3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 23:48

Musique:  Lindbergh

 

Lundi 29 avril

Nadège part travailler à 7h15, on est levé et on se prépare. Edwin nous emmène chez Avis où nous avons réservé notre voiture. C’est plutôt en dehors de la ville, heureusement qu’il nous emmène en voiture ! Nous l’accompagnons jusqu’à l’agence où il doit rendre sa voiture et nous l’emmenons sur son lieu de travail.

Nous prenons alors la route pour la ville d’Owen Sound, environ à 200 km d’Hamilton. Heureusement que nous avons un GPS pour rejoindre la route 6 qui nous permet d’arriver à destination ! Les routes sont droites et assez monotones, souvent bordées d’arbres qui n’ont pas encore leurs feuilles. La vitesse est limitée à 80 km /h sur route et 50 km/h dans les petites villes que nous traversons. Nous nous arrêtons prendre des photos d’un bus d’écoliers garé près d’une maison dans le style typique d’ici.

   P1000288   P1000289

Nous faisons aussi un incontournable arrêt café chez « Timmy », chaîne canadienne très fréquentée.

P1000279

A l’arrivée à Owen Sound, nous allons voir trois motels avant de nous décider pour le « Owen Sound Inn » (55 euros pour une grande chambre avec deux grands lits doubles, une grande salle d’eau, télé, frigo et micro-onde). On y est très bien et on peut avoir du « vrai » café pour le petit déjeuner !

Il est 15 heures, nous déjeunons dans une Pizza Hut. Nous allons faire quelques achats pour les petits déjeuners dans un supermarché et on met de l’essence dans la voiture.

P1000280

Après un passage à l’office du tourisme où on nous donne beaucoup de brochures ou cartes mais sans bien nous renseigner, on part sur la petite route 1 qui longe les côtes de la péninsule « Georgian Bluffs », cet itinéraire est recommandé dans nos guides pour la beauté de ces paysages. Le temps est couvert et la route encore monotone sans la verdure sur les arbres.

   P1000284   P1000286

 C’est peu habité, les maisons attendent sûrement les habitants pour les beaux jours ! Quelques sapins, par endroit, donne plus de charme. On s’arrête sur les bords du lac Huron.

   Canada 5338   P1000281

 De retour à Owen Sound, on dîne avec une soupe et une salade avant d’aller dormir.

 Mardi 30 avril

 On se lève avec le beau temps, nous partons pour la ville de « Tobermory » à l’extrémité de la Péninsule de Bruce. La route est aussi assez monotone, droite, à l’infini, mais il n’y a qu’une centaine de kilomètres.

P1000291

 A l’arrivée, nous découvrons beaucoup d’hôtels et de restaurants fermés ; un peu comme sur les bords de mer du nord de la France, hors saison.

Nous déjeunons bien au restaurant de l’hôtel « Princess », le seul, nous semble-t-il, en fonctionnement !

                      P1000293   P1000294

Nous sommes au bord des quais du port de Tobermory et nous rejoignons le centre de plongée « G&S Water sports » où Séverine se renseigne sur les possibilités de voir les épaves coulées assez près du port. Hélas, la saison commence la semaine suivante et il ne lui sera pas possible de plonger. Nous nous promenons dans la ville complètement déserte avant d’aller à l’office du tourisme.

   Canada 5346   P1000297

 On nous confirme que le parc marin et le parc terrestre de Bruce n’ouvriront que la semaine prochaine ! Cependant, la personne qui tient cet office de tourisme nous donne de bons conseils : elle nous fournit une carte sur laquelle elle nous marque une petite randonnée le long du lac Huron. La pluie est là, hélas !

Canada 5348

Nous allons voir le phare « Big Tub » au nord du port avant de rejoindre en voiture le départ de la rando situé près du lac Cyprus.

Canada 5353

 Nous faisons une jolie balade sur les bords du lac Huron, dans la baie Georgienne. Il pleut en début de promenade.

   Canada 5360   Canada 5363


P1000306

 

Puis, le soleil revient, nous permettant de voir ces magnifiques paysages avec une superbe lumière.


   Canada 5364    Canada 5366

   

   Canada 5381    Canada 5396

 

   Canada 5402    P1000316

 

   P1000326    P1000337

 

                P1000319    P1000331

 

   P1000305    P1000342

 

  L’endroit serait idéal pour la baignade si l’eau d’une transparence remarquable n’y était pas glacée, sans parler des panneaux qui avertissent les éventuels baigneurs de courants dangereux !  Nous passons un très bon moment dans la nature, ici, les chemins sont très bien balisés et entretenus, tout est très organisé ! A l’entrée, nous avons payé le parking en autonomie, il faut remplir (il n’y a pas de gardien) un formulaire, glisser l’argent (11,70 dollars) dans une enveloppe que l’on dépose dans une boîte fermée et prévue à cet effet. On récupère un papier que l’on met à l’avant de la voiture pour justifier de notre paiement.

P1000343

Sur la route du retour, nous allons voir le phare  « Lion’s head », très petit.

Nous allons dîner dans un resto chinois  « King’s buffet » au slogan  « all you can eat » pour environ 12 euros par personne ; c’est bon. Nous rentrons nous reposer dans nos lits moelleux.

