5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 05:33

Vendredi 29 juillet

On nous sert à 5h30 le bon petit déjeuner dici : deux petits pains, un morceau de fromage en tranche sous cellophane, du beurre, de la confiture de myrtille et du beurre de cacahuètes. A 6 heures, on monte dans le mini bus qui passe nous prendre à lhôtel. Cest tôt! Nous prenons dautres passagers avant de partir dont un couple de français avec qui nous ferons le voyage.

    IMGP3435   INDONESIE 1190

La route est assez correcte, en lacets souvent. On y voit des bambous immenses comme souvent dans cette région montagneuse.

            IMGP3472      IMGP3471

Il y a beaucoup de bidons et sacs de riz sur le toit avec nos bagages où montent souvent les deux jeunes aides du chauffeur. On arrive vers 11heures, il y a un marché de poisson au terminal de bus de la petite ville de Bajawa située à 1100 mètres daltitude. Nous décidons de ne pas sy arrêter et de partager les frais dune voiture confortable avec lautre couple pour les 4h30 de route jusquà la ville de Ruteng. En chemin, on s'arrête faire des photos de rizières ( on est vite entouré par des villageois).

    INDONESIE 1196   INDONESIE 1204

On voit aussi un lac de cratère, le "danau ranamese" et un pêcheur sur une frêle embarcation.

    INDONESIE 1205   INDONESIE 1206

On ne trouve pas facilement de chambre, nous logeons finalement à lhôtel "dalhia" (22 euros) dans une chambre VIP mais où il y a seulement un mandi (bac carrelé où on peut faire couler de leau froide, pas de douche, on nous fournit un seau deau chaude pour la toilette.  Cest un peu cher pour les prestations fournies mais on n a pas le choix. Par contre, il y a un joli jardin. On sinstalle et on découvre que nos sacs ont été fouillés, ce ne peut être que par les deux jeunes du bus, il nous manque notre appareil photo sous-marin en panne et mes lunettes de soleil adaptées à ma vue. Les produits de ma trousse de toilette ont été ouverts et du talc est renversé. On était trop en confiance, il faut toujours se méfier. Normalement, on ne met pas nos bagages sur le toit mais il y avait du monde dans le bus et on na pas voulu encombrer,  on regrette ! Notre consolation : on ne sait pas si lappareil photo sous-marin aurait fonctionné à nouveau! On va sur internet à lhôtel "rima" et on retrouve nos compagnons français de voyage, leurs sacs ont aussi été fouillés mais il déplore seulement la disparition dun paquet de gâteaux! Le patron de lhôtel nous propose une chambre très bien (20 euros) pour le lendemain, avec eau chaude à la douche (quel luxe!); la connexion internet est rapide enfin, on décide donc de venir sinstaller là demain. On dîne au resto chinois "Merlin"près de notre hôtel ", très bien. On y rencontre un autre couple de français (de notre âge) avec qui on parle assez longtemps.

Samedi 30 juillet

On prend le petit dej sur la terrasse face au jardin et puis on va au marché situé à côté de lhôtel "dalhia" Ruteng est une ville assez grande, il y a deux supermarchés et on trouve aussi une boutique pour acheter un câble pour recharger mon appareil photo "pentax"car il nous a aussi été volé en même temps que le chargeur de lautre appareil "panasonic".  Le marché est important, une partie à lextérieur et une partie couverte.

    IMGP3452   IMGP3454

 Dehors, il y a le marché des poissons frais et on y voit des requins et de  la raie manta.

    IMGP3455   INDONESIE 1211

 Il y a aussi des ikats de la région aux couleurs plus vives que ceux que nous avions vu jusquà maintenant. On voit aussi des sortes de machettes vendues dans un étui en bois fait main; ce nest pas un article pour touristes; on décide den acheter une car cest quelque chose que beaucoup dhommes portent à la ceinture pour le travaux des champs. Ensuite, on va dans un des supermarchés et on achète quelques gâteaux et bouteilles deau. A la sortie, on trouve des petits choux fourrés à la crème délicieux; on se régale. On passe prendre nos affaires et on change dhôtel. On part en bémo pour lhôtel "rima". On part se promener aux alentours de Ruteng. On marche un peu et puis, on prend un bémo pour aller à "campung runteng" où il y a un village traditionnel avec sa place centrale (où sont enterrés les morts et où ont lieu les fêtes ) et deux maisons anciennes.

