2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 21:49

Samedi 27 février

Après un petit déjeuner en bas de l'hôtel, on part vers 10 heures en rickshaw pour le magasin "Pothys" dans le quartier animé de T.Nagar.

 

Chennai a une circulation hallucinante, la ville est polluée et bruyante.

 

Karnataka-INDE- 0393Karnataka-INDE- 0394

Le magasin "Pothys" présente des vêtements indiens pour hommes, femmes et enfants sur plusieurs étages.

Karnataka-INDE- 0395

 Il y a aussi un rayon pour les bijoux et accessoires de beauté ainsi quun rayon plus luxueux de soie de la ville de Kanchipuram. Le quartier comprend dautres magasins de ce type avec des qualités de vêtements variables. Il y a beaucoup de monde qui fait du shopping le samedi  dans ces magasins ou bien auprès des multitudes déchoppes de rues. On traîne pas mal de temps à regarder lanimation mais aussi à acheter quelques vêtements ou bijoux fantaisie. On retourne à lhôtel en rickshaw  pour poser nos achats et on repart jusquau centre commercial moderne du '"spencer plaza". Ill y a des boutiques dartisanat mais aussi des magasins de vêtements de marques occidentales. Une autre petite séance de shopping avant de dîner et de rentrer à lhôtel pour préparer nos affaires et partir prendre lavion qui va nous ramener en France. Pour terminer sur ce séjour dépaysant, comme toujours en inde, voici des images montrant le bruit et lintensité de la circulation routière. Ici, on ne peut pas conduire sans le klaxon.

Dernière anecdote: à larrivée à Roissy, nos bagages ne sont pas là, comme pour tous les autres passagers en provenance de Chennai; nos bagages ont été placés dans un autre avion qui arrivera une heure après le nôtre…….

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 21:33

Jeudi 24 février

Ce matin, on se réveille doucement, on prend le petit dej au resto de lhôtel; on sattendait à un super buffet pour 300 roupies à deux, pas du tout! Il ny a pas grand-chose et le pain de mie est rassis ! On part à la plage où on renonce à aller sur lile en face de nous car il faut être 10 personnes pour que le bateau démarre et nous ne sommes que 4, lun des marins nous propose un prix exorbitant pour partir tous les deux.

Karnataka-INDE- 0337IMGP3130

 On part en marchant les pieds dans leau vers le centre ville de Malpe, le soleil chauffe, la plage est belle. On arrive au niveau du port, nous sommes surpris dy voir beaucoup dassez gros bateaux de pêche.

Karnataka-INDE- 0370Karnataka-INDE- 0346

Sur les quais, des marins réparent les filets; un peu plus loin, les bateaux déchargent leur pêche. Les pêcheurs remplissent des paniers en osier avec des pelles.  Ceux –ci sont ensuite portés sur la tête par des femmes en majorité, elles les déposent vers des camions où ils sont chargés avec de la glace.

Karnataka-INDE- 0359Karnataka-INDE- 0368

On nous dit quune grande partie de la pêche part pour le Kérala. Il y a une grande effervescence ici. Il y a aussi des ventes aux enchères de tas de poissons, de poulpes ou de crevettes. Ensuite, on se promène un peu dans la ville, il y fait très chaud, le vent de la mer ne parvenant pas jusquici, on se désaltère et puis on fait le trajet retour à nouveau le long de la mer, les pieds dans leau. On retrouve le chauffeur vers 14 heures et nous partons pour la ville dUdupi pour voir le temple " krishna gita mahadwara". Cest un temple ancien, il y a le sanctuaire et les alentours du temple constituent une ville.

IMGP3147Karnataka-INDE- 0381Il y a des personnes démunies dans lenceinte comme dans les grands temples du Tamil Nadu, ce qui nest pas le cas des autres temples du Karnataka.

IMGP3145IMGP3135

 Il y a dénormes chars pour les jours de grandes processions et  un grand bassin pour les ablutions.

