23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 03:24

Musique: La cumparsita

 

Jeudi 19 juillet

Ce matin, il neige un peu pour notre départ pour la ville de "Punta Arenas", nous disons au revoir à Teresa et son mari, celle-ci nous embrasse et nous souhaite bon voyage, nous la remercions. Nous prenons un taxi (1000 LCP) pour rejoindre la station des bus "Fernandez".

 

   Argentine 2701  DSCF0537

 

 Il y a un léger voile de neige sur la route. Sur la photo, vous voyez des chiens; il y en a beaucoup dans les rues en Patagonie, ils sont nourris par la population mais ils vivent dehors. Nous montons dans un grand bus confortable, complet,  il y a 3 heures de route jusqu’à '"Punta Arenas", nous démarrons à 9 heures. La route est dégagée, les espaces très enneigés sur les côtés alternent avec ceux qui le sont moins, en fonction de l’orientation. On revoit les petites clôtures à perte de vue des "haciendas". Nous arrivons vers midi à la station de bus, on cherche un hôtel et on trouve finalement dans une auberge de jeunesse " El Coventillo"(il faut dire que nous sommes encore très jeunes !!!!!!!!!!!!!!!).

 

       DSCF0592      DSCF0588

 

 C’est la basse saison et nous avons une chambre de six lits pour nous tout seul  (17000 LCP), ici, chaque groupe de voyageur possède son dortoir personnel. Les sanitaires communs sont "nickels" comme toute l’auberge qui a beaucoup de charme avec ses couleurs vives, ses espaces et portes en bois et les noms de poètes ou de personnages chiliens célèbres comme numéros des chambres. Il y a un micro onde dans la petite cuisine. Nous nous installons et partons faire un tour en ville, c’est plus grand que "Puerto Natales", il y a beaucoup de commerces.

 

Argentine 2705

 

Nous rejoignons la place principale "Plaza de armas" avec une statue de Magellan au centre et des petites roulottes qui vendent des souvenirs mais aussi gants, écharpes et bonnets.

   Argentine 2708  DSCF0540

 

Nous prenons des informations pour planifier les jours suivants et nous faisons nos courses au supermarché "Unimarc" pour notre repas de ce soir. Nous écrivons à plusieurs hôtels par email pour faire une réservation pour" Ushuaia".

Vendredi 20 juillet

Le petit déjeuner inclus est ici constitué de céréales, de yaourts et de pain avec beurre et confiture. Nous allons réserver notre billet de bus pour "Ushuaia" pour lundi prochain (on pensait partir dimanche mais les bus ne sortent pas ce jour là). Nous partons nous promener sur les bords du détroit de Magellan le long duquel la ville est située.

   Argentine 2714  Argentine 2722

 

 Nous passons voir le marché municipal; près du port mais nous sommes déçus car il y a très peu d’étalages de poissons et surtout, on ne voit pas de "centollas"(araignée géante de mer) très prisée ici. Il n’y a que des barquettes de chair d’araignée déjà découpée en vente.

 

Argentine 2710

 Nous marchons le long d’une promenade aménagée le long du détroit,

   Argentine 2726  DSCF0544

 

 il y a un buste de Magellan.

DSCF0547

Sur un mur opposé à la mer, nous voyons de beaux dessins en trompe l'oeil.

   Argentine 2723  DSCF0546

 

Nous allons déjeuner au restaurant avec "el menu del dia"(soupe, congre, purée, glace et boisson gazeuse pour 4000 CPL par personne), c’est bon. Nous rejoignons ensuite le cimetière municipal, un des plus particuliers d’Amérique du sud d’après les guides. En effet, il y a d’énormes mausolées de familles riches vivant du commerce de la laine et aussi de sociétés internationales (françaises, croates, allemandes, anglaises,…) parmi des allées de cyprès; le cimetière est immense.

 

   Argentine 2731  DSCF0551

 

 On revient vers notre hôtel et on récupère notre linge à la laverie que l’on rentre déposer. On repart vers le nord de la ville pour trouver la brasserie "Austral" où on doit pouvoir acheter la jolie chope de la même marque. On marche pas mal de temps, hélas, pour rien car c’est fermé. Vers 20 heures, on va dîner dans un "libre tenedor", restaurant avec buffet à volonté et aussi viandes et poissons grillés sur demande. C’est très bon et on mange beaucoup !

