8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 19:43


Afficher Inde février 2012 sur une carte plus grande

 

 Jeudi 1 mars

On se réveille sans voir la lumière du jour car en plus il n’y a pas de fenêtre à la chambre ! On prend le petit déjeuner au "Malhotra Restaurant" que l’on aime bien et on va dans la rue à côté  à l’hôtel "Métropolis" pour chercher une nouvelle chambre. On a une bonne surprise, il y a une chambre pour 2000  roupies toute moderne, neuve et donc super propre: on l’adopte tout de suite ! On déménage nos affaires et on réserve une voiture pour 11 heures pour aller visiter plusieurs sites de Delhi assez éloignés les uns des autres. En attendant, on fait un tour dans les rues commerçantes avoisinantes et l’on achète des épices, des stylos, des boîtes et divers petits objets souvenirs. Puis on part donc en voiture pour une visite de "New Delhi". On commence par le temple hindouiste "Bilar Temple",

Inde-vallee-du-gange 1176

 il est moderne  puis on passe en voiture dans les quartiers résidentiels(Rajpath) où nous voyons le parlement, la résidence présidentielle, des bâtiments abritant des ministères ou des ambassades; un peu plus loin, nous avons une vue lointaine sur "l’India Gate"; tout ce quartier est formé de belles et grandes avenues verdoyantes, c’est assez joli.

Inde-vallee-du-gange 1177Inde-vallee-du-gange 1180

Puis nous roulons un peu plus d’une heure dans les embouteillages pour rejoindre le site du "Qutub Minar"(classé au patrimoine de l’Unesco) à l’extérieur du centre ville. Les constructions datent du XII ième siècle et la tour, minaret de la moquée a été érigée par Quth-ud-Din Aibak qui fonde ainsi le sultanat de Delhi.

Inde-vallee-du-gange 1188IMGP0520

Cette tour, par sa hauteur, est un défi; de plus les écritures coraniques ou les sculptures sont superbes.

IMGP0511IMGP0512

IMGP0510

On aime beaucoup cet endroit avec de la verdure et où les différents bâtiments, même ceux en ruine, sont beaux ou ont beaucoup de charme.

Inde-vallee-du-gange 1192Inde-vallee-du-gange 1196

En sortant, le chauffeur veut nous emmener dans un magasin, on refuse, il insiste, on tient bon et on repart vers le temple du Lotus, édifice spectaculaire en forme de lotus, siège du Bahaisme, religion qui repose sur le principe de" l’instauration de l’humanité en tant que race universelle".

Inde-vallee-du-gange 1207Inde-vallee-du-gange 1208

Nous admirons l’architecture du lieu mais nous n’assistons pas à l’un des offices qui ont lieu tout au long de la journée et où chacun peut prier son dieu personnel. Nous rejoignons après une trentaine de minutes de route en ville, le site du "Tombeau d’ Humayun"(classé au patrimoine de l’Unesco) où repose le second empereur Moghol et qui a servi de prototype à de nombreux tombeaux-jardins Moghols comme celui du Taj Mahal.

Inde-vallee-du-gange 1212IMGP0542

Là encore, le lieu est une oasis de verdure, le tombeau est magnifique en grès rouges. L’intérieur est en marbre.

Inde-vallee-du-gange 1219IMGP0537

A la sortie, le chauffeur nous emmène pour la seconde fois dans un magasin, là, on proteste vraiment et on ne descend toujours pas de voiture; il repart avec l’air renfrogné ! On devait ensuite aller voir le " Ghandi Smirti" où Ghandi a été assassiné mais le chauffeur nous emmène à la place au "Raj Ghat" où il a été incinéré; erreur volontaire ou pas ?

Il faut marcher longuement pour rejoindre le bord de la rivière "Yamuna" pour voir la plaque commémorative et nous renonçons car on veut avoir le temps de voir le temple Shik" Gondurawa  Bangla Sahib ".

Inde-vallee-du-gange 1222IMGP0551

Nous ne regretterons pas car le plan d’eau et les dômes dorés sont splendides au soleil couchant; de plus, on se sent bien dans ce temple, les Shiks sont très accueillants et les hommes ont belle allure avec leur turban porté avec un  port de tête altier.Nous devons nous déchausser et porter un foulard sur la tête.

IMGP0553Inde-vallee-du-gange 1233

Le chauffeur nous ramène à l’hôtel, on lui donne malgré tout un petit pourboire mais on lui dit que l’on n’a pas apprécié son insistance pour aller dans des magasins. On dîne au même resto et on prépare la journée de demain.

