16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 16:25

MERCREDI 25 FEVRIER

Nous arrivons à 6 heures du matin à la gare routière de Rangoon. Nous prenons un taxi pour notre hôtel "Royal Star Guesthouse". A l'arrivée, l'entrée est peu engageante, nous montons l'escalier et on nous donne une chambre sans fenêtre qui ne correspond pas à ce que nous avons réservé pour 50 dollars américains ! Le propriétaire nous dit qu'il pourra nous donner une autre chambre plus tard. Nous décidons de nous doucher et de dormir un peu car la nuit en bus n'a pas été terrible !

A notre réveil, on nous donne une chambre avec fenêtre mais qui reste très en dessous de celles que nous avons eu auparavant pour moins cher. De plus, l'entretien est moyen.

Nous partons nous promener à pieds en suivant la promenade du guide "lonely planet".

Nous allons au salon de thé "Thone Pan Hla, fréquenté par des Birmans pour le petit déjeuner. Il est à côté de la "Paya Sule", vieille de 2200 ans.La première partie de cette promenade est plutôt dans le quartier colonial.

Nous passons par la rue des bouquinistes.

RANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

Nous sommes ensuite dans le quartier chinois où il y a des ruelles commerçantes et des tables à même la rue, c'est très animé. Nous faisons une pause au jardin "Mahabandoola" avant d'aller déjeuner au "Singapore Dagon" au dessus du marché "Theingyi Zei".

Nous passons par le quartier indien avec ses temples colorés.

Nous parcourons le marché couvert(très touristique )"Bogyoke Aung San" ainsi que les étals extérieurs installés tout autour.

Nous montons prendre un verre au "Sky Bistrot", situé en haut d'un immeuble chic. La vue sur la ville est spectaculaire.

Nous dînons dans un resto Italien avec des nouilles avant de rentrer dormir.

RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

JEUDI 26 FEVRIER

Le petit déjeuner est vraiment très léger. Nous rencontrons Nelly et Gilles, un couple de français de Grenoble, avec qui nous allons partager un taxi pour la journée ( 40 dollars).

Nous partons dans les environs de Rangoon pour la ville de "Kyauktan". Il y a beaucoup d'embouteillages et nous arrivons vers midi.

Nous commencons par prendre notre déjeuner, un vrai repas Birman. La patronne soulève les couvercles de ses plats pour nous faire choisir. Nous prenons du poulet cuisiné en sauce non piquante; il est accompagné par du riz, une soupe, du concombre et des herbes vertes et la sauce piquante à part : c'est bon. Le tout est arrosé par de la bière!

Il ya beaucoup de mendiants qui nous regardent manger (dont des femmes assez âgées et très maigres); nous leur donnons de quoi s'acheter un repas en repartant; on est mal à l'aise.

RANGOON et retour à Bangkok

Nous rejoignons le quai pour prendre le bateau qui nous emmène pour 5000 Kyats au temple situé au milieu de la rivière. L'ensemble semble flotter sur l'eau de façon irréelle. Nous avons acheter un bouquet de fleurs pour le déposer comme tout le monde ici. Il y a peu de touristes. Sur l'eau, on a une vue sur la ville avec aussi son temple. Le quai à l'arrivée est très ouvragé.

RANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à Bangkok

Nous visitons avec plaisir ce petit temple, il y a beaucoup de dévotion. Nous déposons nos fleurs dans une jarre qui comporte déjà beaucoup de bouquets. Une femme vient nous parler, elle dit être "Karen"et être contente de nous rencontrer, nous échangeons un peu en anglais. Sur un des côtés de la pagode, les pèlerins nourrissent d'énormes poissons chats qui sont dans la rivière.

RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à Bangkok

Nous prenons le bateau pour revenir en ville et retrouvons notre chauffeur de taxi. Nous retournons à Rangoon pour visiter le bâtiment essentiel : la " paya Shwedagon", un stupa couvert d'or qui figure parmi les plus anciens et les plus sacrés du pays. Au sommet, la girouette avec des pierres précieuses dont des diamants.