Samedi 21 juillet

Nous allons au mirador du "Cerro de la Cruz", il y a du vent mais aussi du soleil, le point de vue sur les toits colorés de la ville est à voir.

 

Argentine 2735

 

 La promenade est agréable. Nous avons acheté des gâteaux à la boulangerie pour ce midi, on a pris le petit déjeuner assez tard et nous n'avons pas faim. Nous revenons à l’hôtel et nous rejoignons l’agence de voyage où nous avons réservé une excursion pour cet après midi. Nous sommes 4 touristes dans un minibus et nous roulons le long du détroit de Magellan, au sud de "Punta arenas" pour aller voir "fuerte Bulnes" (un fort) et "Puerto Hambre", les deux premiers lieux de colonisation de la Patagonie chilienne. En route, nous revoyons un enclos, style farwest, pour les vaches ou les chevaux.

 

Argentine 2743

 

Le ciel est très clair et on découvre les monts "Darwin" et l’île "Dawnson";

 

   Argentine 2754  DSCF0571

 la route est un peu enneigée par endroits.

 

Argentine 2757

 

En roulant, la guide nous explique que "Puerto Hambre" a été crée au XVI ème siècle par des espagnols mais hélas, les conditions de vie de la région était si difficile qu’ils sont tous morts de faim sauf deux personnes. nous voyons des gros oiseaux blancs sur le bord de mer.

 

   DSCF0585  Argentine 2796

 

Trois cents ans plus tard, le Chili envoie des troupes pour coloniser la Patagonie, ils construisent un fort en bois.

 

   Argentine 2747  Argentine 2792

 

mais il n’y a pas d’eau douce à proximité et ils ne parviennent pas à se nourrir. Un des gouverneurs décide de s’approcher d’une rivière et ce sera le début de la création de "Punta Arenas". Le fort brulera lors d’une mutinerie, il a été reconstruit à l’identique avec les procédés de l’époque. Nous marchons vers la pointe de "Santa Ana",

 

   Argentine 2775  DSCF0577

 

 un peu plus au sud, en chemin, nous voyons deux "pic-verts", mâle et femelle.

 

   Argentine 2785  Argentine 2789

 

 Les arbres sont très nettement dans le sens des vents dominants !

 

Argentine 2771

On refait les 60 Km vers "Punta Arenas" et nous dînons à l’auberge de jeunesse.

Dimanche 22 juillet

Il fait beau malgré le vent, nous partons voir la cathédrale située près de "la plaza de armas".

         Argentine 2799      DSCF0594

 

Nous remarquons les cabines téléphoniques ouvertes aux quatre vents !

 

DSCF0593

 

Nous repartons vers la rivière pour rejoindre une autre église et nous entendons une fanfare.

 

      Argentine 2800    Argentine 2807

 

 C’est en fait une commémoration militaire devant un monument à la gloire de l’armée du Chili.

Le vent souffle très fort.

Nous allons ensuite à l’église "Salésienne" ( de missionaires) où nous voyons la fin de la messe, les chants sont plutôt modernes; la religion tient une place importante ici. On se dirige vers le centre commercial où nous allons déjeuner au self service. Il se met à pleuvoir et à neiger par intermittence. Nous rentrons à l’hôtel et allumons "skype", nous parlons avec Séverine et Ramon. Quand la pluie est calmée, nous ressortons malgré le vent encore très fort et nous allons voir une exposition de travaux artisanaux.

 

DSCF0602

 

 Il y a des vêtements en laine, des objets en bois, en cuir, des gâteaux et des bijoux fantaisies. C’est dans une école et nous sommes amusés par une image accrochée au mur près de la sortie et qui nous montre que les élèves chiliens sont comme les nôtres.

DSCF0603

 Nous faisons des courses au supermarché pour le dîner de ce soir et le voyage de demain. 

 

commentaires

Sylvie Lebas 24/07/2012 00:58

Salut les copains, c'est formidable de vous suivre et certaines de vos photos sont vraiment magnifiques. C'est un vrai plaisir et il n'est pas nécessaire de mettre les moufles... Bises sylvie

Agnès Minas 23/07/2012 12:51

Brr ! Il n'a pas l'air de faire chaud ! Au moins tu seras prêt à affronter le temps de la rentrée ! Je suis rentrée qq jours pr fêter mon anniv et le bac d'Armène (Ouiiiiiii !), d'où ce petit
passage possible par ton blog. Bon séjour à vous. Je lirai la suite de vos aventures en septembre. Bises