21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 08:42

Mercredi 17 juillet

 

Réveil 6h30, le  petit déjeuner buffet de l’hôtel est moyen au niveau de la fraîcheur de certains produits. Mais on nous prépare une omelette et les céréales et le pain sont corrects. On prend un taxi pour aller à la station de bus (3,20 euros). Nous trouvons là bas un « kijang »(taxi collectif) qui va nous conduire à « Pantai Bira » pour 6,40 euros chacun. Nous sommes 7 passagers dans la voiture dont un jeune couple Belge avec qui nous allons très agréablement bavarder pendant les 5 heures de route. Le chauffeur se prend pour un pilote de formule 1 et il vaut mieux ne pas regarder la route pour ne pas stresser ! Nous arrivons finalement à bon port et nous trouvons une chambre dans un bungalow en dur au « Anda Hôtel » pour 27 euros.

P1000905

Le jardin est charmant, nous sommes bien installés. (le petit déjeuner sera très bien mais l’accueil et la disponibilité seront moyens, enfin, la douche n’a que l’eau froide mais ce n’est pas très gênant compte tenu de la température extérieure )

Nous allons au « Bira Beach restaurant » situé en bord de mer, on nous sert des « mie goreng » mais à l’intérieur car c’est le ramadan, le sud de l’île est plutôt musulman. On reprend ainsi des forces et on va marcher dans l’eau de mer le long de la plage.

  INDONESIE-2013 5979     INDONESIE-2013 5960

Le sable est blanc et l’eau transparente mais c’est marée basse. Nous revenons par un chemin dans la verdure ; sur une partie, nous tombons par hasard sur des bars et quelques filles qui semblent attendre le client ! C’est bien caché ! De retour à la chambre, nous dormons un peu. En effet, la nuit précédente a été courte et très mauvaise car il y a eu de la musique et des chants jusqu’à environ 2 heures du matin dans la ville de Makassar (sûrement à cause du ramadan).

Nous allons dîner au « Warung Bamboo » juste à côté de notre hôtel, c’est le seul resto où nous voyons du monde ce qui en général est bon signe. En effet, nous mangeons délicieusement avec un gros poisson, des frites et surtout une sauce aigre-douce avec des petits morceaux de légumes qui est absolument divine ! (repas pour un peu moins de 10 euros)

Jeudi 18 juillet

 

Après un bon petit déjeuner, nous partons à pieds à la découverte des environs. Nous rejoignons d’abord le port où nous voyons à quai, parmi les bateaux, un gros navire « Bugis» (habitants des bords de mer de la région et excellents marins).

   P1000908    P1000910

Nous marchons ensuite le long de « Pantai Timur », belle plage bordée de cocotiers mais aussi hélas de détritus.

   INDONESIE-2013 5963     INDONESIE-2013 5969

Il  y a des maisons indonésiennes ou des cabanes de pêcheurs qui sont un peu en retrait de la plage.

  P1000911   P1000923

Un peu plus loin, nous arrivons sur un chantier de constructions de navires ;

P1000913

parmi eux deux gros bateaux Bugis, très impressionnants, qui ont plutôt l’air en réparation.

  P1000914    P1000915

Nous revenons sur nos pas le long de la mer pour aller prendre un verre au « Kaluku Kafé » avant de remonter jusqu’à la route principale bordée de jolies maisons indonésiennes.

P1000958

Nous marchons alors quelques kilomètres pour rejoindre la plage de « Marumasa », nous n’y verrons pas les bateaux Bugis annoncés dans les guides mais seulement les restes d’un chantier naval.

INDONESIE-2013 5977

Par contre, le village traversé est charmant et nous entendons le « clac » de quelques métiers à tisser. Ils sont situés sous la maison à pilotis et ce sont les femmes qui y travaillent. Nous sommes toujours interpellés par « hello mister » avec des grands sourires. De retour sur la route principale, nous avons la chance qu’une voiture s’arrête et trois jeunes gens nous proposent de nous ramener jusqu’à notre hôtel, d’ailleurs, c’est aussi leur destination. A l’arrivée, ils veulent tous nous prendre en photo avec chacun d’eux ; nous demandons à faire aussi une photo !