Vendredi 2 mars

Après un bon petit dej, on part au fort rouge dans "Old Delhi en métro; c’est rapide car on évite ainsi les embouteillages monstrueux de cette partie de la ville. Le métro est assez moderne.

Inde-vallee-du-gange 1238

La sécurité est importante : on passe sous un portique et on est fouillé à l’entrée; de plus il y a partout des panneaux d’interdiction dont celle de cracher, ce qui est à remarquer car tout le monde en Inde crache à cœur joie partout et ce n’est vraiment pas agréable. A la sortie du métro, il y a quelques étalages d’épices et je rachète de la cardamone.

Inde-vallee-du-gange 1272

On rejoint le fort rouge, édifié au XVII ième siècle, siège du pouvoir Moghol,  classé aussi au patrimoine de l’Unesco.

Inde-vallee-du-gange 1255

L’entrée sous une grande arche de grès rouges nous conduit à une enfilade de magasins de souvenirs

IMGP0586Inde-vallee-du-gange 1242

IMGP0584

et puis ensuite, on arrive enfin dans l’enceinte où se trouvent les salles d’audience, les hammams et les bâtiments laids construits par les anglais lors de l’occupation du fort. Il y a plusieurs arbres anciens dont des banians. On regrette que l’eau ne coule pas dans ce jardin rempli de bassins reliés entre eux par des canaux, le spectacle serait féérique! La salle d’audience privée "Diwan-i-khas" en marbre blanc avec ses colonnades, ses bassins vides et ses restes d’incrustations permet d’imaginer le faste de l’époque.

IMGP0568

 

Inde-vallee-du-gange 1249IMGP0577

En sortant, on passe voir l’hôpital des oiseaux du temple Jaïn, religion où on doit protéger tout être vivant; certains mettent un masque devant la bouche pour être sûr de ne pas avaler un minuscule insecte; ce sont évidemment de purs végétariens.

Inde-vallee-du-gange 1254

Ensuite, un peu plus loin, on fait une halte au temple shik "Gurdwara Sisganj", lieu important de vénération d’un guru.

IMGP0593Inde-vallee-du-gange 1257

IMGP0597Inde-vallee-du-gange 1269

 

 

 

 

 

 

Et puis, on grignote quelques pâtisseries locales et on s’enfonce dans les ruelles du quartier du "Chowk"où les échoppes sont regroupées par secteur: la passementerie, les saris pour les mariages, les bijoux en argent, les imprimeurs, les vendeurs de cartes de mariage, les fabricants de classeurs,…

IMGP0601Inde-vallee-du-gange 1264

ça fourmille d’activités et les matériaux sont, pour la plupart, apportés à dos d’hommes ou en cyclopousses quand la largeur de la ruelle le permet.

IMGP0602IMGP0606

On débouche sur une artère plus importante et on se retrouve devant la plus grande mosquée d’Inde, la "Jami Masjid" que nous avions visité il ya quatre ans.

IMGP0608Inde-vallee-du-gange 1260

On reprend les ruelles, on achète un kilo de mangues jaunes et savoureuses pour les ramener à la maison et on parvient à la station de métro où je prends, à un marchand ambulant à l’entrée, de jolies enveloppes avec des strass et des petits liens délicats pour les fermer; on dirait des enveloppes pour envoyer des messages d’amour! Les cyclopousses sont très nombreux ici. On prend le métro pour rejoindre " Connaught Place" entourée de colonnes palladiennes sous lesquelles se côtoient des boutiques de marques internationales et des camelots.

IMGP0611

Il y a aussi plusieurs emporiums, grands magasins à prix fixes de souvenirs de toutes les régions d’Inde dans lesquels on rentre voir ce bel artisanat plus que pour acheter car les prix sont élevés. J’y trouve, malgré tout, quelques feuilles de papier artisanal pour l’encadrement ou le cartonnage. On retourne à l’hôtel pour prendre un peu de repos puis on finit cette longue journée par quelques derniers achats d’épices et de babioles dans le quartier populaire de " Parhar Ganj" où nous logeons.

IMGP0613Inde-vallee-du-gange 1284

 

Inde-vallee-du-gange 1279Inde-vallee-du-gange 1280

Samedi 3 mars

On prend un copieux et délicieux petit déjeuner au restaurant habituel " Malhotra", on prépare les derniers bagages et en route en taxi pour l’aéroport. Notre avion décolle avec une heure de retard. Nous arrivons à Paris CDG vers 19 heures; il pleut ….

