29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 13:58

Musique: La Cucaracha

 

DIMANCHE 28 FEVRIER

Nous partons tôt pour la visite du site archéologique de Tulum, une des dernières cités mayas, disparue il y a à peine plus de 450 ans.Les bâtiments étaient recouverts d'une épaisse couche de stuc peints de couleurs vives (voir la gravure ci-contre). La cité est entourée sur trois côtés par une épaisse muraille, le quatrième côté fait face à la mer du haut d'une falaise. Cette situation lui donne beaucoup de charme. Les historiens pensent que cet accès à la mer favorisait de nombreux échanges commerciaux avec le reste de l'Amérique centrale.

Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal

En bas de la falaise, des plages paradisiaques avec une eau turquoise.

Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et Akumal

Nous quittons le site vers 11h30, il commence à être envahi par de nombreux groupes de touristes. Nous roulons vers le grand Cenote, à environ 3 km. C'est un "cenote" semi ouvert, on peut y nager avec un masque et un tuba et y voir des stalactites sous l'eau, il y a quelques petits poissons. Nous pouvons passer sous une voûte pour rejoindre une autre partie ouverte du cenote, c'est amusant ! Le cadre verdoyant est très agréable.

Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et Akumal

Nous allons déjeuner dans un restaurant près de l'agence "I tours", au niveau du grand carrefour qui conduit à "Tulum Pueblo", c'est bon.

La route 307 qui longe la Riviera Maya nous mène à la plage d'Akumal.

Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal

Cette jolie plage aux eaux turquoises est évidemment pleine de monde mais il suffit de nager environ 200 mètres vers le large pour quitter la foule et surtout voir des tortues marines qui viennent brouter l'herbe du fond : c'est incroyable ! Il n'y a aucun risque car la mer est calme et la limite à ne pas dépasser est indiquée par des bouées flottantes.

C'est féérique, nous voyons nager de superbes tortues et nous admirons toujours leur élégance dans l'eau. Quelques raies passent de temps en temps. Par contre, peu de poissons en dehors de ceux qui "nettoient la tortue".

Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et AkumalRuines de Tulum, grand Cenote et Akumal
Ruines de Tulum, grand Cenote et Akumal

Nous reprenons la route qui longe la mer pour rejoindre "Playa del Carmen" où nous avons réservé notre chambre pour deux nuits au "B and B Barbara". Il s'agit d'une chambre dans un appartement qui en comporte deux. Le salon et la cuisine sont en commun, chaque chambre a sa salle de bain et la notre a un balcon assez grand. L'appartement fait parti d'un ensemble de plusieurs autres avec au centre, une piscine. La propriétaire, une italienne, nous accueille très bien. L'hôtel est bien situé, au calme et à quelques minutes à pieds de l'artère animée de Playa del Carmen : la Quinta Avenida. Nous dînons dans un restaurant aux alentours, les touristes sont partout !

Published by Michel et Patricia: carnet de voyage - dans MEXIQUE 2016
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 16:06

SAMEDI 27 FEVRIER

Nous partons avec l'agence" I Tours Mexico "(dirigée par des italiens) pour cette réserve située au sud de Tulum et classée au patrimoine de l'Unesco depuis 1987. Nous ferons tout le circuit en bateau à moteur, c'est un peu long et bruyant. Le prix par personne est de 80 euros avec un repas correct inclus. Cependant, nous avons trouvé que le prix était élevé par rapport à l'excursion proposée. C'est un peu "l'usine" et pas d'explications suffisantes sur la nature et ses animaux.

A partir de l'agence placée au carrefour principal à l'entrée du village de Tulum, nous prenons un mini bus qui nous conduit au sud, au bord de la lagune. Nous commençons par un grand trajet rapide en bateau à fond plat avant d'arriver dans la zone de la mangrove.

Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an

Nous voyons des crocodiles et des dauphins (pas facile à photographier). Plus loin, sur un ilôt, de nombreux oiseaux.

Parc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an

Nous changeons de bateau pour naviguer en mer. On nous arrête pas très loin de la côte pour une baignade dans une eau ultra transparente mais pas trop chaude !

Puis, on navigue en guettant les tortues qui viennent respirer en surface.

Enfin, le bateau nous approche un peu de la barrière de corail. Nous observons alors les fonds avec masque et tuba mais il y a pas mal de vent et du courant; nous ne devons pas aller trop loin. Nous sommes déçus : peu de poissons et leurs couleurs sont fades; les coraux sont assez jolis mais tous du même type. L'eau est trouble.

Parc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an

On nous arrête sur la plage de Punta Allen; ce village n'est accessible que par la mer ou après un long trajet sur une piste en mauvais état. Pourtant, il y a un grand restaurant où les touristes sont emmenés pour déjeuner.

