4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 18:28

Musique: Caliente-samba

 

 

Mardi 25 février

Nous prenons le bateau avec Mélanie, Starzan et les enfants pour rejoindre la ville d’Angra sur le continent, le départ est à 7 heures !

 

Bresil 7778

 

A l’arrivée, nous nous séparons ; ils partent vers Paraty et nous retournons à Rio. Nous rejoignons la gare routière en bus de ville et nous partons rapidement pour Rio. Nous arrivons deux heures et demi plus tard, nous découvrons beaucoup de travaux autour de la gare routière principale. Nous attendons un taxi qui nous emmène à l’hôtel « ibis budget » que nous avons réservé dans le « centro ». Il y a beaucoup de mouvements dans ce quartier commerçant et d’affaires, après la solitude et le calme d’   " Ilha Grande ", c’est un peu étourdissant. La rue "Carioca", près de notre hôtel, a de nombreux magasins d'instruments de musique.

 

DSCN0254

 

Nous faisons la queue pendant une heure dans une banque « city bank »pour pouvoir changer des euros en réals.

Nous partons à la découverte de ce quartier en suivant un itinéraire pédestre conseillé par le guide « lonely planet ». Nous commençons par le « Real Cabinete Portugues de Leitura » avec sa façade qui nous rappelle Lisbonne. A l’intérieur, la collection de livres anciens est très impressionnante, il y a aussi de vieux manuscrits et des cartes de géographie.

 

   DSCF2812   DSCF2817

 

Nous passons ensuite par la zone appelée « Saara », il y a énormément de boutiques dans ces rues piétonnes, des magasins avec les fameuses tongs « Havaianas » et d’autres qui vendent des accessoires pour les supporters de l’équipe de foot du Brésil ou bien des accessoires pour le carnaval.

 

   Bresil 7780    Bresil 7786

 

    DSCF2824    DSCF2823

 

On va ensuite la « rua do Lavradio » où il y a de nombreux bars aux façades festives.

 

    Bresil 7790    DSCF2830

 

Nous rejoignons ensuite des avenues plus larges autour de la cathédrale moderne « Metropolitana ».

 

   Bresil 7791   DSCF2839

 

Nous passons sous l’aqueduc qui borde le quartier de Lapa et allons jusqu’à l’église  "N.Sàda do Carmo " couverte d’  « azulejos ».

 

DSCF2841

 

Un bar à la façade taguée artistiquement et une affiche de carnaval caractérisent encore cette partie de Rio.

 

   DSCF2832   DSCF2840

 

Nous voyons plusieurs personnes visiblement sans abris et alcoolisés ou drogués.

Nous rejoignons la place « Floriano » animée par un groupe de musique. Le théâtre municipal domine la place, il ressemble à l’opéra de Paris !

 

DSCF2844

 

Nous dînons avec un menu de « Churrasco », viandes et saucisses grillées accompagnées de crudités et de frites.

Nous rentrons tranquillement à pieds vers l’hôtel.

Mercredi 26 février

Après un petit déjeuner buffet correct, nous prenons le métro et l’extension en bus pour rejoindre « le Cristo Redentor do Corcovado » (50 réals par personne). Il est tôt, nous faisons des photos dans le hall avant d’embarquer dans le funiculaire qui nous monte au sommet de la colline à travers la forêt de « Tijuca ».

 

   DSCF2848   Bresil 7802

 

A l’arrivée, il y a quelques escaliers avant de rejoindre l’esplanade dominée par le Christ Rédempteur et déjà bien remplie par la foule malgré l’heure matinale.

 

Bresil 7823

 

La vue sur le Pain de Sucre est absolument époustouflante,

 

Bresil 7817

 

On voit plusieurs autres parties de Rio , dont le fameux stade de « Maracana ».

 

   Bresil 7808   Bresil 7809

 

   Bresil 7819   DSCF2870

 

On s’amuse à faire toutes sortes de photos, l’instant est magique ; c’est, avec le Pain de Sucre, un des endroits du monde que nous avions très envie de voir.

