5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 01:49

Musique: La cumparsita

 

 

Mardi 31 juillet

Après un petit déjeuner assez tardif, nous allons réserver le bus pour "Buenos aires" et l’avion pour "Iguazu". Nous revenons à l’hôtel par l'esplanade du bord de mer

argentine--suite- 3313

 

 en apercevant des baleines au loin. Nous déjeunons et nous partons pour le centre d’interprétation "ecocentro" situé à 3 km de la ville.

 

   DSCF0827  DSCF0828

 

 Il y a un beau soleil mais aussi du vent, nous longeons la plage et les baleines batifolent de temps à autres au lointain dans la mer.

 

   argentine--suite- 3295  argentine--suite- 3306

 

Hélas, le centre d’interprétation est fermé le mardi, ce n’est pas très grave car la promenade est jolie. Nous descendons vers la mer pour marcher un peu plus loin. Au retour, nous regardons un petit espace aménagé en souvenir des Gallois qui sont venus ici vers la fin du XIX ème siècle. Nous allons faire nos courses pour les repas des jours suivants dans notre appartement. Nous passons à la réception de notre hôtel pour réserver les excursions à venir, ce sont eux qui nous ont faits les propositions les plus intéressantes. Nous passons la soirée tranquille dans l’appartement où le wifi fonctionne très bien.

Mercredi 1er aout

Au petit déjeuner nous rencontrons deux jeunes françaises avec qui nous sympathisons; elles nous semblent aussi mordues de voyages que nous ! Nous faisons un tour en ville en passant au retour par le bord de mer où nous voyons encore des baleines ! Vers 13 heures, nous partons en excursion en mini bus jusqu’à "Punta Ninfas". Nous parcourons environ 60 km, en majorité sur de la piste, pour arriver en haut d’une falaise.

   argentine--suite- 3400   argentine--suite- 3396

 

Au départ, sur un petit passage, la descente se fait à l’aide d’une corde, puis, il faut descendre la pente doucement en marchant.

 

   argentine--suite- 3365  DSCF0856

 

 En bas, sur la plage,  il y a de nombreux éléphants de mer, des jeunes, surtout.

 

 

   DSCF0846  argentine--suite- 3359

 

Ils sont plutôt indolents; ils sont là pour muer.

 

   argentine--suite- 3374  argentine--suite- 3383

 

C’est bien de les voir de si près même s’ils ne sont pas très beaux !

 

argentine--suite- 3382

 

Parfois, ils sentent les touristes un peu trop près et ils bougent un peu...

Le cadre environnant est sauvage et on profite un bon moment du lieu.  Au retour, nous flânons en ville et au bord de mer pour voir les baleines avant de rentrer.

commentaires

Jeanne 14/08/2012 12:17

Quel blog magnifique, qui semble être à l'image de vos voyages.
Ce fut un plaisir de se croiser sur les routes d'Argentine, et de pouvoir échanger avec vous.
Pour ma part, retour à Paris, mais où sont les baleines ?!?
Bonne fin de voyage, hasta luego
Jeanne
et allez, j'ose le dire " bonne rentrée !"

Michel et Patricia: carnet de voyage 17/08/2012 15:29



Holà Jeanne,


merci pour ce gentil commentaire, nous rentrons à Paris dimanche soir, on est aussi très contents d'avoir croisé ta route, Buenos aires est sous une pluie infernale ! Bonne rentrée également, on
ose aussi !Chao


Michel et Pa tricia



FABRICE L 05/08/2012 19:06

Eh ben , des souvenirs plein la tête au retour, et des tas de belles rencontres à nous raconter, hein Michel ;)