La plage est belle : eau turquoise et transparente, cocotiers aux branches balancées par le vent; pontons anciens en bois recouverts d'oiseaux.

Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an
Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an

Nous repartons après le déjeuner pour un retour à grande vitesse sur les bateaux toujours aussi bruyants !

Le temps se couvre, les bateaux ralentissent seulement dans la mangrove. Elle est encore plus belle sous le ciel orageux. Un grand échassier semble nous dire en revoir au moment où le bateau remet les moteurs à fond.

Nous rentrons à l'agence avec le mini bus.

Parc naturel de Sian Ka'anParc naturel de Sian Ka'an

Nous rejoignons à pieds notre hôtel où nous apprécions la douche d'eau douce avant d'aller dîner agréablement dans un des restaurants de la rue principale du village de Tulum.

Published by Michel et Patricia: carnet de voyage - dans MEXIQUE 2016
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 01:32

VENDREDI 26 FEVRIER

Nous prenons agréablement le petit déjeuner dans le restaurant de notre hôtel. Aujourd'hui, nous allons de Valladolid à Tulum avec deux arrêts, l'un dans un cenote et l'autre dans un site archéologique.

 DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA

Le cenote Dzitnup ou X-kelen est situé à environ 7 km au sud de Valladolid. Le sol est très perméable au Yucatan et les rivières sont donc souterraines. Parfois, le sol calcaire s'effondre et il se forme ainsi des sortes de puits appelés cenote. Pour les mayas,ils étaient sacrés et constituaient des portes d'entrées dans l'inframonde.

Nous sommes seuls quand nous commençons notre baignade dans ce lieu magnifique. La voûte légèrement percée laisse apparaître la lumière.

 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA

Nous roulons ensuite jusqu'à Coba. Un peu avant l'entrée, nous déjeunons au restaurant "Lol-Ha", nourriture moyenne et service très lent.

Le site a près de 6500 structures mais très peu ont été dégagées des arbres qui les recouvrent. C'est une ancienne cité maya et elle occupe un territoire de 70 km². D'ici partaient de nombreux "sacbés"(chemins) qui pouvaient mesurer une centaine de kilomètres et qui allaient vers d'autres sites. L'ensemble est de la période classique et a connu son apogée entre 600 et 800 après JC.

Nous arrivons très vite devant une pyramide gigantesque appelée l'église; sur le côté, un petit jeu de pelote avec des parois penchées sur lesquelles les joueurs pouvaient monter.

Les bâtiments sont encore insérés dans les arbres.

 DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA

Cette visite nous donne l'impression de découvrir une cité perdue (même si les chemins sont balisés) car il faut marcher quelques kilomètres dans la jungle pour aller d'un bâtiment à l'autre.

 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA

Après une trentaine de minutes de marche, nous arrivons à l'impressionnante pyramide de "Nohoch Mul",haute de 42 mètres. La montée est autorisée et nous décidons de la faire comme beaucoup d'autres touristes. Une corde, au centre, permet de faciliter surtout la descente.

En haut, une vue somptueuse sur la forêt d'où émergent quelques ruines.

 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA
 DZITNUP et COBA

Nous redescendons avec prudence et nous marchons à nouveau assez longuement mais agréablement pour aller au groupe"Macanxoc". Il s'agit de plusieurs petites pyramides réparties entre les arbres et qui, pour la plupart, montrent une stèle sculptée. Nous croisons seulement un autre couple à cet endroit et on se prend pour des découvreurs de lieux oubliés.

 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA

Avant d'arriver à Tulum, nous faisons un arrêt pour acheter quelques fruits. A côté, un magasin de souvenirs avec des squelettes de femmes élégantes avec un chapeau, appelées "Catrina", ce sont des figures emblématiques de la fête des morts au Mexique.

 DZITNUP et COBA DZITNUP et COBA

Nous arrivons à "Tulum Pueblo" vers 17 heures et nous découvrons "la posada Malix Pek", chambre confortable mais l'environnement n'est pas extraordinaire. Nous sortons sur l'avenue principale et nous réservons une excursion pour le lendemain dans une agence

Nous dînons bien dans un restaurant populaire "El Tocateco" où on choisit ce que l'on mange directement dans les marmites familiales. C'est très bon et l'accueil est très souriant.

Published by Michel et Patricia: carnet de voyage - dans MEXIQUE 2016
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

micpat1BIENVENUE SUR LE BLOG DE MICHEL ET PATRICIAbourgogne 2926

compteur

Compteur Global

Heure en France

Météo à Paris

Meteo Paris