 

Bresil 7836

 

Nous redescendons avec le funiculaire et prenons un taxi jusqu’au Jardin Botanique. C’est un oasis de calme, avec des arbres gigantesques et une serre à orchidée qui fait rêver.

 

    Bresil 7847    DSCF2918

 

   Bresil 7848    DSCF2881

 

   Bresil 7856   DSCF2889

 

   DSCF2892   DSCF2904

 

  DSCF2916  DSCF2899  DSCF2901

 

Pour finir la journée, nous décidons de rejoindre « Ipanéma » à pieds et ensuite, nous marchons jusqu’à « Copacabana ».

 

   Bresil 7859   Bresil 7864

 

DSCF2943

 

Nous avions envie de revoir ces fantastiques plages  sous le soleil. Il y a moins de monde en semaine et les aménagements sportifs sont peu utilisés.

 

   DSCF2946   DSCF2939

 

On voit une belle partie de volley où le ballon est frappé sans les mains.

Nous prenons un des délicieux jus de fruits de ce pays où les fruits inconnus et délicieux sont nombreux.

 

DSCF2949

 

Nous allons dîner dans la « rua do Lavradio » face à un pianiste et une chanteuse de jazz.

 

Bresil 7788

 

Jeudi 27 février

Nous avons pu garder notre chambre jusqu’à 18 heures pour 100 réals, nous partons donc profiter de nos derniers moments ici avant de partir.

Nous partons pour une découverte complémentaire du « Centro » et de « Lapa ». Nous rejoignons l’église « Sao Francisco de Pénitencia », complètement baroque, (entièrement couverte d’or !).

 

   Bresil 7873   DSCN0259

 

Nous prenons le métro pour rejoindre la plage de « Botafogo » où la vue sur le pain de sucre est remarquable.

 

Bresil 7885

 

Nous faisons ensuite notre dernier trajet en métro jusqu’à la station »Urugualaria »et nous nous promenons dans la rue « Rosario », piétonne en partie, il ya de nombreuses boutiques de vêtements.

 

                 DSCN0291    DSCN0294

Nous passons par la rue « Gonçalves dias » pour voir la « Confeitaria Colombo »,de style Art Nouveau, au charme désuet.

 

   Bresil 7892   DSCN0301

 

Nous rejoignons le quartier de Lapa, on parcourt quelques grandes artères

 

                 DSCN0264    DSCN0285

 

pour aller jusqu’à l’escalier « Selaron » en céramiques, le quartier nous semble assez glauque, comme la veille.

 

Bresil 7880

 

                 DSCN0284     DSCN0279

 

Nous finissons vers la zone de « Saara » pour le plaisir de revoir les boutiques populaires d’articles pour la coupe du monde et pour le carnaval.

 

    DSCN0305    DSCN0307

 

Ensuite, hélas, nous rentrons faire les valises et nous changer pour aller à l’aéroport et repartir en France. Nous décollons à 20h 50 et nous arrivons à Paris le vendredi vers 15 heures.

2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 18:35

Dimanche 23 février

Nous partons à 8h15 en bateau rapide pour le port d’Angra Dos Reis que nous rejoignons en 45 minutes.

 

   Bresil 7727   Bresil 7728

 

A l’approche du quai, le bateau qui doit nous ramener sur l’île mais sur une autre plage nous attend grâce à notre réservation faite par l’agence « Pinguim ». Nous montons sur un côté du quai et nous redescendons de l’autre côté pour prendre le bateau, plus rustique, style bateau de pêche, qui va nous conduire en 1h30 sur la plage d’ « Araçatiba ». Quelle organisation !

A l’arrivée, nous accostons le long d’un quai et nous marchons sur la plage en direction de la pousada  « Encanto da Ilha » que nous avons réservée sur « booking.com » pour 45 euros la nuit avec le petit déjeuner.

 

Bresil 7731

 

Le propriétaire vient à notre rencontre et nous conduit jusqu’à notre chambre. C’est petit, basique mais assez propre ; cependant, ça ne vaut pas le prix demandé malgré la petite terrasse avec vue sur la mer ! Une grenouille est installée sur la terrasse.