INDONESIE-2013 5978

Nous les remercions et, après un peu de repos, comme le temps est couvert, nous partons jusqu’à l’hôtel de luxe de la ville « Amatoa » (80 euros la nuit), le seul qui a une connexion internet. Nous y prenons un verre sur la terrasse du restaurant face à la mer, le décor est soigné !

P1000919

Nous envoyons quelques emails et un article sur le site ! Nous rentrons dîner comme hier soir au « Warung Bamboo » et nous discutons avec un couple d’espagnols.

 

Vendredi 19 juillet

 

Cette nuit, il a plu et le temps est maintenant gris même si la température reste élevée. Nous décidons de louer un scooter.

P1000957

Nous partons pour la ville de « Tanah Beru », la route est sans circulation et c’est agréable de rouler le long du bord de mer ou dans la campagne Sulawesienne.

   P1000920     P1000922

Nous entendons plusieurs fois les appels à la prière des petites mosquées des différents quartiers.

P1000955

A l’arrivée, nous voyons énormément de constructions de ces fameux bateaux « bugis », tout en bois, chevillés et cintrés pour former des arrondis harmonieux. Les « Bugis » sont des fameux marins mais il est indéniable que ce sont aussi des menuisiers incroyables, ça vous plairait Fernand et Gégé de voir ce travail fabuleux ! Deux petites filles adorables viennent timidement nous voir. Un pêcheur démêle son filet près d’un tout petit bateau à balancier. Les chantiers de constructions navales sont en face des maisons.

Nous déjeunons avec quelques chips et dattes et reprenons le chemin du retour avec un arrêt sur la plage « Lemo Lemo » qui nous déçoit un peu car là aussi, il y a des détritus.

Après avoir rendu le scooter, nous allons marcher le long de la plage de Bira, la marée est basse, il fait encore grisaille, nous flânons les pieds dans l’eau avant de prendre un verre face à la mer. Nous retournons dîner au même endroit et nous discutons avec deux français qui nous donnent des renseignements sur l’Asie centrale et nous commençons à penser à notre prochaine grande destination !

 

Samedi 20 juillet

 

Départ à 10 heures en « kijang » pour Makassar, nous sommes 10 dans la voiture et nous sommes très serrés, c’est plutôt inconfortable !(4,80 euros)Il y a avec nous le jeune couple Belge très sympathique rencontré à l’aller, une famille française avec leur fille et des indonésiens. Le chauffeur est plus prudent que celui de l’aller, ça compense l’inconfort ! La route est agréable à regarder, on observe les paysages, les villages et la vie quotidienne des habitants.  Nous roulons plus de 4 heures sans nous arrêter ; heureusement un couple d’indonésien s’arrête avant l’arrivée et tout le monde descend, content de se déplier un peu ! Il y a une station service de l’autre côté de la route et l’arrêt toilette est apprécié. Peu de temps après, nous arrivons à la station de bus et nous prenons un taxi à quatre pour rejoindre l’hôtel (3,50 euros).Nous retrouvons la même chambre que nous avions réservé à l’hôtel « Yasmin », il y a plus de clients que la dernière fois. Il pleut assez fort et nous décidons de rester dans le hall de l’hôtel en consultant les emails. Après 18 heures, la pluie s’est enfin arrêtée, nous allons dîner au « warung Mas Joko » (warung = restaurant populaire) où nous retrouvons notre « copine serveuse  » toujours aussi souriante.

Published by Michel et Patricia: carnet de voyage - dans indonésie 2013(Bali-Sulawesi)
commenter cet article

commentaires

Le couple de belges sympathiques 26/07/2013 15:07

Un petit coucou de Labuanbajo, Lombok et Sumbwa nous ont bien plu... Nous vous souhaitons de jolies aventures à venir...

Presentation

  • : Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

micpat1BIENVENUE SUR LE BLOG DE MICHEL ET PATRICIAbourgogne 2926

compteur

Compteur Global

Heure en France

Météo à Paris

Meteo Paris