8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 17:25

 

Dimanche 26 février

On arrive vers 15 heures à Varanasi avec des embouteillages mémorables dans la vieille ville. Le chauffeur parvient à se garer et on cherche à aller vers l’hôtel "Alka" que nous avons choisi dans nos guides. Nous sommes tout de suite pris en main par un habitant qui veut nous y conduire; on refuse fermement car, en général, ce n’est pas désintéressé. Mais on est vite perdu dans les ruelles très étroites, notre chauffeur nous rejoint avec la même personne et on est obligé d’accepter que l’on nous montre le chemin. La chambre montrée est bien, avec une jolie vue sur les "Ghats" mais hélas libre seulement pour une nuit; on tente à l’hôtel "Ganpati" à côté mais là aussi une jolie chambre  libre que pour une nuit ! On repart pour au moins 45 minutes d’embouteillages pour rejoindre "l’Assi Ghat", un des rares endroits au bord du Gange accessible en voiture dans cette ville.

 

IMGP0397Inde-vallee-du-gange 1094

 

On voit plusieurs hôtels, soit complets, soit hors de prix, soit moyens. On part finalement avec un tuktuk après négociation difficile du tarif pour voir d’autres adresses non accessibles avec la voiture et là non plus, on ne fait pas affaire. Evidemment, le conducteur du tuktuk nous emmène en plus dans l’hôtel d’un de ses amis pour avoir une commission; on accepte de voir et là, on n’est pas déçu : crado et cher ! On retourne à "l’Assi Ghat"

Inde-vallee-du-gange 0938

et on dit à notre chauffeur que finalement, on va loger à l’hôtel "temples on Ganges" (la chambre est exigüe mais propre pour un prix de 1200 roupies). On a passé presque 3 heures en recherches et on est un peu énervé d’avoir eu à  gérer toutes les personnes qui viennent autour de nous pour "nous aider" et qui nous racontent n’importe quoi en cherchant à avoir un bénéfice! Mais on est en Inde et on peut comprendre …Il fait nuit.  Bref, notre arrivée à Varanasi a été un peu difficile et on a subi le mauvais côté du lieu. On monte sur la terrasse de l’hôtel sur le toit pour boire un verre et prendre un encas. La vue sur les Ghats est moyenne. On dîne au resto " Haifa", environ 200 mètres plus loin, qui fait aussi hôtel. On demande à voir les chambres ; on y viendra demain matin car c’est bien.

Lundi 27 février

On part à L’hôtel "Haifa", on s’installe dans une chambre lumineuse et confortable pour 1400 roupies; on prend le petit déjeuner au resto. On part ensuite pour une balade à pieds d’environ 6 km d’un bout à l’autre des Ghats de la ville. Il fait un beau soleil, c’est calme.

Inde-vallee-du-gange 0951Inde-vallee-du-gange 1003

 

IMGP0250IMGP0276

 Les bords du Gange sont un lieu de vie étonnant: les indiens y viennent bien sûr faire leurs ablutions pour se purifier mais c’est aussi là que l’on fait sa toilette, qu’on se lave les dents, que l’on fait la lessive, que les vaches viennent se rafraîchir, …

Inde-vallee-du-gange 1040Inde-vallee-du-gange 0944

Et puis, il y a des temples improvisés un peu partout où on se recueille, des lieux où on se regroupe pour discuter, des masseurs, des barbiers, des astrologues,  des vendeurs ambulants de nourriture ou de sacs de voyage ou autres,  des enfants ou de jeunes adultes qui jouent au cricket,…

IMGP0268Inde-vallee-du-gange 0989

. Les marches qui partent du bas du fleuve vers les bâtiments ne sont pas régulières ni toujours en bon état.

Inde-vallee-du-gange 0994Inde-vallee-du-gange 1031

 

Inde-vallee-du-gange 1032Inde-vallee-du-gange 1037

Les Ghats sont bordés de vieux palais, sans entretien, ne datant de pas plus de deux siècles bien que la ville soit très ancienne (les palais anciens ont été détruits par les Moghols).

IMGP0253IMGP0283

Il y a aussi des temples, des petits immeubles, quelques hôtels et restaurants dont les terrasses sur les toits dominent la rivière, des tours où on purifie l’eau pour la rendre potable, des passages avec des escaliers sans fin qui montent vers les ruelles très étroites de la vieille ville.

IMGP0386Inde-vallee-du-gange 0961

Il y a aussi deux Ghats de crémation, l’un avec un four électrique et l’autre, beaucoup plus grand où les morts sont brûlés sur des buchers.

Inde-vallee-du-gange 0958Inde-vallee-du-gange 1059

Inde-vallee-du-gange 1004

Le Ghat principal où la vie religieuse est intense est dominé par des couleurs orangées, il y a beaucoup plus de monde. On y verra plusieurs fois des mariés avec quelques membres de leur famille.