 

Bresil 7747

 

Nous allons boire un jus de « cajun » sur la plage. Il ya énormément de fruits au Brésil, nous les découvrons peu à peu ; c’est un régal.

 

DSCF2755

 

Nous marchons ensuite le long de la mer vers le la pousada  « crusoë » réservée par Mélanie, le chemin est assez long.

 

                 Bresil 7732   DSCN0235

 

C’est placé en surplomb de rochers et un ponton permet d’accoster à l’hôtel.  A l’arrivée, nous sommes très bien accueillis par le propriétaire Argentin et sa femme Brésilienne. Ils parlent bien espagnol et du coup, il est facile d’échanger. Ils nous apprennent que Mélanie et sa famille n’arriveront qu’en fin d’après midi. Nous discutons un moment avec eux et ils nous proposent de revenir quand nous voudrons. Ils nous montrent la chambre attribuée à Mélanie, elle est correcte mais ne vaut pas non plus les 90 euros demandés. Elle est du même type que celle que nous avions à Abraao pour moitié prix. Il semble que l’hôtellerie soit chère dans cette baie quasiment sans touristes.

Nous déjeunons dans un des rares restaurants d’ici, le propriétaire nous montre le menu traduit en anglais sur son ordinateur ! Nous passons le reste de l’après midi à, profiter de la plage et à nous baigner. Il ya beaucoup d’oiseaux noirs, genre vautours, et de grand échassiers blancs.

 

   Bresil 7757     Bresil 7733

 

 Nous retournons à la pousada «  crusoë » et quand nous arrivons vers 17 heures, nous retrouvons Mélanie, Sutharzan et les enfants avec grand plaisir. C’est amusant de se retrouver en famille à l’autre bout du monde !

On boit un verre et on part à la plage où les enfants ont hâte de se baigner.

 

  Bresil 7738   Bresil 7740

 

La nuit tombe assez vite et nous décidons de nous retrouver demain matin pour une randonnée.

De retour à notre hôtel, nous avons la bonne surprise de voir une jolie table préparée pour nous deux avec des bougies dans des bouteilles (c’est très romantique) ; en plus, le calamar et les morceaux de poissons frits, accompagnés de crudités, sont délicieux.

 

Bresil 7753

 

Nous apprécions toutes ces attentions de la part de notre propriétaire « Fabiomo Ramos » qui a visiblement du plaisir à échanger avec nous en utilisant l’espagnol et le portugais et qui a toujours le sourire et le mot pour rire. Tout cela compense bien la chambre un peu rustique où dans la nuit, nous aurons la visite d’un gros insecte !

 

Lundi 24 février

Au petit déjeuner, une table joliment dressée avec des fleurs et des coquillages nous attend !

 

DSCN0240

 

Il n’y a pas de pain frais ici car cette baie est ravitaillée par bateau, rien n’est fabriqué ici. Le petit déjeuner est correct bien que moins copieux qu’ailleurs, il y a beaucoup de produits industriels. Mais là encore, la gentillesse de Fabiomo compense plus que largement.

Nous nous retrouvons en famille vers 9 heures et nous partons en randonnée vers des plages situées plus loin.

 

Bresil 7762

 

Le sentier est bien balisé et à l’ombre mais ça monte bien !

 

                 DSCF2809   DSCF2765

 

Les enfants jouent avec les morceaux de bois ou de bambous qu’ils trouvent. Nous arrivons rapidement à une première plage assez agréable mais nous décidons d’aller jusqu’à la suivante. En chemin, nous voyons plusieurs grandes toiles d’araignées habitées.

 

Bresil 7763

 

Nous marchons plus longtemps et nous sommes récompensés car la plage suivante est magnifique et déserte.

 

DSCF2808

 

   Bresil 7764   Bresil 7765

 

Nous profitons tous avec plaisir de la baignade et on s’amuse bien.

 

  DSCF2796   DSCF2798   DSCF2797

 

On fait des photos le pouce en l’air, geste très utilisé par les Brésiliens pour dire que tout est va bien et que tout est ok, cool !

