24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 02:39

Mercredi 17 aout (suite)

La route longe en grande partie la côte; on est parfois bloqué par des défilés de vélos et de motos pour la fête de lindépendance. On arrive à Ubud vers 13 heures. On loge à la "raka house", on a limpression dhabiter un temple balinais, les chambres sont dispersées dans un jardin avec des bassins et il y a la maison des propriétaires et leur temple familial; il y a aussi une petite piscine dans un cadre bucolique. 

Bref, on est au calme et bien installé. La ville dUbud est très touristique, beaucoup de boutiques en tout genre, dexpos de peintures et des centres dartisanat du bois, de largent, de poteries, de tressages  et bien dautres encore.

  IMGP3981

 Cest la ville dart de Bali. Il y a aussi de nombreux restaurants et des centres de massage. Pour ce premier jour, on commence par un peu de repos dans le joli cadre où on loge. Ensuite, on part en ville où lon voit des jeunes regroupés pour la cérémonie de lindépendance.

   IMGP3826   indonesie-2 1676

 On se dirige vers le palais royal. Il ya plein de monde (balinais et touristes) car dans la cour, il y a un grand taureau et une tour immense pour la crémation qui doit avoir lieu demain.

                    IMGP3839     indonesie-2 1687

 Un peu plus loin, on découvre un marché dartisanat où on nous sollicite continuellement pour acheter.

  IMGP3830   indonesie-2 1677

 Les restos sont plus chers quailleurs, on dîne simplement un peu en retrait de lagitation.

Jeudi 18 aout

On se lève tard et on reste sur la terrasse de lhôtel où les petits déjeuners sont biens. On part vers 11heures, on prend un verre et puis direction le palais royal doù doit partir un défilé pour la crémation. La personne qui est décédée est une femme de 80 ans; cétait la femme du roi dUbud, donc une personnalité importante et la cérémonie est grandiose. On y est venu par hasard mais il y a autant de balinais que de touristes qui sont venus voir spécialement  lévènement. Un défilé part du palais royal et remonte la rue "raya ubud" jusquà une place où est installé ce quil faut pour la crémation. Ici, la mort nest pas vécue comme chez nous, il ne faut pas paraître triste pour ne pas empêcher lâme de se séparer du corps; cest important quune foule soit là en plus de la famille pour accompagner la défunte et les balinais prennent autant de photos que nous de cette cérémonie dont ils parlent tous comme exceptionnelle. Au début du défilé,le chemin est arrosé pour éviter la poussière puis arrivent des balinais en tenue locale (sarong), des musiciens, des femmes portant des offrandes sur la tête, des hommes costumés avec des lances.

    IMGP3851  IMGP3858

    IMGP3859  IMGP3860

    IMGP3863  IMGP3856

La dernière photo est avant le début du défilé, Michel attend ! Ensuite, arrive le taureau et la tour de 25 mètres de hauteur portés par des hommes, cest colossal; le porté se fait par palier.

Ce nest pas facile de prendre des photos, il y a un monde fou et puis parfois des mouvements de foule au passage du taureau et de la tour nous obligent à faire attention. A larrivée, il y a plein de camelots qui vendent des repas, de la boisson ou autre.

                 IMGP3884     IMGP3891  

IMGP3885

 Nous quittons la foule pour aller déjeuner dans un resto éloigné de cette agitation; on a du mal à trouver car beaucoup de personnes sont attablées un peu partout. On rentre se reposer un peu à lhôtel et on repart vers 18 heures pour voir la crémation en elle-même. Cest aussi impressionnant par lampleur du feu quand le taureau (sarcophage de la défunte) est enflammé que par la vue du corps en combustion.

    indonesie-2 1710  indonesie-2 1711

    indonesie-2 1720  indonesie-2 1722

 On rentre un peu morose devant ce spectacle mais cette personne a été accompagnée de façon merveilleuse dans un autre monde.

commentaires

penavaire 26/10/2011 10:01


Bonjour
Je voudrais déjà savoir si c'est une belle région
Vos photos sont très belles
A votre avis le Karnataka justifie t'il un voyage de 10 jours ?
Avez vous aimé ?
Merci par avance


Michel et Patricia: carnet de voyage 29/10/2011 19:21



nous avons moins aimé le karnataka que le kerala ou le tamil nadu. pour 10 jours, (louer une voiture avec indian panorama car transports peu rapides), vous pouvez mélanger un peu de tous ces
états si vous ne connaissez pas les autres. Nos lieux préférés sur ces trois états:


mamallapuram,pondichery,madurai,kodaikanal,fort gingee,réserve de verdantangal au tamil nadu; kochi,plantations de thé,les backwaters au kérala et mysore, une atmosphère autenthique au karnataka.


dans tous les lieux, les marchés sont toujours extraordinaires.


la saison est idéale en février, il fait beau et pas trop chaud, l'air est sec.


si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.


 


 


 



PENAVAIRE VALERIE 19/10/2011 16:26


Bonjour
Je souhaite partir au KARNATAKA en février 2012 et je serais heureuse de recevoir vos conseils sur cet état indien
En vous remerciant
Valérie (valpen15@free.fr)


Michel et Patricia: carnet de voyage 25/10/2011 22:10



c'est un état où on rencontre assez peu de touristes, quel type de conseils cherchez vous?



Angéline 25/08/2011 18:34


Bonsoir à vous deux,
Pas besoin de se déplacer, hihihihih
Nous voyageons à travers vos photos et il y a même des films.Nous avons peur de l'aventure!!!!!!
Vous rentez quand? , si vous rentrez un jour?????
Bisous Angéline et Fred.


Michel et Patricia: carnet de voyage 26/08/2011 09:44



eh bien, on est rentré hier soir; un peu dur mais super contents aussi de retrouver notre "home sweet home" et surtout notre famille. A samedi pour la fête de Bruno, bises



Francoise 24/08/2011 20:46


Bonsoir à vous deux. Lire le récit de cette cérémonie est impressionnant. Merci de partager tout cela.


Angéline et Fred 24/08/2011 10:55


Coucou les touristes,
Merci encore de nous faire partager votre super voyage.Vos commentaires sont précis et accompagnés de magnifiques photos. C'est super!!
Bisous Angéline et Fred


Michel et Patricia: carnet de voyage 25/08/2011 04:57



merci, il faut venir ici, c'est vraiment bien, bises et à bientôt