Les touristes entrent en prenant un ascenseur(8000 kyats). Gilles et Michel, en bermudas, doivent laisser une caution pour un "longuy"; nous laissons évidemment nos chaussures comme dans tous les lieux sacrés.

C'est dans l'enceinte de cette pagode qu"Aung San Suu Kyi" s'adressa à la foule en 1988 et en 2007, la pagode fut au centre du mouvement de protestation des moines.

RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à Bangkok

Les petits stupas qui entourent le "zesti " principal forment un ensemble gigantesque et impressionnant. Des moines scandent sans interruption des chants religieux. Il y a de nombreux autres sanctuaires autour avec, pour certains, des Bouddhas. A la base du bâtiment principal, des piliers planétaires correspondants aux jours de la semaine. Celui du mardi est celui où vient se recueillir "la lady"(photo ci-contre).

Nous redescendons par un des escaliers empruntés par les pèlerins.

RANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à Bangkok

Nous retrouvons notre chauffeur pour aller à la "paya Chauktatgyi". A l'entrée, le panneau habituel sur la tenue correcte : le tee-shirt aux bretelles "spaghettis" est amusant !

A l'intérieur, un immense Bouddha couché dont la coiffe est ornée de pierres précieuses.

Un Birman, très content de parler avec des étrangers, nous accoste et nous dit qu'il sera moine dans quatre mois; il nous montre des animaux liés à notre jour de naissance (un éléphant gris pour Michel et Un dragon pour moi).

Notre dernier arrêt sera devant la porte du lieu où Aung San Suu Kyi a été en résidence surveillée.

RANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

Nous rentrons nous rafraîchir avant d'aller dîner avec Nelly et Gilles au restaurant 203 dans la 37th rue près de notre hôtel. C'est une petite salle tenue par une famille Birmane, on y mange une bonne cuisine familiale; ils ferment tôt !

Nous allons ensuite sur l'avenue principale pour boire un verre dans un bar où la bière coule à flots ! Il est 23 heures quand nous rentrons à l'hôtel, il y a encore quelques commerçants installés dans la rue. Nous croisons aussi quelques rats , brrrr.........

RANGOON et retour à Bangkok

VENDREDI 27 FEVRIER

Nous allons à l'aéroport de Rangoon pour 10heures. Notre avion décolle vers 12h. Le vol se passe bien.

RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

Nous récupérons nos bagages, nous sortons de l'aéroport de Bangkok mais nous devons passer nos sacs dans une machine à rayons X. Il nous arrive alors une mésaventure, quelqu'un a pris un de nos sacs à la sortie de la machine et nous nous retrouvons avec un sac qui n'est pas à nous !

Il faut faire une déclaration, il y a une adresse email sur l'étiquette du sac qui ne nous appartient pas, la personne qui enregistre la disparition de notre sac envoie un email pour signaler l'inversion des sacs.

Nous sommes arrivés dans l'après midi et nous ne récupérerons notre sac que vers 21 heures à l'aéroport avec des allers retour en taxi de notre hôtel à l'aéroport.

On est déçu de ne pas avoir pu profiter de cette fin d'après midi à Bangkok.

Nous nous réconfortons en dinant dans notre resto habituel "Popiang" et en prenant en dessert un pancake.

RANGOON et retour à Bangkok

SAMEDI 28 FEVRIER

Nous commençons la journée par un petit déjeuner buffet au "siam river side" près de la rivière "Chao Praya". Puis nous prenons le bateau pour le marché aux fleurs. Nous sommes surpris de découvrir que le circulation des bateaux a changé, nous tombons sur un bateau avec seulement des touristes !?

Comme d'habitude, j'achète plein d'orchidées; c'est très tentant !

Au retour, nous prendrons un bateau avec aussi des Thailandais mais nous découvrons un ponton d'accès aménagé avec des boutiques chics au lieu des magasins locaux habituels !?