Karnataka-INDE- 0375IMGP3146

On passe un long moment dans ce lieu puis on va dans un autre supermarché " grand bazar" faire quelques achats. On rentre à Malpe plage, on prend un rafraîchissement face à la mer et on dîne au resto de lhôtel où on mapporte mon plat avec un petit cafard sur le bord de lassiette ! On est dans un hôtel où les chambres vont jusquà 10 000 roupies, il y a des touristes indiens très aisés et des touristes étrangers. Je suis écœurée,  je fais remporter ce repas, je commande quelques frites où je suis sûre quun cafard nest pas glissé comme dans le plat en sauce précédent.  Décidemment, cet hôtel nest vraiment pas à la hauteur du standing annoncé.

Vendredi 26 février

On flâne tranquillement, on prend le petit déjeuner et le déjeuner dans un autre restaurant " Thonse bar, beach ressort" situé à quelques pas après notre hôtel. Il y a de petits bungalows de 1200 à 2500 euros mais on peut négocier les prix. On avait découvert ce lieu après notre arrivée et nous regrettons de ne pas avoir changé dhôtel, cest plus simple pour le même prix que la"budget room" mais c’est plus sympathique. Les repas sont simples mais corrects pour un prix divisé par 3 par rapport à lautre hôtel où nous avons vu deux autres cafards, gros, dans les couloirs !

IMGP3151

 On fait une autre agréable promenade le long de la mer, de lautre côté où la côte est sauvage, on voit des échassiers.

IMGP3164IMGP3171

On rentre dans notre chambre (où nous navons pas de cafards!) pour préparer les bagages avant notre départ en avion de Mangalore pour Chennai. Le chauffeur nous conduit à laéroport par de petites routes pittoresques mais on finit par se demander si on va arriver à temps car il demande souvent son chemin.  Nous quittons notre chauffeur "Shiva" que nous avons apprécié.

Karnataka-INDE- 0388Karnataka-INDE- 0390

Nous montons dans un avion à hélices (ATR) de la compagnie "kingfisher"et arrivons à Chennai, nous prenons un taxi pour lhôtel "Comfort"où nous arrivons vers 21h30.

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 21:31

Mardi 22 février: Belur-Halebid

On part vers 8 heures pour la ville dHassan, la route est en bon état, on traverse de petites villes, cest plutôt la campagne. On sinstalle à lhôtel "jewel rock"(725 roupies). On prend  des noddles au restaurant de lhôtel et puis on reprend la voiture pour aller visiter deux temples " hoysola"de la même période" que la dernière fois(12-13ième siècle). On commence par le temple "hoysaleswara" à Halebid.

Karnataka-INDE- 0291Karnataka-INDE- 0292

Les sculptures sur les murs extérieurs sont dune grande finesse, lintérieur est sombre mais  lallée de colonnes toutes différentes est dun bel effet. Cest un temple dédié à "Shiva" et à "Parvati", chacun ayant un imposant taureau pour les garder à lextérieur du temple.

Karnataka-INDE- 0285IMGP3105

 Il y a du monde qui visite, nous voyons des groupes étrangers en tour organisé. On voit ensuite deux petits temples annexes de la même période, très au calme, moins ouvragés mais où on ressent plus de sérénité. Dans le jardin de lun deux, on voit un cobra et des oiseaux verts.

Karnataka-INDE- 0299Karnataka-INDE- 0306

 Nous allons ensuite à Belur situé à une quinzaine de kilomètres. Cest un très grand temple dans lequel on rentre en passant sous un gopuram, on pénètre alors dans une immense cour où il y a plusieurs temples.

Karnataka-INDE- 0308IMGP3099

Les murs extérieurs du temple principal sont là encore sculptés avec moult détails. Il y a un bassin pour les ablutions.

IMGP3119Karnataka-INDE- 0318

 On flâne agréablement dans cet ensemble en regardant les motifs très variés des pierres ciselées.

