtout d’agences de treks ou d’activités de plein air en tout genre. Nous dînons au « once upon a time » avec du poisson du lac et des légumes, Michel boit une « everest beer ».  

Nous rentrons dormir à notre hôtel situé au début de cette rue et donc en retrait de l’agitation.

 

Mardi 5 mars

 

Ce matin, nous flânons en prenant notre petit déjeuner sur la terrasse de l’hôtel où nous voyons pour la première fois une partie de  la chaîne Himalayenne des Annapurnas. 

  DSCF1575

 Nous avons RV vers 11heures pour un vol en parapente avec « frontiers paragliding » d’environ 30 minutes. Nous passons par l’agence du centre ville avant de partir en jeep vers « Sarangkot » où le départ a lieu. On nous équipe et Michel démarre avec son pilote d’origine indienne et moi avec le mien d’origine anglaise.

 

   NEPAL 4781   NEPAL 4793

 

Il y a du vent et les voiles gonflent rapidement, le démarrage est quasiment instantané.

 

   DSCF 1560   DSCF1561

 

Michel vole plus haut que moi, je supporte en effet assez mal l’effet  « manège-ascenseur » quand on monte ou quand on tourne; j’ai la nausée, envie de vomir !

 

 

Mais les paysages sont magnifiques.

 

   NEPAL 4787   NEPAL 4796

 

   DSCF1556   NEPAL 4804

 

Nous sommes donc très contents de cette expérience et j’adresse un grand merci à mon pilote qui a pris toutes les précautions pour me faire voler avec le plus de stabilité possible. Nous rentrons à l’hôtel, nous mangeons quelques viennoiseries et nous reposons.

 Nous partons ensuite pour une petite randonnée vers la Pagode de la paix située en haut de la petite montagne qui domine le lac.

La promenade commence par de la barque pour aller de l’autre côté du lac où se trouve le début du chemin qui monte vers le stupa tout blanc de cette pagode.

 

   NEPAL 4808   DSCF1565

 

Les vues sur la ville et le lac sont de plus en plus belles au fur et à mesure de la montée ; celle-ci n’est pas toujours facile, il y a pas mal de passages avec des marches de pierre irrégulières.

 

   NEPAL 4811   NEPAL 4818

 

  DSCF1566   NEPAL 4817

 

Il fait beau, c’est agréable de marcher. En haut, nous faisons une pause devant la pagode avant de redescendre par un autre chemin à travers les villages des agriculteurs et éleveurs d’ici.

 

   DSCF1569   NEPAL 4815

 

C’est assez pittoresque et tout le monde nous salue avec le « namasté » (bonjour) en joignant ou pas les mains, ce ne sont que des sourires. De retour en ville, nous observons pour la deuxième fois, une énorme queue à la station service, il semble y avoir des problèmes d'approvisionnement d'essence.
DSCF1574

Nous allons dîner au restaurant « Pyramid » où nous mangeons européen correctement.

 

Mercredi 6 mars

 

Aujourd’hui, il y a grève dans tout le pays car le gouvernement n'a toujours pas rédigé la nouvelle constitution nous dit-on, pratiquement tout est fermé et aucun véhicule ne peut circuler. Nous avons pu réserver un trek avec un guide par l’intermédiaire de notre hôtel et nous partons donc à pied vers 8h30 à travers la ville pour rejoindre le départ de notre randonnée. Le ciel est très dégagé ce matin et nous voyons enfin assez bien les sommets enneigés des Annapurnas, c’est magnifique.

DSCF1579

 

Nous faisons environ 20 km en majorité en petite montagne et profitons toute la matinée de la vue sur les cimes enneigées avant que les nuages montent.

 

   DSCF1584   DSCF1591

 

Nous traversons quelques ponts suspendus et nous rencontrons toujours beaucoup de marches irrégulières en pierre.

NEPAL 4836 

 

Il fait très chaud mais nous apprécions ce grand circuit dans la nature et les villages au sud de Pokhara où nous voyons des scènes de la vie quotidienne;

   NEPAL 4840   DSCF1600

nous voyons aussi des aigles en vol et des vautours.

 

NEPAL 4856

 

Notre guide « Lila » est très agréable et intéressant. Par exemple, il nous donne le rythme de vie des népalais : le matin, un thé puis à 10 heures, un repas copieux et c'est alors que commence la journée de travail et aussi l'école des enfants, une petite collation l'après midi et un repas copieux vers 19 heures; l'école finit vers 16 heures.

DSCF1623 

 

Nous rentrons en voiture vers 17h30, à la fin de la grève. Avant, nous avons passé une heure dans le musée « international mountain » pour attendre la fin de cette grève et que l’on puisse venir nous chercher. Mais, nous ne l’avons pas regretté car ce musée était assez riche , il montre les ethnies de la région et surtout les montagnes et leurs conquérants, Maurice Herzog était là parmi tous les autres.

Nous rentrons fatigués mais ravis de cette magnifique journée où nous avons bien profités de la vue sur quelques cimes du toit du monde.

 

NEPAL 4847

 

Nous prenons une douche pour nous remettre en forme. Nous allons au restaurant « paradise » où nous dégustons un cocktail « pinacolada » avant de dîner là aussi correctement.

 

Jeudi 7 mars

 

Nous partons à 7 heures avec notre guide « Lila » pour un trek particulier, il s’agit de la première étape du fameux tour des Anapurnas, nous allons donc rejoindre le camp de base australien ! En fait, c’est plus facile qu’hier : nous roulons en voiture jusqu’à 1700 mètres pour débuter la montée jusqu’à 2000 mètres, il y a de nombreux escaliers encore. C’est difficile au début car nous sommes un peu ankylosés par nos treks précédents, il y a encore des marches à n’en plus finir ! Nous voyons de nombreux rhododendrons en fleurs et toujours de belles cultures en terrasse.

