5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 03:26

 

 

 

Carte EQUATEUR

 

 

carte.iles.galapagos

 

Musique: Crocketts theme

 

Mardi 27  juillet : Le bateau FLAMINGO

Galapagos--EQUATEUR- 8124

Nous partons en taxi pour laéroport de Guayaquil. Au moment de lenregistrement de nos bagages, le steward nous annonce quil nous a  surclassés et nous allons voyager en "first"! On sest bien amusé avec tous les boutons de réglage des fauteuils dont un pour le confort de lombaires, le vol dure environ 1h30 et nous apprécions l’espace. Il y a de la brume au dessus des iles Galápagos mais larrivée est quand même jolie. Nous récupérons nos bagages et notre guide "Yasmanie" nous attend. Le groupe qui se forme pour faire la croisière sur le yacht "Flamingo" est très jeune; les nationalités variées : australiennes, canadiennes, italiennes et allemandes. Nous sommes les plus âgés ! Nous faisons le trajet de laéroport de lile de Baltra jusquà la ville de Puerto Arroya sur lile de Santa Cruz. A larrivée au port, un panga (petit bateau) nous emmène à bord du "Flamingo" où nous déjeunons.

Galapagos--EQUATEUR- 8200

Nous installons nos affaires dans les cabines; elles sont étroites et encore, nous avons de la chance car on nous a attribué la plus grande à lavant du bateau. Nous revenons au port et partons en minibus pour "El Chato", lieu où vivent des tortues terrestres gigantesques. On en voit plusieurs le long dun chemin de randonnée et on passe agréablement du temps à les observer.

    Galapagos--EQUATEUR- 8133  Galapagos--EQUATEUR- 8143

Le temps est humide, il tombe une bruine très fine, pourtant ce matin, à larrivée, on avait un grand soleil. De retour à la ville de Puerto Aroya, nous retournons sur le Flamingo pour diner. Ce deuxième repas est tout aussi délicieux que le premier.

   Galapagos-Equateur   Galapagos-Equateur

Après dîner, nous allons  tous en ville boire un verre avant le départ pour la croisière. A 22 heures, tout le monde est dans sa cabine et le bateau part vers minuit. Nous entendons la chaîne de lancre qui est remontée, celle-ci est à lavant. Dès que lon quitte le chenal du port, on sent que la mer est houleuse, on ne quitte pas nos couchettes et on dort plus ou moins bien.

Galapagos--EQUATEUR- 8154

 La mer est très agitée et heureusement, nous navons pas le mal de mer. Le patch "scopoderm" est vraiment efficace (il faut le faire prescrire par un médecin).

Mercredi 28 juillet : Ile de Rabida et ile de SIANTAGO ( plage de puerto egas)

Petit déjeuner à 7 heures, délicieux, avec lile de Rabida pour décor. On débarque sur une plage de sable rouge où les lions de mer se reposent. Ils ne sont pas gênés par notre présence, ils ne sont pas farouches. On peut les approcher de très près, ils ont de bons yeux doux et cest très plaisant de les observer.

       Galapagos--EQUATEUR- 8189     Galapagos--EQUATEUR- 8160

Il y a du soleil, nous faisons une courte randonnée guidés par "Yasmanie". On voit plusieurs oiseaux dont un rapace.  Nous découvrons nos premiers iguanes marins. Il y a aussi de petits lézards dans le chemin et des crabes rouges orangés sur les rochers.

    Galapagos--EQUATEUR- 8239  Galapagos-Equateur

On retourne au bateau pour se mettre en tenue pour le snorkelling. Le panga nous emmène vers des rochers de la côte de lile de Rabida et nous sautons du bateau pour admirer des bancs de poissons colorés.

    Galapagos-Equateur  Galapagos-Equateur

Puis nous déjeunons sur le bateau et on part ensuite vers  Puerto Egas sur l’ile de Santiago. On navigue pendant deux heures et puis on débarque sur Puerto Egas. Là, des colonies diguanes marins nous entourent. Sur les rochers, il y a des crabes rouges orangés  et puis des lions de mer complètent le décor.

Galapagos--EQUATEUR- 8243

Pour finir, au loin, on voit deux orques qui émergent de temps à autre pour respirer. Cest incroyable ! Sur le chemin du retour, on voit un serpent qui avale un lézard entier après lavoir étouffé.