IMGP3100IMGP3126

 On rentre à lhôtel; il fait nuit et nous partons à pieds vers un grand supermarché "big bazar" situé pas très loin de lhôtel. On y découvre un rayon vêtements où il y a de belles tuniques indiennes. Nous rentrons dîner à lhôtel.

Mercredi 23 février : les réserves animalières ratées

On part tôt car nous voulons voir une réserve doiseaux  avant daller à Udupi, on fait un détour par des routes vétustes. nous traversons de belles rizières, des cocoteraies et de nombreux villages de campagne où nous voyons la vie quotidienne des habitants, le trajet est agréable. Avant darriver à la réserve doiseaux, nous voyons deux réserves animalières. On se renseigne pour un safari dans la première; on nous propose un lodge, les repas et le safari de 15 heures à 18 heures pour 7000 roupies. Cest trop cher, dautant que le lieu a lair désaffecté et on ne souhaite pas dormir là. La deuxième réserve avait des éléphants domestiques mais elle était fermée. On arrive enfin à la réserve des oiseaux et là, déception, il ny a pas doiseaux et pas de promenade possible. On est déçu davoir fait tant de route pour rien. On part directement pour la ville de Malpe, située en bord de mer. On y arrive en fin daprès midi et on sinstalle dans une"budget room"(1500 roupies) de lHôtel " paradise isle". Cest un hôtel qui se dit de luxe, face à la mer, mais tout y est défraîchi.

Karnataka-INDE- 0329

 Notre chambre est simple mais propre,  nous avons le wifi payant, nous pouvons disposer dune piscine et nous navons quà traverser la rue pour être les pieds dans le sable. Nous dînons dans le restaurant extérieur de lhôtel , face à la mer, mais où nous attendons une heure notre commande, pour avoir finalement des plats très épicés alors que nous avions commandé de la cuisine chinoise (fish sweet and sour). Nous voyons le coucher du soleil avec la statue de "gandhi".

 

Karnataka-INDE- 0332IMGP3128

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 17:36

Samedi 19 février: De Mysore à Madikeri

Nous quittons Mysore pour aller vers Madikeri située à 1500 mètres daltitude. A mi-chemin, nous nous arrêtons dans la ville de Bylakuppe, cest un camp de réfugié tibétain. Le grand monastère de Namdroling et son temple dor méritent une visite, nous entendons la musique et les prières pendant que nous visitons.

IMGP3051Karnataka-INDE- 0198

Nous croisons de nombreux moines tibétains.  Autour du monastère, il y a les drapeaux de prières qui flottent au dessus des maisons.

 IMGP3061

 Le lieu na rien dun camp de réfugié, cest plutôt une enclave tibétaine! Nous arrivons vers 13 heures à Madikeri où nous logeons à lhôtel "hill town"( 1000 roupies).  Lhôtel, assez grand, est tenu par une famille sympathique, il y a beaucoup de touristes indiens qui viennent de Bangalore, une classe moyenne cultivée. Il y a toujours les extrêmes en Inde. Cette année, bien quétant en inde du sud (plus riche que le nord), on observe quil y a plus de mendiants dans cette région et parmi eux, certains ont la lèpre. On donne fréquemment ici devant une telle misère humaine, quelques roupies deviennent une fortune pour ceux qui nont rien et qui sont souvent malades. On se sent impuissant devant toute cette détresse.

Nous passons laprès midi en ville en faisant une balade sur les restes des remparts du fort,

Karnataka-INDE- 0204

 

nous allons réserver une rando pour lundi à lagence "coorg trails", qui est aussi loffice du tourisme et achetons café, gousses de vanille, muscade et coriandre dans les boutiques dépices; tous ces produits sont cultivés en Inde du sud. Les cultures dominantes dans la région où nous sommes sont le café et la coriandre. . Nous dinons au restaurant de lhôtel où nous nous régalons.