 

   DSCF2782   DSCF2784

 

Au retour, nous nous arrêtons boire un verre et manger un encas à la pousada « crusoë », impossible de trouver un endroit pour déjeuner après 15 heures. Il n’y a que deux à trois restaurants sur cette plage.  Nous rejoignons ensuite la plage, le temps se couvre un peu mais les enfants jouent encore avec grand plaisir au bord de l’eau.

 

DSCF2810

 

Nous nous séparons pour aller prendre la douche et ils nous rejoignent à notre pousada pour un dîner ensemble. Fabiomo nous amène un énorme plat de crudités et du calamar frit et du poisson comme hier. Le calamar est délicieux mais le poisson moins bien que la veille mais là encore, jolie table et notre logeur fait tout pour nous faire plaisir. Nous passons une bonne soirée, tout le monde est super content de cette belle journée en famille.

 

DSCF2759

2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 16:16

Vendredi 21 février

 

Ce matin, nous avons réservé une excursion en bateau, style hors bord, pour faire un demi tour de l’île. Nous sommes en compagnie de huit brésiliens, en famille, dont les adultes sont de dignes représentants des habitants de Rio où le culte du corps est omniprésent. Les trois femmes et les deux hommes sont très musclés. Nous verrons au cours de l’excursion qu’ils sont aussi simples et très sympathiques.

 

   DSCF2703   Bresil 7703

 

Nous faisons quatre arrêts sur des plages dont une où nous nous régalerons de crevettes grillées.

 

   DSCF2705   Bresil 7711

 

Nous observons que peu de Brésiliens savent nager (ça nous est confirmé par une des Brésiliennes en excursion avec nous) ; ils prennent des « frites » en mousse pour aller se baigner.

 

DSCF2712

 

Nous allons aussi nager dans la lagune bleue et la lagune verte où il est possible de voir des poissons. En fait, ça n’a rien à voir avec ceux des mers chaudes, les poissons ici sont rares et pas colorés, de plus, il n’y a pas de coraux. Sur l’île, les tortues viennent pondre en saison sur certaines plages mais nous n’en verrons aucune nager, ce n’est pas le bon moment.

 

   DSCF2682   DSCF2696

 

   DSCF2699   DSCF2718

 

   DSCF2720   DSCF2722

 

Nous passons une très bonne journée à caboter de plages en plages

 

                 DSCF2688   DSCF2711

 

   DSCF2702   DSCF2751

 

avec ce bateau très confortable qui vole sur les vagues.

 

DSCF2741

 

Nous rentrons vers 17 heures. Nous recommandons vraiment l’agence « Pinguim » auprès de qui nous avions pris cette excursion (90 réals par personne avec eau incluse et matériel de snorkelling). Nous avons bien sympathisé avec une des personnes de cette agence qui a vécu en France et qui maîtrise donc très bien le français.

Nous dînons dans un autre restaurant mais les plats se ressemblent tous ici.

 

Samedi 22 février

Nous avons une très mauvaise surprise ce matin au petit déjeuner alors que Michel consulte le compte en banque ! Nous avons eu des retraits importants (plus de 3000 euros), qui ne sont pas de notre fait ! Nous n’avons plus faim, le petit déjeuner tourne court. Nous appelons le n° de téléphone que nous a donné la banque pour faire opposition sur la carte bleue visa premier de Michel, nous ne pouvons pas les joindre. Nous joignons notre fille Séverine sur Skype et elle appelle pour nous. Heureusement qu’elle était en vacances et présente chez elle. Elle va à notre banque pour confirmer l’opposition et se renseigner sur les retraits effectués. On apprend ainsi que ma carte bleue visa a été aussi utilisée. Nous avons nos deux cartes bleues avec nous et donc nous ne comprenons pas ? Nous n’avons utilisé nos deux cartes en même temps que dans un distributeur HSBC de l’aéroport de Rio. Nous sommes victimes d'une utilisation frauduleuse de nos deux cartes bleues.

Bref, il y a opposition sur les deux cartes et heureusement que nous avions emmené des euros qui vont nous permettre d’avoir de l’argent du pays et de finir notre voyage.