IMGP0269IMGP0270

On apprécie cette promenade avec la découverte de toute la vie qui s’y déroule. On revient par les ruelles de la vieille ville, Il est difficile de passer quand on  croise des vaches, des vélos ou motos tant les passages sont étroits.

IMGP0297Inde-vallee-du-gange 1165

On finit par réussir à quitter ce labyrinthe et on prend un cyclopousse pour aller au croisement principal pour ensuite se promener dans "Dasashwamedh Road", rue totalement embouteillée mais très prisée des indiennes qui viennent y acheter des saris, vêtements, bracelets,…

Inde-vallee-du-gange 1015Inde-vallee-du-gange 1017

 

Inde-vallee-du-gange 1023Inde-vallee-du-gange 1027

On y achète une centaine de plumes de paons que l’on espère pouvoir ramener dans nos bagages en soute. On rejoint les Ghats pour revenir jusqu’à l’Assi Ghat, près d’où nous logeons. Tout au long du retour, on va me demander de donner une plume de paon ! On dîne toujours au resto "Haifa" et on dort assez tôt après cette journée où nous avons beaucoup marché.

Mardi 28 février ( Sarnath)

Réveil à 5 heures, le jour n’est pas levé; on va au bord du Gange et on marchande un bateau pour deux heures de promenade le long des Ghats (500 roupies)

Inde-vallee-du-gange 1047Inde-vallee-du-gange 1053

. On assiste ainsi au lever du soleil sur le fleuve, les Ghats de crémation sont plus actifs et on voit davantage les ablutions, surtout des femmes.

Inde-vallee-du-gange 1061Inde-vallee-du-gange 1075

 

Inde-vallee-du-gange 1060Inde-vallee-du-gange 1091

La lumière du soleil levant sur les différents édifices vus du fleuve est très belle.

Inde-vallee-du-gange 1072Inde-vallee-du-gange 1103

Au retour, on prend le petit dej et on va dormir un peu. Ensuite, on se promène dans les rues avoisinantes à l’hôtel mais du côté de l’intérieur de la ville plutôt que du fleuve. Dans un magasin de vêtements locaux, j’achète deux jolies  tuniques qui sont assez longues pour faire des robes d’été. On déjeune et puis, on retrouve notre chauffeur; nous allons à la ville voisine de Sarnath. Les embouteillages sont importants. On visite le lieu où Bouddha a fait son premier prêche après avoir reçu l’illumination à Bodhgaya. Les ruines témoignent de la présence de monastères importants; nous voyons beaucoup de groupes de Bouddhistes (dont un du Sri Lanka), c’est un des endroits les plus importants pour leur religion.  La visite dans un parc est agréable et intéressante.

IMGP0402IMGP0403

IMGP0405IMGP0407

De retour à l’hôtel, une petite pause et départ vers 17h30 pour une nouvelle balade en bateau de deux heures. Nous assistons à la nuit tombante et on apprécie les bords du Gange avec encore une nouvelle lumière et le calme.

IMGP0408IMGP0439

Par contre, il y a une grande effervescence au Ghat principal, il s’y déroule une fête chaque soir, il y a des bateaux de touristes partout et une foule importante sur les marches et l’esplanade. Dans deux parties du Ghat, il y a quatre petites estrades où des garçons en tenue de cérémonie agitent différents objets enflammés, il ya des chants et des cloches qui sonnent. Un grand bateau décoré de fleurs d’œillets d’inde oranges et rempli d’officiants religieux s’approche. Il y a une forte musique et des psalmodies lancinantes, un peu comme les chants pour Kali dans Indiana Jones. Au bout d’un moment, on demande à notre batelier de nous ramener car il n’y a pas de variation et c’est monotone. On rejoint l’Assi Ghat de nuit avec la vue sur les bâtiments éclairés, c’est agréable et reposant. On dîne et repos.

Mercredi 29 février

C’est notre dernier matin ici et on prend un "tuktuk" pour aller au Temple d’Or; nous ne pourrons pas l’atteindre comme nous l’avions lu dans nos guides ! La crainte d’un attentat dans ce lieu saint est énorme, il y a des militaires partout dans les ruelles étroites, certains ont des gilets pare balle, d’autres sont derrière des tôles de protection, tous sont armés jusqu’aux dents et  ils fouillent aux abords du temple.

IMGP0452IMGP0453

On renonce donc car c’est plutôt angoissant mais on a vu les petites échoppes qui vendent des articles religieux et la queue importante, dans l’entrelacs des ruelles, des croyants pour aller prier.