 

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 13:07

Samedi 27 avril

 

Nous partons à 5 heures du matin pour la gare du Nord, Gégé nous emmène en voiture et nous dépose juste à l’entrée  où se trouvent les quais du « Thalys ». Nous récupérons nos billets et montons dans le train qui démarre à 6h25. On arrive à la station de l’aéroport de Bruxelles après environ 1h45 de trajet et n’avons plus qu’à prendre l’ascenseur pour arriver au hall de départ des avions : c’est très pratique !

   P1000185   P1000188

Nous décollons deux heures plus tard pour un vol direct vers Toronto sur la compagnie indienne « jet airways », très confortable et avec des repas indiens. Il y  beaucoup de personnes d’origine indienne à bord qui viennent de Delhi. On dort peu, c’est un vol de jour ! On regarde plusieurs films. On est très impatients d’arriver pour retrouver Nadège et Edwin, et aussi Séverine, arrivée la veille. Enfin, on se voit et la joie est immense ! C’est un grand bonheur d’être ensemble.

   P1000189   P1000190

On leur fait de grosses bises aussi de la part de Josette et Antoine.

   P1000193   P1000194

Edwin nous emmène jusqu’à Hamilton avec une belle Chevrolet de location. Nous découvrons « en vrai » l’appartement des enfants après l’avoir visité par Skype ! Ils sont bien installés, c’est très lumineux et la vue sur le lac Ontario est agréable. Le quartier est calme.

P1000206

Après un petit rafraîchissement, nous allons faire un tour à pieds jusqu’à un petit centre commercial et nous découvrons ainsi leur proche environnement. Ici, les rues sont très larges, dans le centre commercial, il y a de nombreuses boutiques, une annexe de la poste et un grand marché de produits frais, tout ça à l’intérieur du rez-de-chaussée d’immeubles.

Les maisons d’habitation sont souvent de style victorien, vraiment à l’anglaise et elles alternent avec de petits immeubles d’une dizaine d’étages. Après avoir déposé quelques achats, nous partons en voiture vers le lac Ontario, il fait beau et nous faisons une agréable promenade à pieds dans les allées du parc aménagé le long de ce lac.Il y a un petit port de plaisance.

   P1000204   Canada 5244

 

   Canada 5245   P1000200

Nous voyons une énorme voiture, comme dans les films !

P1000203

Nous rentrons ensuite et nous défaisons nos bagages, Nadège et Edwin retrouvent avec plaisir leurs affaires !

Nous allons dîner « à la canadienne » avec des burgers, des frites et des « fajitas » mais bien préparés, si si, c’est bon ! Même Michel a mangé avec appétit !

                       P1000207   Canada 5250  

Nous rentrons et dormons assez vite car la journée a été longue avec le décalage horaire !

 

Dimanche 28 avril

 

Après un bon petit déjeuner où les tartines se recouvrent de sirop d’érable, nous partons vers 10h30 pour visiter une cave dans la région des chutes du Niagara où la terre est favorable aux cépages. On nous reçoit bien à la « ravine vaneyard » et on nous fait goûter des « sauvignons » récents ou vieillis dans différents types de tonneaux.

  Canada 5251   Canada 5256

On demande à tester aussi le fameux « vin de glace » et notre souhait est exaucé ! C’est très étonnant, très parfumé et sucré, un régal.

P1000212

La visite de la cave et la dégustation revient à 10 dollars canadiens par personne. On passe un bon moment mais nous sommes surpris par l’intonation de l’anglais ici, on a des difficultés à comprendre et puis, ça s’améliore un peu mais on voit que ça ne va pas être évident ! On pique nique sur une table aménagée à cet effet dans la propriété viticole et on se régale avec les sandwichs de thon, salade, tomates et la petite sauce qui les parfume.

   Canada 5261   P1000214

Bravo Edwin et Nadège! L’ananas tout épluché et coupé en morceaux en dessert est aussi divin !

Après un bon café, nous rejoignons la ville des chutes du Niagara. On est surpris par l’ambiance « Las Végas » sur une des rues qui rejoint l’esplanade le long de laquelle on marche pour voir les chutes.

   P1000219   P1000225

 

                     Canada 5275   P1000227

On s’y amuse beaucoup, c’est trop surréaliste et on devient de grands enfants.

   Et puis, le moment tant attendu arrive et on voit les chutes !P1000230   P1000239

D’abord les américaines, appelées « voile de mariée » et puis les canadiennes en forme de fer à cheval, appelées « horseshoe » qui vrombissent avec force tant le volume d’eau qui tombe est important.

   P1000231   Canada 5290

On n’est pas déçu et on reste fasciné en regardant toute cette eau en partie de couleur verte qui dégringole de toute sa puissance !

   Canada 5302   Canada 5313

 

   Canada 5297   Canada 5282

On prend ensuite le célèbre bateau « Maid of the Mist » (19,75 dollars par personne) qui nous amène tout près de cette eau dont le volume énorme crée une vapeur  brumeuse qui ajoute du charme en s’élevant. On a nous fournit des impers de plastique bleu pour couvrir nos habits, heureusement car ça mouille, et pas qu’un peu !

   Canada 5318   Canada 5330

On s’amuse d’une boutique de sucreries avant de rejoindre la voiture, il pleut !

   Canada 5333   P1000274

Le temps est passé de la douceur de fin de mâtinée d’environ 20 degrés à la fraîcheur et l’humidité, il ne fait plus que 13 degrés ! On dîne chez Nadège et Edwin avec un bon poulet curry-lait de coco et des pâtes, c’est encore très bon, bravo Edwin et Nadège !

On se couche tous assez fatigués.

Remarque : le dollar canadien vaut environ 80 centimes d’euros.