Dimanche 20 février: aux alentours de Madikeri

Ce matin, on na pas mis le réveil, les visites prévues occuperont seulement laprès midi, on prend un copieux petit déjeuner vers 9h30 (on apprécie la "dosai", sorte de grande crèpe ); on farniente tranquillement.. Vers 13 heures, nous prenons la route pour le temple de Bhagamandala situé à 38 km de Madikeri. Les photos sont interdites à lintérieur.

Karnataka-INDE- 0217

Cest un temple ancien, il y a beaucoup dindiens qui viennent se recueillir devant les statues des dieux, un brahmane les reçoit. On observe de beaux plafonds en bois. A la sortie, on déguste quelques petites bananes toujours délicieuses et je bois  du lait de coco dans une noix ouverte devant moi. On repart, toujours sur une route sinueuse, en montée et  bordée par de nombreuses plantations de café. On sarrête dans lune delles où on voit le café sécher au soleil et les arbres à café, il ny a que deux ouvriers qui piétinent les grains de café.

Karnataka-INDE- 0210Karnataka-INDE- 0211

Lun deux souhaite nous prendre en photo, ce nest pas la première fois depuis le début de ces vacances que lon nous prend en photo, nous sommes dans de nombreux portables ou appareils photos! Cest assez amusant, nous, on prend en photo les indiens  avec leurs tenues traditionnelles et ils nous retournent la pareille ?!!! Une dizaine de kilomètres plus loin, on arrive au temple de "tala cauvery", il ny a toujours pas dautres touristes. A lentrée, une famille indienne veut se faire prendre en photo avec nous, et cest reparti pour une nouvelle séance de pause ! Le temple est à lendroit de la source de la rivière "Cauvery", il y a un bassin où leau est sacrée et où les croyants se baignent.

Karnataka-INDE- 0218IMGP3072

Certains viennent chercher une bouteille de cette eau, dautres passent un moment avec le brahamane assis au bord du bassin. Nous montons un long escalier sur la gauche du temple, il mène simplement à un superbe point de vue sur les collines avoisinantes. En chemin, trois étudiantes et leur professeur nous abordent; ce sont toujours les mêmes questions: de quel pays venez vous ? Quel est votre prénom ? Quel métier faites-vous ? On quitte ensuite le temple où la dévotion des fidèles est remarquable. Nous retournons vers Madikeri  et allons voir les "abby falls", jolies chutes deau qui doivent être plus impressionnantes en saison des pluies.

IMGP3078 

Et puis, on termine par "le raja seat", lieu où sasseyait le Raja pour voir comme nous aujourdhui le coucher de soleil sur la vallée.

Karnataka-INDE- 0238IMGP3079

Nous passons au café internet où nous sommes contents davoir des nouvelles de Bernard qui a eu un accident de moto aux Philippines. On dîne au restaurant de lhôtel.

Lundi 21 février : randonnée dans les monts Kodagu

Nous partons vers 8 heures avec notre chauffeur au point de RV pour la randonnée près du village de Mukkoclu. Nous prenons le guide en route et on va jusquà un groupe de maison en pleine nature après avoir roulé sur une route qui ressemblait plus à une piste.

IMGP3095

Cest la maison familiale du guide, nous voyons sa mère avec la toute petite fille de un an et demie de son frère. Il y a deux autres maisons qui servent à loger les touristes qui souhaitent passer plusieurs jours dans ce cadre tranquille. Nous prenons un très bon café et nous partons pour une randonnée de 20 km. Il fait bon, il y a quelques nuages qui empêchent le soleil de taper trop fort, cest le temps idéal. Nous commençons par traverser un pont suspendu.   Nous marchons en forêt, au travers de plantation de cafés, de rizières; parfois sur des portions de petites  routes  où il ne passe personne.

Karnataka-INDE- 0246Karnataka-INDE- 0254

Le guide est compétent, nous apprécions beaucoup cette jolie balade. Il y a de beaux points de vue sur les collines , nous marchons vers le mont Kotebetta.

