3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 20:03

Lundi 26 juillet : GUAYAQUIL

On prend un taxi jusqu'à la gare de bus de Guaranda. Le bus pour Guayaquil est à 8h15, nous avons le temps de prendre un petit déjeuner sur le pouce, on achète du yaourt à boire, un jus de fruit dabricots que nous accompagnons avec des gâteaux secs achetés la veille. Le trajet dure 4 heures et nous traversons de nombreuses villes ou villages. Il y a des arrêts fixes mais le bus prend aussi des passagers au bord de la route et chacun demande à sarrêter quand  il veut. Au passage dun col sur le chemin, les nuages ont rempli la vallée et cest loccasion de faire une photo. 

EQUATEUR 8116

 A larrivée à Guayaquil, on découvre une station de bus très moderne avec plein de magasins, un peu comme dans un aéroport, il y a du monde partout. On est obligé de demander où se trouve la sortie pour les taxis à laccueil. Nous allons à lhôtel  "Versailles" (25 dollars), il nest pas très loin dune rue principale et de la promenade " Malecon " au bord de la rivière. On sinstalle et on va déjeuner dans une grande "panaderia" qui sert aussi des almuerzos à 2,5 dollars. Mais cette fois ci, on est déçu, le repas nest pas bon. On va faire un tour en ville, on veut acheter des masques et des tubas. On trouve des magasins de sport mais ils nen font pas. Finalement, un vendeur nous dit daller dans un centre commercial (policiocentro), on y va en taxi car cest au nord de la ville et on fait affaire, nous voilà équipé  pour les Galapagos.  De retour au centre ville, on se promène le long de la rivière aménagée,  on voit deux voiliers trois mâts dont  un très grand qui se visite; on ira au retour.

EQUATEUR 8118

 On a donné du linge dans une laverie que lon récupère vers 6 heures. Une petite pose à lhôtel et puis on va dîner au restaurant " Humboldt"( 4 étoiles")  mais où les prix sont comme ailleurs, le repas est bon mais un peu moins copieux que dhabitude. De retour à lhôtel, on prépare nos valises pour lavion de demain matin. On apprend que le petit déjeuner est inclus dans le prix de la chambre.

commentaires