Inde-vallee-du-gange 1160Inde-vallee-du-gange 1166

On prend alors un cyclopousse pour rejoindre la rue commerçante principale où nous avons été l’autre jour mais on s’enfonce dans une ruelle adjacente bordée de petites boutiques.

IMGP0308IMGP0301

On croise encore des militaires ! On rejoint les Ghats et on rentre à pied sous un bon soleil.

IMGP0456IMGP0275

 

IMGP0458IMGP0459

On déjeune et on retrouve pour la dernière fois notre chauffeur ( avec qui les relations sont devenues bonnes) qui nous emmène à l’aéroport de Varanasi.

Inde-vallee-du-gange 1175

Le vol Air India intérieur se passe bien mais il y a trois quarts d’heure de retard; nous sommes quand même attendus par le taxi de l’hôtel "yes cottage please". Le chauffeur nous y conduit à toute allure dans les embouteillages; on se croirait dans un jeu vidéo. A l’arrivée, il nous demande en riant ce que l’on a pensé de sa conduite; on rit aussi maintenant mais sur le moment: " we have serring the fesses !". La chambre réservée est moins propre que celle que nous avions eu à notre arrivée mais le lit est un peu meilleur. On regarde un peu la télé avant de dormir où il y a un film en français.

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:20

Samedi 25 février

Une journée de trajet pour rejoindre Allahabad où nous arrivons vers 17heures. La route a été constituée de longs passages de pistes et a donc été globalement mauvaise. Nous avons vu pas mal de misère, une vie visiblement difficile aussi pour ces habitants des campagnes. La ville d’Allahabad grouille de circulation, il y a beaucoup de cyclopousses et les trottoirs ne sont souvent que de la terre battue. On voit plusieurs hôtels avant de choisir de loger à l’hôtel "Milan" pour 3000 roupies. On libère notre chauffeur et on va faire un tour dans un centre commercial moderne avec de grandes marques internationales. On voit que se côtoient, comme souvent ici, la richesse avec tous ces magasins de luxe et la pauvreté avec l’allure décharnée de certains conducteurs de cyclopousses ou une vieille femme qui mendie. La nuit est tombée, il est 18h30 et on rentre dîner à l’hôtel.

Dimanche 26 février

Nous partons vers 9 heures pour les environs du fort d’Allahabad occupé par des militaires

Inde-vallee-du-gange 0912IMGP0232

où se trouve le " Sangam ", lieu saint au confluent du Gange et de deux autres rivières: la Saraswati et la Yamuna.

Inde-vallee-du-gange 0917IMGP0234

C’est ici qu’ont été dispersées les cendres de Ghandi. Il y a une esplanade immense où viennent des pèlerins au moment du " Kumbh Mela " qui a lieu tous les 12 ans. Chaque  année à cette période, il y a le "Magh Mela" des indiens qui viennent de tout le pays pour s’y baigner et se purifier ainsi que de nombreux sadhus.

Inde-vallee-du-gange 0923Inde-vallee-du-gange 0920

Il y a de nombreux bateaux qui vont où les eaux se mélangent, quelques échoppes vendent des objets religieux.

IMGP0235

Nous étions les seuls touristes et on a été souvent sollicités par des vendeurs, des mendiants mais on a reçu aussi des sourires de bienvenue. J’achète un bateau de papier journal qui contient des fleurs et une bougie à déposer dans le fleuve pour que toute la famille ait un bon karma !

Inde-vallee-du-gange 0909

 

On repart ensuite vers Benarès( Varanasi), à environ trois heures de route.

26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 04:04


Afficher Inde février 2012 sur une carte plus grande

 

Jeudi 23 février

Nous quittons Orccha vers 9 heures pour aller à Khajuraho où l’on arrive vers 13h après une route plutôt dans la campagne. On dit à notre chauffeur de nous attendre et on va choisir notre hôtel, nous logeons à l’hôtel "Harmony"(700 roupies), la chambre est simple mais très propre et claire; il y a un petit jardin fleuri avec des sièges bien agréables. Un des patrons parle français comme plusieurs indiens ici!

Inde-vallee-du-gange 0903

On libère notre chauffeur et on va déjeuner avant d’entamer la visite des temples du groupe ouest situés en centre ville. C’est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco et il y a beaucoup de touristes. On loue des audio-guides en français et on passe l’après midi dans une enceinte gazonnée à admirer la finesse incroyable des sculptures des différents temples.

IMGP0148Inde-vallee-du-gange 0850

Ils datent du 10ième siècle et ont été réalisés par la dynastie Chandela qui a disparue vers le XIIIème siècle.

IMGP0160IMGP0182

Les bas reliefs décrivent la vie de l’époque et ceux de la partie supérieure comporte surtout des statues féminines ou des divinités.