 

   DSCF1602   NEPAL 4852

 

A l’arrivée au camp de base, il y a hélas quelques nuages mais nous voyons encore assez bien les pics enneigés et nous apprécions de déguster un thé et un café devant ce fabuleux paysage.  

 

   DSCF1606   NEPAL 4879

 

Nous redescendons par la forêt avec toujours les beaux rhododendrons rouges autour de nous. Nous traversons  de nouveaux villages en continuant à découvrir les modes de vie des habitants de ces régions montagneuses,

 

   DSCF1531   DSCF1596

 

   NEPAL 4863   NEPAL 4890

 

   NEPAL 4893   DSCF1626

 

c’est une très belle promenade. Nous rentrons en voiture vers 14 heures et nous remercions très chaleureusement notre guide que nous recommandons vivement. Nous avons ressentis de fortes douleurs musculaires en descendant de voiture, nous passons l’après midi au repos sur la terrasse de notre hôtel. Nous dînons bien  au « tea time bamboostan café » assis dans de très confortables fauteuils.

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 05:43

    Dimanche 3 mars

 

Nous prenons un bon petit déjeuner dans le beau jardin de l’hôtel, il est 9 heures et nous gardons la veste polaire car il fait encore un peu frais. Nous partons ensuite à pieds dans le quartier « Thamel », quartier des touristes ! Les rues ne sont pas larges et il faut bien surveiller la circulation des voitures et des très nombreuses motos.

                                                DSCF1431

 Ce sont des ruelles bordées de restaurants, de magasins de souvenirs et d’hôtels et puis un peu partout des temples, parfois un simple caillou entouré d’un muret et d’autres fois, un bâtiment plus ou moins grand.

DSCF1434       NEPAL 4741

 Nous ne restons pas longtemps dans ce quartier, nous avons prévu de faire deux petits circuits indiqués par le guide « lonely planet », l’un au nord et l’autre au sud de « Durbar square » (palais royal de Katmandou classé au patrimoine de l’Unesco).

 

 

DSCF1504   

Les deux circuits sont dépaysants, nous prenons plaisir à flâner en observant moult détails de la vie quotidienne des népalais.

  NEPAL 4692  NEPAL 4711


   NEPAL 4713  NEPAL 4715

 

  NEPAL 4730   NEPAL 4732

 

  NEPAL 4739   DSCF1506

 

  NEPAL 4752   NEPAL 4735

 

                  NEPAL 4729          NEPAL 4755

 

 

Nous voyons encore énormément de temples et de nombreuses personnes qui prient.

    DSCF1440     DSCF1444

 

    DSCF1449     DSCF1451

 

   DSCF1459      DSCF1460

 

  DSCF1464  DSCF1466

 

   DSCF1468       DSCF1487

 

 Il y a aussi des réservoirs d’eau très utilisés et d'anciens bâtiments de bois.

 

  DSCF1486  DSCF1455

 

  DSCF1489   DSCF1488

 

  DSCF1473   DSCF1497

 

Nous faisons la pause au « cosmo de café restaurant » où la vue sur quelques temples situés à l’entrée de « Durbar square » est saisissante.

 

  DSCF1477   DSCF1478

Nous finissons la journée en allant voir « freak street », rue mythique des années hippies, elle  n’a plus son image d’antan.

 

                NEPAL 4746          NEPAL 4747

Nous rentrons assez tôt et dînons dans le quartier « thamel ». Nous sommes ravis de cette première journée ensolleillée où nous en avons "pris plein les yeux et les narines". Les premiers contacts avec les népalais sont agréables. Cependant, la ville est très polluée et beaucoup de personnes portent un masque sur le nez et la bouche mais les odeurs d'épices et surtout d'encens sont quand même perceptibles.

 

   NEPAL 4721      NEPAL 4757

3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 17:07

Samedi 1er mars

 

Nous atterrissons à Doha au Qatar après un peu plus de 7 heures de vol où nous avons dormi en partie. Cette compagnie des émirats du golfe est toujours très confortable. Nous avons une escale de 5 heures et nous nous dégourdissons les jambes parmi les boutiques de luxe de la zone de transit.

NEPAL 4687

Nous repartons ensuite vers Katmandou pour un vol d’environ 4 heures 30 et nous arrivons à 18 heures. Nous récupérons notre premier bagage rapidement mais nous attendons longtemps l’autre et on s’inquiète un peu ; nous sommes soulagés quand nous le voyons enfin parmi les énormes colis ramenés par les népalais qui travaillent au Qatar.

Nous sommes attendus par un représentant de l’hôtel « Ganesh Himal » que nous avons réservé par internet. Le trajet en voiture se fait en majorité sur des routes non bitumées et pleine de nids de poules ! Nous sommes très bien accueillis, on nous donne une chambre de la gamme au dessus pour le même prix (27 euros) que la « deluxe » que nous avions réservé, il y a un salon, une petite terrasse avec une table et des chaises en plus de la chambre et de la salle de bain, on est très bien, c’est très propre, le quartier est calme.

DSCF1428

Nous dînons sur place, hélas, le service est lent et nous attendrons une heure pour deux plats simples et moyens. On ira ailleurs demain soir, on est très content d’être arrivé ici à Katmandou au Népal.

DSCF1438        NEPAL 4726