    Galapagos--EQUATEUR- 8302  Galapagos-Equateur

Le panga nous emmène ensuite sur un lieu propice au snorkelling, il y a encore de nombreux bancs de poissons, des étoiles de mer variées et des tortues marines; toujours aussi élégantes quand elles nagent.

Galapagos-Equateur

Nous apprécions nos combinaisons qui nous protègent du froid quand on est dans leau, celle-ci est environ à 19 ° et cest vraiment pas chaud. Le bateau repart dès notre retour, on prend la douche en étant déséquilibré par le tangage. On dîne et le bateau sarrête vers 21h30 près de lile de Bartholomé où nous passons une bonne nuit sans les bruits de lancre, des moteurs, du générateur et sans être secoués.

Jeudi 29 juillet : Ile de Bartholomé et ile de Santiago (Sullivan bay)

On accoste sur lile de Bartholomé le long dun ponton aménagé donc cette fois, on descend à pieds  secs! On est accueilli par des lions de mer et par des iguanes marins. Nous marchons jusquau sommet sur une passerelle en bois dans un paysage volcanique. La vue est incroyable, il fait beau et les couleurs donnent un décor de cartes postales.

    Galapagos--EQUATEUR- 8346  Galapagos-Equateur

Après la descente, on fait du snorkelling près du pinacle, on voit quelques pingouins et lions de mer sous leau. On va sur une première plage où il y a des lions de mer et puis, on marche un peu pour aller vers une seconde plage; Là; on ne se baigne pas car il ya plein de requins à pointes blanches mais aussi à pointes noires, plus gros.

  Galapagos-Equateur    Galapagos-Equateur

Ils nagent au bord de la plage où leau est plus chaude et où ils trouvent de quoi se nourrir. On retrouve le bateau pour déjeuner, repas délicieux comme tout au long de la croisière. Puis, on accoste à Sullivan Bay où un paysage désertique de laves volcaniques nous fait croire que nous sommes sur la Lune.

   Galapagos--EQUATEUR- 8364  Galapagos-Equateur

On fait une jolie randonnée et puis retour au bateau pour dîner et naviguer (il y a pas mal de houle) vers lanse de "la tortuga negra" où nous passons la dernière nuit dans le calme.

Vendredi 30 juillet : CALETA  TORTUGA  NEGRA

Nous partons en panga parcourir la mangrove qui longe cette partie de la côte de lile de Santa Cruz. Nous voyons quelques "fous à pattes bleus" sur les rochers avant dentrer dans la mangrove.

Galapagos--EQUATEUR- 8430

Il y a aussi des pélicans dans les arbres. Leau est assez claire et nous voyons des tortues marines, des requins à pointes blanches et des raies dorées ; puis des raies tachetées; cest incroyable de voir autant danimaux qui ne senfuient pas à notre approche.

    Galapagos--EQUATEUR- 8422   Galapagos--EQUATEUR- 8463

On repart avec le Flamingo jusquà un mouillage près de laéroport de Baltra. Nous sommes 3 couples à quitter le navire, les autres continuent la croisière pour 4 autres jours. Tout le monde est un peu triste de se séparer car le groupe a bien fonctionné. Nous gardons particulièrement un bon souvenir de nos compagnons de tablée : les québécois Judith et Philippe et lallemand Robert. Nos autres compagnons étaient aussi très sympathiques mais nous avons eu moins loccasion de bavarder ensemble. Cette croisière restera un souvenir fort tant sur le plan de la nature fabuleuse des Galapagos que sur la vie sur le bateau avec les autres touristes, le guide et léquipage. On félicite le cuisinier pour tous les repas succulents quil nous a concoctés.

On fait le trajet jusquà Puerto Aroya , tous les deux cette fois ci. La chambre de lhôtel " España "que nous avions réservée nous attend. Elle est correcte mais ne vaut pas les 45 dollars demandés. Nous posons nos affaires et allons déjeuner. Nous déposons du linge à laver dans une blanchisserie et puis nous cherchons un autre hôtel pour les jours suivants. On se promène dans la ville , on voit les pélicans, lions de mer, héron bleu qui guettent les moindres miettes de poissons que les pêcheurs jettent. Le spectacle vaut la peine! Nous dînons dans une rue derrière le port où des petites cantines sont installées. On se régale avec du poisson accompagné dune sauce au lait de coco chez "Renato". On a besoin dune bonne nuit dans un vrai lit et on rentre assez tôt.

 

commentaires