IMGP0179IMGP0184

IMGP0192IMGP0159

Ils sont aussi connus pour les scènes érotiques qui doivent permettre la méditation !

IMGP0166Inde-vallee-du-gange 0844

IMGP0183

A la fermeture à 18 heures, nous allons boire un verre sur une terrasse qui surplombe le site et un des lacs de la ville. On dîne au restaurant "Agrasen" où le patron est sympathique et où on s’est régalé avec du poulet Tikka et des légumes. De retour à l’hôtel, nous allons sur internet dans le hall et nous voyons passer un marié et des musiciens, il y a de l’ambiance, les invités dansent dans la rue.

IMGP0202IMGP0209

Vendredi 24 février

Journée de farniente, on prend le petit déjeuner vers 10 heures et on rejoint les abords du plus grand lac de la ville; c’est un lieu qui sert à la toilette, à la lessive et aux ablutions.

Inde-vallee-du-gange 0870Inde-vallee-du-gange 0874

on part voir les temples du groupe est dont certains ont été transformés par des Jains. Ils sont beaucoup moins bien conservés.

IMGP0222Inde-vallee-du-gange 0887

La promenade vers la vieille ville et la campagne où ils se trouvent est agréable et intéressante par la vie de tous les jours que l’on voit se dérouler devant nos yeux.

IMGP0217

On revient vers la ville moderne en "tuktuk" et on va déjeuner au Raja’s café où on discute avec un indien parlant très bien français (il  a été plusieurs fois en France), il tient la boutique du restaurant (il nous montrera des statues et nous proposera un safari dans un parc national !). On lui raconte que nous venons en Inde pour la cinquième fois et là, il nous dit que "si l’on y vient si souvent, c’est que l’on a du être indien dans une vie antérieure".On passe la suite de l’après midi à aller à la poste et à India Airlines. Enfin, on revient en centre ville en cyclopousse

Inde-vallee-du-gange 0902

et on termine par la fête foraine installée dans la ville.IL y  a de nombreux manèges, une grande roue et un grand bâtiment cylindrique où tournent des motos et ça fait beaucoup de bruit.

IMGP0216Inde-vallee-du-gange 0878

La musique est à fond partout, c’est aussi l’occasion d’une grande foire à tout (accessoires ménagers, vêtements, jouets, pierres taillées, …)

Inde-vallee-du-gange 0892

On prend un peu de repos dans le jardin de l’hôtel avant de retourner diner au restaurant "Agrasen".

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 16:02

 

Mardi 21 février

Nous arrivons à Orccha vers 16 heures, nous nous installons au "Sheesh Mahal", hôtel installé dans une aile du palais "  Jehangir Mahal",

IMGP0124

notre chambre est petite, bien aménagée  avec une superbe vue,

Inde-vallee-du-gange 0766

hélas, le lit est encore un peu raide !

IMGP0081Inde-vallee-du-gange 0767

Nous apprécions cependant le cadre, on a l’impression d’avoir fait un voyage dans le passé, autour de nous les coupoles font penser aux palais des mille et une nuits. On traverse le pont qui relie les palais et la ville; on prend nos repères dans ce lieu au charme certain. D’un côté de ce pont médiéval, les palais et de l’autre deux temples entourés d’échoppes en tout genre (on y retrouve en particulier de petites pâtisseries délicieuses à base de lait que nous aimons bien).

Inde-vallee-du-gange 0727IMGP0088

Il n’y a que quelques rues; dans l’une d’elle, des entrées de maisons colorées nous rappellent le passage de Moghols.

IMGP0089IMGP0090

On dîne près de la station de bus en terrasse au "mediterannéo" où l’accueil est convivial et les repas bons.

Mercredi 22 février

On part à pied vers "l’Orccha nature reserve" où nous pensons louer des vélos pour une balade à l’intérieur du parc. On traverse un grand pont au dessus de la rivière "Betwa" où beaucoup de personnes font leur toilette, les femmes y lavent aussi le linge.

Inde-vallee-du-gange 0773Inde-vallee-du-gange 0774

On voit les tombeaux des anciens rois sur la rive opposée. Nous continuons la route jusqu’à l’entrée du parc, on est déçu car les vélos sont hors d’usage, on décide d’aller quand même marcher et on achète deux entrées. Un chemin aride de 2 km nous amène au bord d’une rivière, nous n’avons pas vu un seul animal, il n’y a pas d’oiseaux au bord de l’eau !