Karnataka-INDE- 0271IMGP3085

 Nous observons des toiles daraignées rigolotes où laraignée est au fond dun trou quelle a tissé. 

Karnataka-INDE- 0267Karnataka-INDE- 0266

 En fin de parcours, nous voyons une cascade, le bassin deau formé est propice à la baignade mais le lieu est réputé dangereux. 

Karnataka-INDE- 0277

 Au retour, vers 16 heures, on nous propose un repas indien mais nous navons pas très faim car nous avons pris de petits en cas en chemin dont une galette de riz (roti). Nous mangeons quand même un peu, le repas est  très épicé mais il y a du riz nature ! Nous finissons par un bon café arabica. Nous rentrons à lhôtel où la douche est la bienvenue pour enlever toute la poussière et détendre un peu les muscles. Nous sortons en ville faire un dernier achat (café et noix de cajou) ainsi quun passage au cyber café; Nous dînons à lhôtel.

23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 17:48

Mercredi 16 février : de Bangalore vers Mysore

Ce matin, douche chaude et connexion internet mais hélas cest la nuit en France et nous ne pouvons joindre personne sur Skype. Nous roulons sur une route à quatre voies séparées au milieu  par une grille et des arbustes. Cest lautoroute  dici, il y a souvent des péages. On traverse malgré tout des villes par portion de routes. Cest le même type de paysage que sur la route de Chennai à Bangalore : une succession de champs irrégulièrement cultivés et des petites villes, un trajet plutôt monotone. Nous faisons un arrêt dans la ville de "Channapatna", centre de fabrication dobjets en bois, particulièrement des jouets.

IMGP2935

Nous visitons une fabrique, les employés travaillent sans aucune protection pour la poussière de bois, une scie circulaire est installée, il ny a pas de sécurité.

Karnataka-INDE- 0036Karnataka-INDE- 0037

 Les objets en bois sont faits et peints avec une grande dextérité. Nous reprenons la route et visitons dans les environs de Mysore, la ville fortifiée de Srirangapatnam. Cétait un des lieux de vie de la famille du sultan Tippu, qui y est décédé lors de combats contre les anglais en1799. Le palais dété est très beau avec de grandes fresques peintes sur les murs de lenceinte extérieure représentant des batailles ou des scènes de vie dans différents  palais de maharadja.

Karnataka-INDE- 0045Karnataka-INDE- 0048

Les murs et les plafonds des différentes pièces intérieures sont peints de motifs floraux et présentent un musée sur la vie de la dynastie "wodeyar" qui a régné sur cette région jusquen 1974. Le tombeau "gumbaz" du sultan Tippu et de ses parents est une merveille, la pierre y est sculptée comme de la dentelle.

IMGP2949IMGP2951

Nous faisons un arrêt près de la rivière "cauvery" qui entoure le site, cest un lieu dablutions et de pique-nique. Nous rencontrons un groupe de lycéens avec leur professeur et ils font une séance photo avec nous.

Karnataka-INDE- 0066

Nous finissons par les restes du fort détruit lors des combats contre les anglais. Nous arrivons à Mysore en fin daprès midi, nous nous installons à lhôtel " Maurya residency", accueil chaleureux et  ascenseur extérieur vitré qui nous amuse beaucoup ! Aujourdhui, cest une fête musulmane, jour férié et nous aurons donc la chance de voir le palais de Mysore illuminé, sinon, ce nest que le week-end. Nous  sommes dans la cour du palais un peu avant 19 heures, il est immense et très beau aussi sans éclairage.

IMGP2969

 La foule présente (et nous même) pousse unanimement et spontanément un cri de stupéfaction devant la beauté du bâtiment illuminé quand les lumières sallument. On prend des photos dans tous les sens pour essayer de fixer avec fidélité leffet produit. Nous allons dîner au restaurant de lhôtel "Parklane", on ne se régale pas avec des "chicken noddles" dans une sauce tomate sucrée. On avait choisi ce plat pour changer de la cuisine indienne très épicée dans cette région. On ne trouve pas partout de la cuisine chinoise dans laquelle les "fried noddles " ou "fried rice" , souvent bons, nous permettent de manger en évitant certains mets indiens "very hot".