RANGOON et retour à Bangkok
RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

Nous déposons les orchidées dans notre chambre et nous allons ensuite flâner au marché du week-end où on achète toujours quelques souvenirs. Nous y dégustons des mini pancakes aux fruits de mer délicieux.

De retour à notre hôtel, nous préparons les bagages avant d'aller dîner dans "notre" restaurant préféré "Popiang".

Je vais faire faire une french manucure des mains et des pieds dans un des nombreux salons d"esthétique du quartier.

Nous rentrons dormir, nous devons partir tôt demain.

RANGOON et retour à BangkokRANGOON et retour à Bangkok

DIMANCHE 1er MARS

Nous partons à 5h30 pour aller à l'aéroport. Le vol "Air India" décolle vers 9 heures; un arrêt à Delhi où le contrôle avant d'embarquer est toujours long et fastidieux avec la fouille au corps pour les femmes. Nous arrivons à Paris vers 18h30 où Séverine nous attend pour nous ramener chez nous.

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 16:54

MARDI 24 FEVRIER

Nous passons la journée dans la ville où nous logeons. C'est le jour du marché et il est très grand.Nous passons un long moment à observer l'animation, les vendeurs (et leurs produits) et les acheteurs.

Plusieurs couturiers sont installés autour de la partie couverte du marché.

Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe

Nous croisons de nombreuses femmes et quelques hommes des ethnies des montagnes avec leurs coiffes très colorées.

La population Birmane mâche fréquemment du "bétel" Nous voyons que les femmes fument également le cigare.

Lac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe

Nous quittons le marché et nous voyons beaucoup d'animation vers la pagode, nous croisons aussi des personnes en habits traditionnels. Les femmes portent une sorte de serviette éponge, aux couleurs vives et souvent à carreaux, posée artistiquement tandis que les hommes ont un turban de couleur unie autour de la tête.

Lac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe

Nous nous dirigeons vers la pagode et d'autres touristes disent qu'il y a une fête au temple. C'est l'occasion pour nous de voir les costumes des ethnies des montagnes(Shan, Karen, Kachin,Môn,....) mais on ne sait pas les reconnaître.

Il y a un nombre incroyable de véhicules de toute sorte décorés. A l'intérieur, hommes ou femmes sont serrés et en tenue de parade. Parfois, les hommes jouent de la musique et dans d'autres voitures ou camions, des femmes lisent un livre comme si elles psalmodiaient une prière.

Dans plusieurs rues, des véhicules se suivent en attendant de démarrer pour aller dans un autre temple.

Certains nous font de grands signes pour la photo !

Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe

Nous passons à l'arrière d'un camion et on nous prend en photo avec un portable ! On demande alors à faire aussi des photos ! Tout le monde rigole !

Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe

Le cortège s'ébranle avec une forte musique, la police fait la circulation pour faire passer les véhicules stationnés dans les différents rues dans l'ordre.

Lac Inlé : Nyaungshwe

Après cet extraordinaire défilé, nous allons déjeuner au même restaurant que la veille au soir.

Nous faisons une promenade en ville vers le pont où se trouvent les pirogues qui emmènent les touristes sur le lac Inlé.

Nous allons aussi dans les magasins de souvenirs du centre ville mais ils sont poussiéreux et nous n'achetons rien. La devanture rouge est celle du "mac do" local!

Nous rentrons à l'hôtel pour prendre une douche et faire nos bagages. On nous a laissé la chambre jusqu'à 17 heures sans supplément. Vers 17h15, une sorte de gros "tuk-tuk" vient nous chercher ainsi que d'autres touristes pour rejoindre dans une autre ville le point de départ du bus de nuit qui doit nous conduire à Rangoon. La compagnie "Shwe Nan Taw" est très confortable mais nous sommes à l'arrière du bus et la descente avec les virages me donne la nausée. Nous faisons un arrêt pour dîner. Nous prenons ensuite l'autoroute où la route est enfin droite mais il y a beaucoup de chaos et nous ne dormons pas très bien.