Inde-vallee-du-gange 0779

On pique-nique et puis on décide de revenir par le même chemin, la boucle totale étant de 8 km, on y renonce, c’est trop long à pieds et puis nous avons la ville à visiter. Sur le chemin du retour vers le centre ville, on fait un arrêt aux tombeaux; plus loin, on a une belle vue sur les remparts des palais et le pont médiéval.

Inde-vallee-du-gange 0776Inde-vallee-du-gange 0784

On va commencer par la visite des palais, on achète les entrées et on découvre avec ravissement le" Raj Mahal", immense, sur plusieurs étages; certaines pièces ont encore des murs peints.

Inde-vallee-du-gange 0801IMGP0120

IMGP0117Inde-vallee-du-gange 0802

Puis on visite le "Jehanghir Mahal" avec ses tourelles  enchanteresses.

IMGP0125IMGP0132

Les étages des deux palais nous donnent  de superbes points de vue sur la ville et ses environs mais aussi sur chacun des palais ainsi que  sur quelques autres plus petits, en moins bon état qui sont dispersés dans les champs environnants.  Ensuite, on va vers la ville en franchissant une très belle porte puis le pont.

IMGP0082

Il y a deux grands temples en centre ville, l’un moderne, jaune et blanc, qui ouvre seulement matin et soir au moment de la prière; l’autre plus ancien aux proportions impressionnantes.

IMGP0121Inde-vallee-du-gange 0808

Autour, on y voit beaucoup de Sadduhs.

Inde-vallee-du-gange 0755

Nous entrons le visiter et nous montons, accompagnés d’un jeune sourd-muet sur les toits par des escaliers étroits aux marches très hautes. J’ai le vertige arrivé en haut mais la vue est superbe sur la ville et ses palais.

Inde-vallee-du-gange 0815Inde-vallee-du-gange 0816

De plus, nous voyons un vautour perché sur un des toits, on est content car on n’en a jamais vu de si près; il y en a pas mal qui volent au dessus des bâtiments de la ville mais on ne les distingue pas aussi bien.

Inde-vallee-du-gange 0811Inde-vallee-du-gange 0814

On redescend et nous donnons un peu d’argent et une tour Eiffel porte-clés au jeune garçon qui nous a montré le chemin et là, il donne tout l’argent à un jeune homme qui attendait pour refermer l’accès. Il voit que ça ne me plaît pas et il dit "c’est mon frère" et il lui redonne quelques billets ! On est mal à l’aise, le jeune sourd-muet est visiblement exploité; on donne aussi une tour Eiffel à l’autre en espérant qu’ainsi le sourd-muet pourra garder la sienne ? On se promène alors autour des deux temples où on regarde les échoppes; on achète après marchandage, deux objets en laiton conçus pour mettre des pigments.

Inde-vallee-du-gange 0742Inde-vallee-du-gange 0740

Je choisis mes couleurs et on m’emballe tout ça avec grand soin. On dîne dans un petit resto auprès du pont avant d’aller rejoindre notre chambre au palais !

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 17:42

Lundi 20 février

Aujourd’hui, cest férié pour la fête de Shiva; cest une occasion de plus pour les hindous pour aller prier au temple( nous croiserons toute la journée beaucoup de personnes avec des pigments colorés sur le front) Dans les rues de Gwalior, nous voyons des stands, notre chauffeur nous explique quils donnent de la nourriture gratuite (fruits mixés avec du lait) et effectivement, nous voyons repartir chaque personne avec une part dans du papier journal, On part pour le fort  de Gwalior décrit par Pierre Loti comme "la perle de lHindoustan aux dires des Moghols, une citadelle de titans qui a fait lobjet de la convoitise de rois guerriers".

IMGP0021

Dès le 8ème siècle, lhistoire de Gwalior débute et avec elle, celle de son fort qui fut agrandi ou aménagé tout au long des décennies par les grandes dynasties rajpoutes, les moghols, les Marathes puis les anglais et enfin retour à la famille Scindia, descendante des Marathes. De nombreux vestiges de temples ou palais occupent les 3 km de cette immense forteresse qui domine la ville basse. Le "Man Mandir Palace" est la partie la plus belle et la mieux conservée avec ses frises colorées, ses fenêtres et ses tourelles sculptées et sa somptueuse porte dentrée; le rajah Man Singh la fait  construire entre 1486 et 1516, cest un exemple darchitecture hindoue.

IMGP0022IMGP0023

On se perd avec plaisir à lintérieur de ce palais qui permet dimaginer le faste des lieux à lépoque.

IMGP0033Inde-vallee-du-gange 0598

Inde-vallee-du-gange 0597

Nous nous promenons dans lensemble de lenceinte du fort avant de redescendre. En contrebas, de grandes statues taillées à même la roche datant du milieu du 15ème siècle et représentant des divinités Jains nous impressionnent.