Toutes ces démarches nous prennent la matinée et nous sommes évidemment contrariés même si on nous a dit que nous serons remboursés des sommes volées.

On part faire une randonnée vers la cascade de « Feiticeira » pour nous détendre et on pique nique en chemin ! La promenade est agréable et nous change les idées.

 

       DSCN0219    Bresil 7715

 

                 DSCN0213   DSCN0214

 

Au retour, on se renseigne auprès de l’agence « pinguim » pour aller sur la plage d’  « Araçatiba »située sur la même île et où nous devons retrouver notre nièce Mélanie. On est très bien conseillé par « Mar », la personne qui parle français.

Nous dînons, il y a un spectacle de cirque qui s’installe sur la place face à la mer.

 

26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 00:53

Musique: Caliente-samba

 

 

Mercredi 19 février

 

Après le petit déjeuner toujours aussi copieux, nous prenons un bus  pendant deux heures pour la ville d’Angra dos Reis. Nous enchaînons avec une traversée en catamaran (30 réals) qui rejoint en moins d’une heure la ville d’Abraao sur l’ile d’  « Ilha Grande ».

 

   Bresil 7628   Bresil 7637

 

   Bresil 7638   Bresil 7641

 

Nous visitons quelques pousadas et nous logeons finalement au bout d’une impasse (rua  Amancio de sousa) dans la pousada «Riacho Doce » pour 150 réals avec le petit déjeuner.

 

DSCN0224

Nous nous reposons et j’apprécie le hamac sur le balcon. Nous déjeunons avec des frites et une salade. Nous allons ensuite faire la plus petite randonnée de l’île qui mène vers les restes de l’ancienne prison et vers un ancien aqueduc.

 

         Bresil 7656    Bresil 7648

 

Le chemin est le long de la mer à l’aller et dans la forêt au retour.

 

Bresil 7642

 

Au retour, on fait un tour en ville où on se renseigne sur les activités  à faire, on prend aussi une carte pour avoir les autres chemins de randonnée de l’île. On rentre poser les chaussures de marche à notre chambre et il y a une coupure d’électricité sur toute la ville ! Des générateurs prennent le relais mais le village reste assez mal éclairé, nous parvenons quand même  à dîner dans un resto « au poids » mais évidemment, les plats ne sont plus très chauds et ils ne sont pas renouvelés. En rentrant vers notre hôtel, nous assistons à un concert de tambour fait par des enfants, c’est bien rythmé !

Le ciel est très étoilé.

 

Jeudi 20 février

 

Le petit déjeuner est là aussi excellent, en plus, la vaisselle est en porcelaine bleue et blanche ! Aujourd’hui, nous avons enfin le grand soleil et le ciel est tout bleu, sans nuage ! Nous partons en randonnée pour la plage de « Lopès Mendès ». La première partie monte fort, nous sommes en forêt.

 

           DSCN0183    DSCN0185

 

Nous passons par les plages de « Palmas » et « Pousso » avant d’aborder le dernier sentier qui mène de l’autre côté de l’île où se trouve notre destination.

 

      Bresil 7669    Bresil 7674

 

Nous marchons environ 4 heures et nous pique niquons sur cette plage magnifique de « lopès Mendès ».

 

   Bresil 7679   Bresil 7680

 

Il y a pas mal de monde ici bien que la baignade soit interdite à cause de courants forts et de grosses vagues. Nous nous promenons un peu sur la plage avant de retourner à celle de « Pousso » d’où il est possible de revenir en bateau au départ de notre circuit ; nous profitons de cette belle plage sans courant pour nous baigner et prendre le soleil.

 

   Bresil 7673   Bresil 7686

 

Nous rentrons à Abraao sur une goëlette qui ramène un groupe de touristes en excursion.

 

Bresil 7700

 

Nous dînons avec un des plats traditionnels d’ici : escalope de poulet, riz, haricots rouges et salade ou frites ! La viande peut être remplacée par du poisson. Ce soir, un guitariste anime la place près de la mer.