    IMGP3456   INDONESIE 1224

A lintérieur dune des maisons, il y a des tambours, un fouet eu bouclier pour le "caci" (lutte au fouet). On repart ensuite avec un bémo que lon attrape en chemin et on va sur une colline "Golo curu" où lon a une belle vue sur des rizières et la ville.

INDONESIE 1226

On rentre vers 16 heures, il fait frais, le soleil est caché. On profite de la bonne connexion internet pour alimenter le blog. On se repose dans cette maison en bois(comme quelques anciennes maisons ici), locaux de lhôtel, qui est conviviale malgré un peu dhumidité.

    IMGP3506   IMGP3505

Le dîner avec du poulet sauce au beurre, les nouilles "cap suey"(aux légumes). On apprécie les 4  couvertures  sur nous et on dort bien  au chaud!

Dimanche 31 juillet

On a décidé de se reposer un peu ici, la ville étant assez animée. Ce matin, on se réveille sans sonnerie ! Après le petit déjeuner, on va au café "Agape" déguster un excellent café et on refait un tour au marché haut en couleur.

INDONESIE 1218

 On  y découvre un marchand de tabac à chiquer, pas très loin des étals dikats aux couleurs lumineuses de cette région.

    INDONESIE 1243   IMGP3502

On part ensuite pour la ville de "Cancar" avec un bémo chargé de sacs de ciment mais on est à lavant, un peu serré mais mieux placé quà lintérieur. A notre arrivée, on marche le long de la route jusquau village de "Cara" où des enfants nous montrent un sentier pour monter sur une colline qui surplombe les fameuses rizières en toile daraignée (spiderfields).

    IMGP3494   IMGP3491

Le paysage est saisissant, la disposition en cercle symbolise lunion entre les familles de cette région "Manggarai", comme les maisons des villages anciens disposés en cercle autour de la place centrale. On redescend vers "Cancar" et on reprend un bémo, un couple entame la conversation avec nous et on arrive à se comprendre un peu avec les gestes et quelques mots dindonésien pris dans les guides. Lhomme veut voir notre guide et il fait comprendre quil a besoin de lunettes; Michel lui prête les siennes et il est ravi!

        IMGP3498      INDONESIE 1240

On sarrête aux cascades de "Waegarik", pas très spectaculaire mais calme. On rattrape un nouveau bémo au bord de la route pour retourner à Ruteng. On retourne  au  café "agape" mais cette fois pour prendre un jus de fruits frais, puis on fait quelques achats dans lautre super marché  On rentre à lhôtel pour bouquiner et profiter dinternet. La patronne nous fait un bon dîner avec une soupe, du poisson, riz et nouilles et puis, une salade de fruits.

 

commentaires

Françoise 09/08/2011 21:25


Bonjour. J'ai lu tous les récits aujourd'hui. Que de paysages sublimes ! Les mésaventures deviendront vite des souvenirs -même si ce n'était pas drôle sur le coup.
Merci du partage.


annie 06/08/2011 00:07


Bonjour à tous les deux
c'est toujours avec autant de plaisir que je suis votre aventure. malgré quelques péripéties,il semble que ce pays soit agréable. Merci pour le récit de vos journées
Bisous et bonne continuation


Michel et Patricia: carnet de voyage 10/08/2011 17:28



salut,


oui, on est content d'être ici, tant pis pour l'appareil photo sous marin, on voit des choses trop belles ici en snorkelling et on gardera tout dans la tête; on est maintenant à Lombok, il y a du
décalage dans les récits, l'internet n'étant pas toujours performant ! on vous espère en forme, des gros bisous à vous deux.