5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 08:37

coucou, nous revoilou ! tout va bien !

ici, internet difficile et même parfois, pas de réseau téléphonique pour les sms ! 

alors, les publications vont être irrégulières.......

Dimanche 21 juillet : Makassar

 

Nous prenons le petit déjeuner vers 9 heures ; le buffet est quasiment vide, nous demandons du pain et il faudra une intervention de Michel à la réception de l’hôtel pour que l’on puisse en avoir car le personnel du dimanche au petit déjeuner a l’air très incompétent ! On arrive malgré tout à manger un peu !

Nous allons visiter le fort « Rotterdam », il reste quelques vestiges des fortifications laissées par les hollandais.

   INDONESIE-2013 6020    P1000965

 

   P1000966    P1000967

 

Au centre, des maisons restaurées dans le style hollandais aussi.

 

   P1000964    INDONESIE-2013 6023

 

Puis nous marchons jusqu’à la rue « Somba Opu », rue des bijoutiers et de quelques magasins de souvenirs.

 

P1000973  

Après avoir flâné dans cette rue, nous cherchons une agence de voyage repérée dans le guide ; nous demandons plusieurs fois avant de la trouver et elle est fermée : c’est dimanche ! Nous sommes alors abordés par une indonésienne en moto qui parle un assez bon français et qui est contente de pratiquer notre langue. Elle nous demande ce que nous cherchons (une location de voiture pour 4 avec chauffeur pour 5 jours, direction « Toraja ») et elle nous dit qu’elle veut nous aider ; on se donne RV à notre hôtel à 16 heures.

    INDONESIE-2013 6024    P1000971

On se promène encore dans Makassar mais vers le port et  le long du front de mer où la promenade aménagée est plutôt en mauvais état. Nous allons voir une autre adresse d’agence mais là encore, fermé. Nous retournons à notre hôtel en taxi et nous allons demander à l’hôtel « new legends », type routard,situé à côté du notre, si ils organisent des locations de voiture, la réceptionniste téléphone et on prend RV à notre hôtel pour 18 heures avec l’agence « Petro ».

De notre hôtel, nous téléphonons à l’agence « top toraja » dont nous avions eu les coordonnées avant d’aller à Bira et un RV est pris à 17 heures.

Nous nous installons dans le hall de l’hôtel pour attendre nos RV en mangeant un encas et en buvant une « bintang », bière Indonésienne.

Nous ferons affaire avec la dernière agence « Petro » ; Annick et Jacques arrivent vers 18 heures et commencent les négociations avec nous face aux deux représentants de l’agence (sans même monter leurs bagages dans leur chambre). L’un d’eux parle français et croit montrer sa bonne maîtrise de notre langue en donnant du « ça roule ma poule » en saluant Annick et moi ! Nous lui expliquons que c’est un peu trop familier ! Nous arrivons à 65 euros par personne et par jour pour une location de voiture avec chauffeur pour 5 jours plus la réservation de deux chambres doubles pour trois nuits à la ville de « Rantepao » à 20 euros la nuit.

Nous rencontrons le chauffeur (qui ne parle pas anglais), nous voyons la voiture confortable et spacieuse et RV est pris pour le départ du lendemain matin.

Nous allons dîner au « Mas Joko » avec Annick et Jacques que nous sommes très contents  de retrouver pour « un bout de route » ensemble pour environ deux semaines. La nuit est, comme la précédente, très perturbée par un concert qui commence vers 23 heures jusqu’à deux heures du matin, le son est très fort ; ce sont les festivités de la nuit en période de Ramadan.

 

Lundi 22 juillet : En route vers Sengkang

 

Le buffet du petit déjeuner est toujours aussi nul à l’hôtel « Yasmin ». Nous partons en voiture pour environ 5 heures de route pour la ville de « Sengkang ».

INDONESIE-2013 6030

En chemin, nous voyons beaucoup d’arbres à cacao avec leurs cabosses ; le chocolat récolté est mis à sécher le long de la route. Il y a aussi de la noix de coco et des clous de girofles étalés au sol pour du séchage.

   INDONESIE-2013 6034    P1000975

 

Nous découvrons que la ville de « Sengkang » a du recevoir beaucoup de pluies car seule la route principale n’est pas inondée.

 

   INDONESIE-2013 6038    INDONESIE-2013 6039

Nous trouvons une chambre très ordinaire (27 euros) dont, l’accueil n’est pas très chaleureux (le seul hôtel correct de la ville semble être le « Pondok Eka », hélas complet. Nous nous installons et puis, nous retrouvons notre chauffeur qui nous conduit au lac « Poso » où nous allons faire une promenade en bateau.