Jeudi 17 février : ville de Mysore

Après un petit déjeuner buffet indien et continental pris à lhôtel, nous retournons au palais pour le visiter.

Karnataka-INDE- 0093

Cest le siège des maharadjas "woyenar", ce palais a été reconstruit entre 1897 et 1912; le précédent  avec de nombreuses structures en bois ayant été détruit par un incendie. Il est interdit de faire des photos à lintérieur; il est assez clinquant tout en restant élégant, peintures chatoyantes, vitraux, colonnades, portes incrustées divoire, marbre avec des incrustations florales.., il y a beaucoup de richesses, cest assez époustouflant. Nous visitons aussi les jardins très agréables, il y a aussi des temples hindouistes dans lenceinte du palais. Nous voyons aussi des éléphants qui doivent participer aux festivités du "dasara "qui commémorent la victoire du bien sur le mal.

IMGP3001

Nous allons ensuite au marché de"devaraja", un marché encore très coloré, en particulier avec les cônes de couleur pour se peindre le visage et le corps lors des fêtes religieuses ou lors des prières. La partie du marché où se vendent les fleurs pour les offrandes au temple est plus petite quà Bangalore mais plus animée.

IMGP3009IMGP3010

On circule difficilement dans lallée principale où règne une effervescence incroyable!

 

 Nous passons la fin de laprès midi au calme au lac Karanji où nous voyons de grands échassiers, des pélicans et des cormorans sur le lac avec les jumelles. Il ya aussi beaucoup de petits écureuils gris; des paons; nous voyons aussi une sorte de grosse perruche verte.

IMGP3013Karnataka-INDE- 0028

Vers 17 heures, nous allons aux jardins de "Brindavan" où ont été tournés beaucoup de films indiens "Bollywood". Il y a des parterres fleuris et de nombreux jets deau.

Karnataka-INDE- 0123Karnataka-INDE- 0135

Vers 19 heures, un spectacle de jets deau musicaux débute. Les chansons sont celles de films connus par le public indien autour de nous; il y a très peu de touristes. Nous retournons dîner au restaurant Parklane pour profiter du Wifi que nous navons pas à lhôtel. Le repas indien nest  pas terrible, il y a de la musique traditionnelle indienne trop forte jouée par un violoniste et un percussionniste.

Vendredi 18 février : aux environs de Mysore

Nous partons vers 8h30 pour la réserve ornithologique de Ranganathittu. Lentrée (300 roupies pour les étrangers) est élevée, elle est de 30 roupies pour les indiens, lécart est vraiment important! Nous ne regrettons pas cette visite; il y a vraiment beaucoup doiseaux, nous revoyons une multitude de grands échassiers, ils sont en période de reproduction et avec les jumelles, nous voyons les petits dans les nids; il y a aussi des pélicans, des petits échassiers blancs, des cormorans  et dautres oiseaux plus petits.

Karnataka-INDE- 0154Karnataka-INDE- 0056

Ils sont tous regroupés sur les ilots dun lac le long duquel nous marchons.

Karnataka-INDE- 0145IMGP3019

Nous voyons aussi des  crocodiles qui nagent, lun deux se chauffe au soleil sur un rocher.

Karnataka-INDE- 0163

Ensuite, nous prenons la route, environ 40 km, pour le temple de Sonmathpur. Nous traversons de beaux paysages de rizières, il y a aussi des plantations de canne à sucre.

Karnataka-INDE- 0164IMGP3030

 Nous traversons un bourg où  se déroule la fête annuelle des  courses  de vaches. On sarrête, on est regardé, on est les seuls touristes, on devient une attraction… Les spectatrices sont regroupées, les hommes se déplacent autour des candidats à la course.

