23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 17:15


Afficher Inde février 2012 sur une carte plus grande

Samedi 18 février

Nous arrivons à laéroport de Delhi à 10 heures ( il y a finalement 4h30 de décalage)après un voyage où nous avons peu dormi. Les fauteuils du Boeing 777 dAir India sont peu confortables par contre, les repas sont bons. On est attendu, comme prévu,  par une personne de notre hôtel et on part en voiture rejoindre le "yes cottage please" dans le quartier de "Pahar ganj" où nous avions logé il y a quatre ans lors dune visite vers le Rajasthan.

IMGP0009

 La chambre est correcte (970 roupies) mais le lit est un peu dur ! (on lavait oublié!)Nous commençons par dormir un peu car nous navons eu que trois ou quatre heures de sommeil peu réparateur durant le trajet. La rue est bruyante, il y a pas mal de commerces dans le quartier, on se promène dans les rues où il y a  des étals de fruits, dartisanat, de vêtements et accessoires de maison en tout genre.

IMGP0004Inde-vallee-du-gange 0565

 Il fait seulement 20° et on va sasseoir à une "terrasse–bar "sur le toit dun resto pour prendre un verre en profitant des rayons du soleil. Puis retour vers lhôtel en flânant les boutiques (il ny a plus de vaches dans les rues comme il y a quatre ans, cest plus propre).

 IMGP0008

On dîne tôt au resto en face où on mange du poulet tandoori et des "aloos djerra "(pommes de terre au cumin) pas trop épicés, le tout accompagné par une paratha et une nan ( pains indiens). Evidemment, on dort tôt.

Dimanche 19 février

Nous prenons un bon petit déjeuner et on rencontre, à 8 heures, notre chauffeur et la voiture "tata indigo" que nous avons réservée à "Indian panorama". On part pour au moins 6 heures de route pour rejoindre la ville de Gwalior. Il y a beaucoup de camions colorés, dautres immenses 25 mètres de long par 6 mètres de haut, de voitures,de bus,  de "tuktuks"bondés ou des deux roues ( il y a aussi des tracteurs , des charrettes tirées par des bœufs ou des dromadaires (au début de notre trajet, nous sommes près du rajahstan où ils sont beaucoup utilisés) qui circulent,qui sont ultra chargés et ça bouchonne souvent; heureusement que lon nest pas au volant car cest impressionnant ! Nous traversons sans arrêt des villes, il y a du monde partout à pieds ou en véhicules; tout le monde se déplace continuellement: cest une sensation de foule dense que nous avons souvent remarquée en Inde. Nous passons de létat de "lUttar Pradesh" au "Madhya Pradesh" ; le chauffeur paye les taxes du changement détat. On sarrête deux fois; la première dans un resto-boutique pour touristes (avec toilettes convenables à lentrée amusante)

Inde-vallee-du-gange 0573

où il y a tout lartisanat du Rajasthan et la deuxième dans un bon restaurant fréquenté par des indiens plutôt aisés et où lon déjeune bien. On arrive à Gwalior vers 18 heures et on loge au " landmark hotel " (1800 roupies), chambre bien et beaucoup danimation au rez de chaussée et en sous sol avec des salles où se déroulent des fêtes familiales, un bar et des musiciens pour accompagner des chanteurs volontaires ! On part rapidement pour voir le son et lumière du fort de la ville; on se fait arnaquer par le prix à l'entrée (mais ça fait partie des habitudes ici) et on est déçu par le spectacle qui relate lhistoire du lieu car le son est mauvais ( ce qui ne facilite pas la compréhension de langlais) et les jeux de lumière souvent pas terribles; enfin, après une journée de voiture, ça change. 

IMGP0013IMGP0014

 On dîne au restaurant, nos choix sont trop épicés…, il y a beaucoup de monde, peu de touristes mais beaucoup de familles indiennes. On sendort vers 11heures, heureusement, la chambre à létage est calme, loin des festivités du bas.

commentaires