13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 16:02

Mardi 10 aout : de Cuenca vers Riobamba

On part tôt pour la ville de Riobamba, il y a 6 heures de bus. Cest long, cest de la route de montagne entre 2500 et 3200 mètres, il y a de beaux paysages, beaucoup de vaches et on se croirait dans les montagnes suisses (sans les chalets de bois)!

    EQUATEUR 8802    EQUATEUR 8819

Les indiens ont de belles maisons, ils semblent plus riches quen Bolivie ou au Pérou et on voit ici beaucoup dassociations pour aider les familles. On arrive dans laprès midi à Riobamba où on sinstalle à lhôtel " tren dorado"( 26 dollars) dans une chambre très agréable. On est à côté de la gare car demain on doit faire le fameux trajet de "la nariz del diablo", ligne ferroviaire touristique à travers des paysages grandioses. On va réserver notre billet de train à la gare et on est déçu : la partie du trajet la plus intéressante est fermée pour travaux au moins jusquà fin décembre et on apprend que le voyage sur le toit est interdit depuis un an pour des raisons de sécurité! On prend un billet quand même pour la première partie de la ligne qui comprend aussi deux arrêts avec visites guidées. On passe la fin de laprès midi à se promener dans la ville, en travaux sur la rue principale! on voit quelques boutiques de souvenirs avec du "Tagua" et une pub qui dit que "Shakira" porte des bijoux en tagua! On dîne moyennement au resto "Sierra Nevada".

Mercredi 11 aout : De Riobamba à Banos

On se lève à 4h45, petit déjeuner à 5h30, RV à la gare à 6h et départ à 6h30. Cest dur et il fait frisquet! On monte dans des autorails, il y en a trois qui vont se suivre.

  EQUATEUR 8821     EQUATEUR 8824

 On traverse de beaux paysages de montagne mais lintérêt est surtout dans lobservation des travaux des champs faits par les indiens. Le premier arrêt nous présente la première église dEquateur avec en façade, des dessins indigènes et nous allons aussi jusquà la lagune de "Colta", décevante car enfermée en partie dans un parc de jeux. Il fait froid, on se régale avec un café chaud et une petite galette de farine faite devant nous à un petit kiosque.

EQUATEUR 8828

On repart, larrêt suivant nous a plu : le village de "Guamote", village où les indiens portent pour la plupart lhabit traditionnel.

   EQUATEUR 8843    EQUATEUR 8840 

On finit le trajet au tout petit village de " Palmira",  un vent glacial nous saisit, on est gelé ( on est à plus de 3000m). On voit lintérieur de lancienne maison traditionnelle indienne et puis on prend le bus qui nous emmène à la ville dAlausi où on reprend encore un autre bus pour revenir à Riobamba. Il est environ 13 heures, on prend nos bagages à lhôtel et deux nouvelles heures de bus jusquà la ville de Banos. On ne gardera pas un souvenir mémorable de cette halte à Riobamba. La ville de Banos, très touristique, est cependant agréable demblée. En cette fin de journée, le ciel est un peu gris. On a du mal à trouver une chambre dhôtel pour plusieurs jours car à partir de vendredi, il y a des réservations en raison de la fête nationale du 10 aout qui se célèbre décalée! On sinstalle finalement à lhôtel "Santa Cruz"( 19 dollars), la chambre est petite mais laccueil est agréable. On est fatigué mais demain, repos! On dîne avec un grand plat de nouilles et une truite vapeur, on se régale.

commentaires