Lac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
Lac Inlé : NyaungshweLac Inlé : Nyaungshwe
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 20:17

LUNDI 23 FEVRIER

Nous partons une partie de la journée sur le lac mais en choisissant nos visites. Nous avons le même batelier qui nous emmène pour 18000 Kyats. Nous partons vers 9 heures pour le marché de "Khaung Daing", la promenade est agréable pour rejoindre le village. Nous accostons près d'une butte de terre.

Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Le marché n'est pas très grand mais plus authentique; il y a peu de touristes. Les étals sont essentiellement avec des produits locaux.

Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Nous naviguons très agréablement en regardant l'activité sur le lac. Nous voyons d'autres jardins flottants. La dernière photo est celle de notre batelier mais hélas, on ne voit pas très bien son visage et son sourire très chaleureux.

Lac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Nous faisons deux arrêts rapides dans des fabriques. L'une de papier pour faire les ombrelles et l'autre chez un forgeron. Mais le plus intéressant, c'est surtout les paysages et les villages lacustres que nous voyons sur le chemin.

Lac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Nous déjeunons au même restaurant qu'hier dans le village de "Nan Pan". Nous faisons comprendre à notre batelier que nous aimerions voir les oiseaux du lac de plus près. Il approche des groupes d'oiseaux qui s'envolent avec une grande élégance. Les plus spectaculaires sont ceux qui marchent sur l'eau avant de décoller.

Lac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour
Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Nous rentrons vers 15 heures, ravis de cette nouvelle excursion sur le lac.

Nous passons nous rafraîchir à l'hôtel. puis, nous prenons un taxi qui nous emmène pour 15000 kyats à "Red Mountain Estate Myanmar Vineyard", un centre de production de vin. Hélas, il n'y a pas de visite guidée aujourd'hui, nous faisons quelques pas dans la propriété pour voir les vignes avant de nous installer sur la terrasse extérieure du restaurant. Nous avons une belle vue sur les vignobles et la montagne. Nous prenons une dégustation pour 2000 Kyats.Il y a 4 vins que nous trouvons un peu fade : un sauvignon, un muscat et deux vins locaux(rouge et blanc sucré).

Lac Inlé, deuxième jourLac Inlé, deuxième jour

Nous dinons au "Miss Nyaungshwe restaurant", cadre agréable et bonne cuisine.

Lac Inlé, deuxième jour
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 18:35

DIMANCHE 22 FEVRIER

Le petit déjeuner buffet est très bien et surtout, le personnel est très agréable dans cet hôtel, toujours souriant. Nous avons été accueilli hier soir avec une serviette rafraichissante, une boisson et du raisin; aujourd'hui, au petit déjeuner, on nous fait griller notre pain !

Nous partons en bateau en promenade pour la journée sur le lac(23000 kyats). Nous sommes à quelques centaines de mètres de la rivière, notre batelier porte un chapeau traditionnel en paille avec des fleurs, il ne parle pas l'anglais mais se fait comprendre par des gestes, il a un très beau sourire.

Nous démarrons vers 8h30, il fait froid sur l'eau et nous apprécions les couvertures mises à notre disposition.

Après avoir remonté la rivière, nous arrivons sur le lac, le soleil fait scintiller l'eau.

Nous voyons nos premiers pêcheurs avec leurs nasses si particulières et leurs filets. Le plus étonnant est que ce peuple du lac( les Intha) rame debout avec la jambe et le pied !

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Notre premier arrêt est pour  "MaingTiauk" . Nous accostons dans un chenal et empruntons un pont en bois pour rejoindre le village et le marché. On y trouve un peu d'artisanat pour les touristes mais surtout des étals de nourriture.

Lac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Nous repartons et voyons d'autres pêcheurs en train de manipuler leurs filets ou bien en train de ramasser des algues.

Les constructions sur pilotis sont variées et  étonnantes à voir.

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Notre deuxième arrêt est dans un atelier de tissage de fils de soie et de fils de lotus. Il y a beaucoup de touristes.