INDONESIE-2013 6059

Nous montons dans une petite barque, nous traversons des villages flottants et nous voyons que certains arbres ont le tronc entièrement sous l’eau.

   P1000978    INDONESIE-2013 6053

 

Nous traversons un village flottant avec sa mosquée.

 

   INDONESIE-2013 6045    INDONESIE-2013 6046

 

INDONESIE-2013 6048Nous passons au travers de plantes d’eau et l’hélice du bateau se bloque, notre pêcheur nous en délivre un peu difficilement,

   INDONESIE-2013 6057    INDONESIE-2013 6062

 

nous repartons et nous voyons quelques beaux oiseaux s’envoler ou dans les herbes.

 

   P1000984    INDONESIE-2013 0232

 

  INDONESIE-2013 0215    INDONESIE-2013 0230

 

Nous faisons un stop dans la maison de la famille du pêcheur où on nous offre des bananes en beignets avec du thé.

 

  INDONESIE-2013 6067    INDONESIE-2013 6075

Nous pensions que c’était une offre de bon accueil mais on nous demande ensuite 20 000 roupies par personne (1,60 euros) ; nous sommes déçus d’avoir cru que c’était un geste de bienvenue alors que finalement, c’est de la vente forcée ! Evidemment, la somme n’est pas très élevée mais c’est une question de principe ….. Nous faisons le retour avec le coucher du soleil,

INDONESIE-2013 6064

les couleurs sont belles

   INDONESIE-2013 0249    INDONESIE-2013 0250

et nous arrivons à la nuit tombée ; il est 18 heures. C’est une très belle balade !

Nous dînons dans un « warung local » avec des très bons « mie goreng »accompagnés de bananes en dessert.

 

Mardi 23 juillet : En route vers Rantepao

 

Le petit déjeuner n’est constitué que d’un peu de pain de mie, margarine et confiture. Nous partons avec notre chauffeur à la recherche d’atelier de soie. Il nous arrête dans une petite boutique où il y a au fond des métiers à tisser et nous observons le travail minutieux nécessaire pour réaliser un motif.

    INDONESIE-2013 6081    P1000998

 

P1010002Nous prenons ensuite la route pour le pays Toraja. Nous déjeunons face à « l’Erotic Mountain » (appelée ainsi car une partie peut évoquer un sexe féminin).

   INDONESIE-2013 6085    INDONESIE-2013 6089

 

   INDONESIE-2013 6088    INDONESIE-2013 6090

 

Le restaurant vend aussi des épices et nous achetons des gousses de vanille.

Nous repartons pour la ville principale du pays Toraja : « Rantepao », les paysages sont beaux et les villages traversés paisibles.

INDONESIE-2013 6093

Nous allons à l’hôtel  «  Wisma Imanuel » réservé depuis Makassar et là, une mauvaise surprise nous attend, c’est vétuste et pas très propre mais nous n’avons pas le choix car tout est plein à cause de la fête des 100 ans de l’arrivée du Christianisme dans le pays Toraja. Nous nettoyons à notre façon les sanitaires, les draps sont vieux mais ont été changés. Nous demandons le papier toilette que l’on nous donne, par contre, il n’y a pas de serviettes de toilettes propres et on nous en donne deux qui ont visiblement déjà servies et que, donc, nous n’utiliserons pas ! Nous déconseillons totalement cet hôtel, sans entretien et avec des propriétaires qui n’en ont rien à faire des clients ! Nous rencontrons « Domingo », guide sympathique de l’agence « Petro » à qui nous demandons de nous fournir un guide indépendant. Nous allons dîner au « Rimiko » où un guide « Seth » nous retrouve pour préparer nos trois jours de visite en pays Toraja (environ 24 euros par jour). Il nous propose un programme avec repas dans la famille de son village avec un supplément qui nous semble élevé, nous refusons. La négociation sur le programme est difficile, un moment donné, il veut partir et il tente de nous présenter quelqu’un d’autre qui refuse ! On se met finalement d’accord mais tout notre repas (bon) a été perturbé alors que nous avions besoin de nous reposer après un trajet assez long !

Nous rentrons dormir dans nos chambres peu accueillantes, glissés dans nos sacs à viande.

commentaires

Françoise 08/08/2013 21:17

Que de péripéties ! Et des paysages sublimes... Belle continuation.