22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 02:12

Lundi 17 février

 

Nous prenons le petit déjeuner, toujours aussi varié, et nous prenons un taxi pour la gare routière « Rodoviaria Novo Rio »  située au nord de Rio. Nous achetons deux billets de bus pour la ville de Paraty pour 105 réals, notre bus est à 10 heures. Quand nous regardons la pendule de cette station routière, nous découvrons que nous ne sommes pas à l’heure, on a mis notre montre à l’heure locale à l’aéroport en arrivant, mais avec une heure d’avance. Hier, dans Rio, certaines pendules étaient à notre heure et d’autres avaient une heure de décalage ?

Le trajet dure 4h30, entrecoupé par deux pauses. Nous descendons vers le sud en longeant la mer et nous avons quelques beaux points de vue sur la côte, la végétation est dense.

 

   DSCN0125   DSCN0126

 

A l’arrivée, le changement est grand par rapport à Rio, on est dans une petite bourgade où tout peut se faire à pieds. Nous cherchons un logement et nous allons finalement à la « pousada Villaggio, rue José Vieira Ramos » (160 réals la nuit, petit déjeuner inclus). On ne parle que portugais à la réception mais l’accueil est chaleureux ; la chambre et le cadre ont du charme. Sur le rebord de la fenêtre de la réception, il y a un buste de femme, c'est le cas de beaucoup de maisons ici.

 

   Bresil 7610   Bresil 7609

 

Nous partons découvrir la vieille ville (à une rue de notre hôtel) où les voitures sont interdites. Les rues sont pavées avec des pierres qui servaient de ballast aux bateaux.

 

   Bresil 7572   DSCN0158

 

Elles étaient ensuite remplacées  par de l’or pour le trajet du retour ; Paraty était le port où transitait l’or au XVIII ème siècle avant qu’une route plus pratique et plus rapide soit construite pour faire ce commerce.

On est tout de suite séduit par les rues de Paraty avec ses maisons blanches aux portes et fenêtres colorées et les carrioles à cheval qui circulent.

 

   Bresil 7571   Bresil 7579

Le temps est encore assez orageux, nous allons vers la plus grande des églises puis vers le port.

 

   Bresil 7575   DSCN0138

 

Les bateaux très colorés illuminent les lieux. Hélas, un orage survient et nous courrons nous abriter dans un bar où nous prenons un verre en attendant que la pluie diluvienne se calme, les ruelles pavées commencent à être envahies par l’eau.

 

   DSCN0142   Bresil 7592

 

Nous profitons d’une accalmie pour nous diriger vers un restaurant, en chemin, nous rencontrons un couple de français retraité avec lesquels nous dînons dans un resto « au poids ». Ils nous apprennent qu'il y a eu un changement d'heures dans le week end ici au Brésil, nous comprenons mieux nos problèmes d'horaires ! Nous avons maintenant 4 heures d'écart (en moins) avec la France.

 

Mardi 18 février

 

Après un excellent petit déjeuner buffet avec, en particulier, du jus de fruit naturel et des gâteaux maison, nous allons à la station de bus pour aller au village de Trindade. Le bus s’arrête souvent mais nous mettons moins d’une heure pour y arriver. Il y a un peu de pluie au début mais il fait chaud. Nous marchons pour voir les quatre belles plages qui font la renommée de cet endroit. Les deux premières sont accessibles facilement et rapidement par un chemin en terre.

 

   Bresil 7596   Bresil 7603

 

Elles sont vastes, de sable clair mais il y a pas mal de vagues et de courants, la baignade y est déconseillée. On accède aux deux autres par des sentiers dans la forêt qui surplombe des côtes découpées et rocheuses. On peut se baigner sans risque seulement dans la piscine naturelle de la dernière plage, il y a du monde et pas beaucoup de profondeur.

 

   Bresil 7606   Bresil 7605

 

On apprécie cette excursion qui nous fait découvrir de superbes plages, on observe là aussi qu'il y a beaucoup de brésiliens qui fréquentent les plages, avec la glaciaire, pas forcémént pour s'y baigner mais pour profiter du bord de mer avec des enfants ou simplement se faire bronzer ! on n’y reste pas car le temps est chaud mais encore couvert.