Les fils de lotus sont tirés de la tige à la main et donc le coût d'une écharpe, même de petite taille, est très élevé (les premiers prix sont à 400 dollars américains).

La visite est intéressante et nous avons une belle vue sur le lac au travers des fenêtres de la maison.

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jour

Notre batelier nous emmène au restaurant "Shwe Kyar Pwint" où nous nous régalons avec du poisson en regardant l'animation créée par les bateaux sur le lac.

Nous faisons un autre arrêt dans une fabrique de cigares Birmans et une fabrique de pirogues.

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Nous naviguons jusqu'à la pagode "paya Phaung Daw Oo" où nous croisons des barques très chargées!

A l'intérieur, cinq petits bouddhas sont déformés par le nombre élevé de feuilles d'or qui les recouvrent.

Il y a plusieurs étals sur le côté de la pagode dont un marchand de "coupe-coupes" traditionnels.

Lac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jour

Nous passons un assez long moment sur l'eau pour rejoindre le village d'"Inthein". Nous sommes sur un canal étroit mais long parsemé de sorte d'écluses pour remonter le courant.

Nous accostons et remontons un passage couvert, soutenu par des colonnes, qui nous emmène jusqu'à la "paya Shwe Inthein". A l'arrière, la balade finit en apothéose avec un ensemble de petits stupas coiffés de dômes avec des clochettes qui tintent très joliment.

En redescendant par l'extérieur, nous passons parmi des stupas plus anciens et parfois envahis par la végétation. C'est vraiment un bel ensemble avec beaucoup de charme.

Sur la photo au dessus, notre bateau avec notre batelier debout de dos.

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Nous prenons le chemin du retour, c'est la fin de l'après midi et nous voyons les habitants du lac dans leurs occupations quotidiennes.

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Notre promenade sur l'eau est maintenant parmi les jardins flottants où des primeurs sont produits et exportés dans toute la Birmanie.

Lac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour

Un dernier arrêt "pour touristes" au temple des chats sauteurs avant de rentrer en admirant le coucher du soleil.

Nous dînons au restaurant "Kaung Kaung" avec du poisson grillé et des frites avant d'aller dormir après cette belle journée très remplie !

Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
Lac Inlé, premier jourLac Inlé, premier jour
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 15:23

SAMEDI 21 FEVRIER

Nous avons réservé un minibus pour ce trajet à la réception de notre hôtel, départ à 8 heures pour arriver à 15 heures.

A 9 heures, pas de bus, un jeune couple d'australiens attend le même que nous. Nous nous inquiétons auprès de la réception de l'hôtel qui téléphone à la station de bus. Il arrive peu après mais il n'y a que deux places (pas les nôtres) ! Le patron de l'hôtel nous dit que c'est une erreur de la compagnie de bus et il nous annonce une voiture. Celle-ci arrive mais nous conduit seulement à une autre ville où nous attendons encore une heure un autre minibus. Il arrive bondé, Michel et un autre touriste qui était dans la même situation que nous, se serrent à l'avant. On me fournit un petit tabouret entre deux sièges où je me glisse près de deux femmes Birmanes. Il n'y a pas de touristes dans ce bus et nous sommes accueillis avec de grands sourires par les voyageurs autochtones.

De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !
De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !

On nous arrête pour déjeuner dans un restaurant local où deux photos décorent les murs : celle d'Aung San Suu Kyi et celle de son père.

Nous reprenons la route et quelques kilomètres plus loin un couple descend, Michel et moi pouvons nous installer à leur place sur de vrais sièges.

Nous finissons le voyage alors bien plus confortablement. Nous remarquons un temple en forme de bateau en traversant un pont.

De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !

Le minibus nous arrête finalement à la ville de "Taunggyl" après avoir grimpé une route sinueuse de montagne.

Nous rejoignons la ville de "Nyaungshwe" en taxi, la nuit tombe.

Nous arrivons au "Golden Dream Hotel" vers 18h30; la chambre que nous avons réservée est très bien.