Karnataka-INDE- 0182Karnataka-INDE- 0185

Les cornes des vaches sont décorées, il vaut mieux ne pas se trouver sur leur passage quand elles s'élancent, le fermier qui les guide ne semble pas toujours maîtriser la situation. La foule est importante comme partout en Inde au moment de fêtes. On repart vers le temple de Keshava, fleuron de larchitecture "hoysala",  il est situé dans un lieu isolé.

Karnataka-INDE- 0186Karnataka-INDE- 0192

Il date du 13ème siècle et la partie centrale est bien conservée, les pierres de lextérieur  sont sculptées  finement avec des dessins dune grande variété. Lintérieur comporte des colonnes et des clés de voute sculptées aussi avec de nombreux détails; nous apprécions la beauté et la sérénité du lieu. On rentre à Mysore et nous faisons un peu de shopping dans les magasins de souvenirs. Dans une rue, nous voyons des écrivains publics qui utilisent encore des machines à écrire.

IMGP3048IMGP3047

La circulation est dense et il nest pas toujours facile de traverser sauf quand un policier gère le carrefour. Ils sont assez drôles car ils portent un chapeau de cowboy!  Nous dinons correctement au "palace plazza" où laccueil est chaleureux.

 

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 16:40

Mardi 15 février

On quitte lhôtel vers 9h30 après avoir pris un petit déjeuner servi dans la chambre. Nous quittons cet hôtel très bruyant. Nous allons au "Magaji Orchid", dans un autre quartier,  prix encore assez élevé ( 1850 roupies avec le petit dej)mais la chambre est mieux. Nous commençons la visite de la ville de Bangalore.  Le chauffeur nous emmène dans un immense temple très moderne, le IKSON (international society for krishna conciousness), il y a de la musique et des chants en continu, nous voyons aussi les lieux de prière et la ferveur religieuse est grande. Puis, nous allons voir le temple du taureau (la monture de Shiva), petit temple ancien et tranquille.

Karnataka-INDE- 9987

 En ressortant, nous achetons une centaine de plumes de paons pour la maison. Nous demandons au chauffeur de nous déposer ensuite au palais du sultan Tippu, nous lui expliquons que nous aimons nous promener sans être accompagné, nous le remercions de sa sollicitude. Nous visitons le palais dont il ne reste quune toute petite partie, le hall daudience. Le lieu a du charme avec ses colonnades , en teck, sculptées et décorées et ses restes de peintures florales.

Karnataka-INDE- 9990 IMGP2909

Nous partons ensuite pour le fort dont il reste là aussi peu de choses qui permettent cependant dimaginer le gigantisme passé. Nous sommes alors à quelques pas du "city market".

IMGP2914 IMGP2918

Avant dy entrer, on achète des épices en poudre que lon nous conseille pour cuisiner la viande. Il y a ici, comme au Rajasthan, des vaches dans les rues.

Karnataka-INDE- 0003Karnataka-INDE- 9997

Le marché est pittoresque, fruits et légumes y sont magnifiques.

Karnataka-INDE- 0022Karnataka-INDE- 0017

Mais ce qui retient le plus notre attention, ce sont les multitudes de fleurs qui y sont préparées pour les temples. Le parfum, les associations de fleurs de différentes couleurs ou formes  embellissent ce lieu pas très propre.

IMGP2926 Karnataka-INDE- 0011

Nous passons ensuite devant une grande mosquée toute blanche où lon ne peut pas entrer. Puis, on prend un tuk-tuk pour le jardin botanique où on se ressource au calme.

IMGP2934

 On retourne à lhôtel avec un nouveau tuk-tuk dans des embouteillages monstrueux, la pollution est à son comble. On dîne au resto de lhôtel, un peu mieux que la veille mais encore pas génial.  Dans notre chambre, on mange un ananas acheté cet après midi au marché. Deux mauvais points pour lHôtel : la douche est froide et le wifi est défaillant!