IMGP0039Inde-vallee-du-gange 0616

IMGP0041

Avant de retrouver notre chauffeur, nous faisons deux séances photos car des indiens nous demandent si nous voulons bien être pris  en photo avec eux; nous demandons aussi ensuite à faire de même !

IMGP0045Inde-vallee-du-gange 0623

Nous allons déjeuner au resto de lhôtel "landmark" où cette fois,  nous mangeons bien car pas épicé ou peu. Nous avons ensuite deux heures de route en état très moyen, le paysage est rural, la région est sèche (terre caillouteuse et petits arbustes chétifs) jusquà la ville de Shivpuri. Nous cherchons à loger au "tourist village" que nous avons repéré dans un de nos guides, lendroit est agréable, bien planté et en pleine nature mais hélas pour nous, il est réservé pour un mariage et il ny a donc pas de chambre disponible. Avant de retourner en centre ville, nous décidons de nous arrêter visiter "les chhatri", tombeaux de maharadjas et de maharanis dans de magnifiques bâtiments dont un en marbre (datant du début du 20ème siècle) aux murs incrustés de pierres précieuses (comme le lapis lazuli) qui nous fait penser au Taj Mahal.

Inde-vallee-du-gange 0635Inde-vallee-du-gange 0631

Inde-vallee-du-gange 0649Inde-vallee-du-gange 0650

Lensemble est dune grande finesse et nous restons un moment à nous promener dans ce lieu agrémenté de passerelles dominant un bassin à sec.

Inde-vallee-du-gange 0643Inde-vallee-du-gange 0630

 

Nous navons pas dautres adresses dhôtels dans nos guides alors nous nous en remettons au chauffeur qui va un peu nous décevoir. Le premier hôtel est sordide et le prix très élevé et le deuxième est propre, un peu désuet mais le prix trop fort pour les prestations de la chambre dans une ville si peu touristique, il semble quil ny ait pas dautres clients que nous dailleurs. Nous ne parvenons pas à marchander car le chauffeur sert dinterprète, nous savons quil va percevoir une commission mais là, on trouve quil y va fort. Il nest pas loin de 18 heures, on renonce à aller voir ailleurs, on accepte de payer les 1450 roupies pour une chambre qui ne les vaut pas car on a envie de se reposer. Cependant, on va se méfier "des plans" de notre chauffeur à lavenir! On fait à peine trois pas à lextérieur de lhôtel car on est loin du centre ville et surtout, il y a des maisons de toiles et de plastiques installées sur un trottoir, le lieu est vraiment pauvre, un peu plus loin, il y a une distribution de nourriture à des enfants assis par terre. On reste un peu dans la cour de lhôtel et puis on va dîner légèrement avec une soupe, du riz et des nans; on est tout seul au resto de lhôtel; le chauffeur vient encore se mêler à la conversation lors de notre commande du repas ! On entend de la musique dans la soirée pour la fête de Shiva.

Mardi 21 février

Nous partons vers 9 heures pour la réserve animalière du" Madhav National Park" après avoir attendu 45 minutes le petit déjeuner où on nous a servi seulement du thé, des toasts, des œufs et du yaourt!(on pense quils ont été faire les courses pour répondre à notre commande vu que lon était les seuls clients )On arrive rapidement à lentrée du parc animalier et le prix demandé correspond à celui de notre livre guide(1500 roupies pour 20 km en voiture dans la réserve et 150 roupies pour le guide qui nous accompagne). On sarrête plusieurs fois auprès de bâtiments construits à lépoque du maharadja qui se servait de ce lieu comme réserve de chasse (il y avait des tigres à ce moment là).

Inde-vallee-du-gange 0653IMGP0073

Nous avons un bon guide, aux yeux perçants et il nous arrête plusieurs fois aussi pour voir des animaux que nous navions pas repérés (gazelles, ocaks, biches et autres animaux de ce type).

Inde-vallee-du-gange 0689Inde-vallee-du-gange 0717

Il y a plusieurs lacs et un des arrêts près de lun deux nous permet de voir de très gros crocodiles et une multitude de différents oiseaux.

Inde-vallee-du-gange 0692Inde-vallee-du-gange 0701

On est très contents de cette balade, le guide était très agréable. Nous déjeunons bien au restaurant du "tourist village" (où lon ne doit pas gêner pour les préparatifs du mariage). On se promène un peu vers le plan deau en contrebas au bord dune rivière doù lon aperçoit des infrastructures du parc national doù nous venons. Et puis, en route pour la ville dOrccha; environ 2 heures de route.