 

On rentre à Paraty par le bus de 13 heures, on fait une pause à l’hôtel. On part ensuite voir les restes du fort, il y a peu de vestiges mais la promenade est agréable et il y a un beau point de vue sur la baie.

 

   Bresil 7615   Bresil 7616

 

Nous passons le reste de la journée dans Paraty en repartant du port où la pluie nous avait surpris la veille. Nous allons cette fois jusqu’au bout du quai pour admirer les plus gros bateaux.

 

   DSCN0160   Bresil 7627

 

Puis, nous marchons dans les ruelles où il est vraiment très agréable de flâner.

 

   DSCN0159   DSCN0162

 

Nous dînons au même endroit que la veille et en sortant, nous croisons les français déjà rencontrés hier. Nous discutons un peu avant de rentrer.

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 02:00

Musique: Caliente-samba

 

 

Samedi 15 février

 

Nous arrivons à Rio vers 7 heures du matin après un vol sans escale sur Air France où nous avons dormi une grande partie du trajet. Il y a beaucoup de monde aux douanes pour présenter son passeport et nos bagages sont déjà là quand nous rejoignons les tapis roulants.

DSCN0020

 

Nous prenons un taxi jaune, le chauffeur met le compteur normalement. Nous arrivons vers 10 heures à l’hôtel « Ibis Botafogo » que nous avions réservé pour deux nuits depuis la France. Nous prenons la tenue des vacances, short et débardeur ou bermuda et chemisette, on a vu qu’ici, tout le monde était ainsi !  

Nous partons pour la plage de Copacabana, plage mythique de cette grande métropole. Le quartier de notre hôtel nous fait bonne impression et le métro est à côté de notre logement. Au guichet, la vendeuse de ticket ne parle que portugais mais elle est très attentionnée et nous conseille très bien (nous achetons dix trajets qui sont enregistrés sur une carte magnétique), elle nous conduit vers le quai. Le métro est propre et sans problèmes.

 

   DSCF2593   DSCN0021

 

A l’arrivée, nous nous précipitons vers la fameuse plage, elle est immense,

 

   DSCF2611   DSCF2610

 

on flâne un peu avant d’aller déjeuner dans un self service où l’on paie son repas au poids du contenu de l’assiette, il y a des crudités, des fruits, de la viande, du poisson, des féculents mais peu de légumes. La cuisine est bonne et bon marché.

Nous passons l’après midi à marcher le long de la plage de Copacabana, soit dans la partie bitumée, soit dans le sable. L’eau est froide, nous sommes saisis quand nous mettons les pieds dedans, il y a pas mal de vagues.

 

    DSCN0030   DSCN0043

 

La plage est un lieu animé, il y a ceux qui font du volley, ceux qui sont sur des chaises, la majorité et qui discutent ou lisent ou regardent la mer, ceux qui font du sport, en nombre très important aussi, ceux et celles qui bronzent avec un mini maillot ; bref, il y a toujours du mouvement. Tout le monde est en tenue décontractée et très légère.

 

    DSCF2598   DSCF2605

 

Nous faisons une pause en dégustant notre première « caïpirinhas » (mélange d’alcool de canne à sucre, citron vert et glaçons).

   DSCN0037    DSCN0024

 

La suite de notre balade nous fait passer devant le « copacabana palace », un des premiers palaces d’Amérique du sud et qui était un haut lieu de Copacabana, nous découvrons aussi une œuvre d’art en sable.

 

   DSCN0035   DSCF2618

 

Nous nous sentons bien dans ce cadre balnéaire, assez fascinant et sommes ainsi rapidement « en vacances ». Il fait très chaud  bien que le temps soit par moments couvert, c’est orageux.

Nous revenons vers notre hôtel en métro et passons dans un centre commercial où une terrasse en haut de cet immeuble nous permet d’avoir une vue magnifique sur le « pain de sucre ».

 

DSCF2637

 

 

DSCN0049

 

Nous dînons à notre hôtel, il y a peu de choix et c’est moyen.