Nous allons dîner dans un restaurant de la rue de notre hôtel avec du poisson grillé du lac, des frites et des nouilles, c'est bon!

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 13:35

VENDREDI 20 FEVRIER

Après le petit déjeuner toujours très agréable sur la terrasse de l'hôtel, nous louons des vélos pour la journée afin de partir à la découverte de Bagan en utilisant plus les chemins de terre.

Nous allons vers la plaine centrale est où les habitants vivent encore autour des temples.

Dans "old Bagan", le gouvernement a déplacé les villageois sans leur fournir un nouveau domicile afin, selon eux, de "protéger le patrimoine" mais ils ont construit des hôtels et des restaurants de luxe à la place!

Nous prenons la route en direction de l'aéroport puis nous tournons à droite en direction du village de "Min-nan-Thu".

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)

Nous faisons un premier arrêt avant d'arriver au village parmi un ensemble de temples dont un a été recouvert à la chaux. Nous croisons très peu de touristes, nous avons l'impression de nous aventurer dans un autre monde en nous promenant à pieds dans les champs parmi les pagodes.

De nombreux bâtiments ont encore des fresques murales en assez bon état.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)

En arrivant au village de "Min-nan-Thu", nous voyons quelques tables où nous nous arrêtons prendre un rafraîchissement, on nous offre le thé gratuitement.

Nous visitons le petit atelier avec ses machines à tisser le coton et ses vitrines de bijoux en argent avant de faire un tour à pieds dans le village.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)

Nous empruntons un chemin de terre, parfois avec du sable, pour rejoindre le "Sin-Byu-Shin Complex". C'est immense, sans personne, entouré d'une fortification.

L'entrée principale en stucs est très belle. A l'intérieur, quelques fresques murales.

Nous croisons des troupeaux de vaches et de chèvres.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)

Nous roulons toujours sur des sentiers de terre jusqu'à la "Pya-tha-da pagoda", quelques plants de coton bordent le chemin.

Devant l'entrée, des villageois ont installés des tables basses ainsi que des tabourets sous un arbre. Nous en profitons pour nous rafraîchir(il fait très chaud) et nous achetons aussi des biscuits et des bananes qui nous serviront de déjeuner.

En entrant dans la pagode, nous empruntons un escalier pentu qui nous mène aux terrasses.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)

Nous restons un long moment en haut de cette pagode à admirer le paysage grandiose. Le soleil tape fort, nous trouvons un coin d'ombre pour nous installer et profiter de ce panorama extraordinaire.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)

Nous reprenons nos vélos sur les sentiers jusqu'à "Su-La-Ma-Ni patho", un imposant bâtiment avec des céramiques qui décorent certains murs extérieurs. Nous regardons des écureuils qui jouent en se pourchassant le long des façades avant d'entrer.

A l'intérieur, des fresques murales remarquables.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)

Nous roulons encore sur quelques chemins bordés de temples avant de rejoindre la route goudronnée pour aller à la pagode "Shwezigon". Nous ne retournons pas la visiter mais nous avons l'intention d'acheter des laques en souvenir. Le marchandage est laborieux, quand nous avons acheté un premier objet, touts les autres commerçantes nous interpellent pour nous vendre autre chose, elles insistent un peu agressivement et ce n'est pas très agréable.

BAGAN (en vélo)BAGAN (en vélo)
BAGAN (en vélo)

Nous rentrons à l'hôtel pour rendre les vélos et nous rafraîchir,il est environ 16h30.

Nous avons passé une excellente journée dans les sentiers en appréciant les pagodes mais aussi les scènes paisibles de vie rurale.

Nous allons marcher dans le village en direction de la rivière avant d'aller prendre un verre et de retrouver Lise et Pierre pour dîner.

Ils nous racontent qu'ils ont assisté très tôt ce matin au départ des montgolfières qui survolent le site(le vol en montgofière fait rêver mais il est, hélas, tout à fait hors de prix!). Ils ont passé une très agréable journée d'excursion au mont Popa.

Voici le lien vers leur site :