16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 01:17

  Carte EQUATEUR

Musique: Crocketts theme

 

Jeudi 12 aout : BANOS et les bains thermaux

Ce matin, on se lève tranquille, on prend le petit dej à lhôtel, pain, beurre et confiture à volonté et café, jus de fruit, salade de fruits frais. On va ensuite à loffice du tourisme où on est très bien renseigné, on prend des plans de la ville et de randonnées pédestres ou à vélo. On passe à la chambre prendre les maillots et on va aux bains thermaux "de la virgen".

   EQUATEUR    EQUATEUR 

Banos est à 1800 m daltitude, cest une station thermale, leau est minéralisée et chauffée par le volcan Turungahua actif. La dernière éruption a eu lieu en mai mais depuis, le lieu est à nouveau sécurisé! On se relaxe bien aux bains thermaux, il y a beaucoup plus dEquatoriens que de touristes et on discute avec quelques personnes qui nous parlent des bienfaits des eaux. Une autre personne sort de leau pour nous montrer larrivée naturelle de leau chaude. On profite du bain à 40° puis de celui à leau froide et aussi des douches froides en cascade et puis retour à leau chaude…etc… On ressort en forme pour aller prendre un "almuerzo". Laprès midi, on loue un buggy pour aller voir aux alentours, on arrive jusquà une gorge impressionnante.

EQUATEUR 8862

 Malheureusement, le Buggy marche mal, il monte difficilement les cotes et le frein à main, la marche arrière ne marchent pas non plus!

EQUATEUR

On refera une expérience avec du meilleur matériel une autre fois! On passe le reste de laprès midi à se détendre. Le soir, on dîne au resto "La cocina de dulcelina  " avec des truites.

Vendredi 13 aout : BANOS et la randonnée humide

Ce matin, on constate quil a plu en allant prendre le petit déjeuner et le plafond est bas, les montagnes sont couvertes de nuages. On décide dattendre un peu avant daller en excursion et on va dans un café internet qui fonctionne bien pour faire passer les textes sur le blog. Il pleut de temps à autre. Finalement, on prend les chaussures de marche et on va faire la randonnée vers le point de vue "Bellavista" au lieu du tour en vélo prévu. On a quelques averses qui nous accompagnent, le chemin est par endroit boueux et les rochers plutôt glissants mais en montée, ça va.

EQUATEUR

 On arrive en haut après une bonne heure, la chemisette complètement trempée par la transpiration sous lhabit de pluie. On enlève le manteau et on enfile le polaire sec,  on grignote un peu et on prend la route pour redescendre en ville. On marche environ 5 km avec la pluie de temps à autre, la nature est belle, on voit des arbres à tomates (fruit très bon en jus)

   EQUATEUR 8868    EQUATEUR 8877 

, des mandariniers, des arbres à avocats et des fleurs. Pour finir, deux très belles cascades. A une intersection, on voit un barbecue avec du poulet grillé; on sarrête manger, il est 14 heures et on se régale avec une cuisse et le haut de cuisse + des frites et une bière! On repart et on prend un bus pour retourner en centre ville, la pluie est plus forte et il y a encore quelques kilomètres. On décide daller aux bains thermaux pour se détendre les muscles mais il y a plein de monde et on renonce. On retourne à lhôtel bouquiner un peu au coin du feu de cheminée! On dîne à nouveau  à "la cocina de dulcelina".

Samedi 14 aout : BANOS et la route des cascades

On se réveille avec la pluie, on renonce à faire la route des cascades en vélo et on prend un bus touristique afin dêtre au sec entre les différents arrêts.  Nous ne sommes quavec des familles Equatoriennes; il y a beaucoup de touristes équatoriens à Banos pour ce week-end de la fête nationale. On fait un petit tour de ville et puis, on va à la gorge de St Martin. La rivière coule en formant des rapides, il y a une nacelle pour traverser au dessus du vide, Michel la prend.

   EQUATEUR    EQUATEUR 8889 

On repart ensuite en prenant la direction de Puyo. On passe deux tunnels et on passe au dessus dun pont où il peut se pratiquer du saut à lélastique. En traversant un autre pont, on voit leau bouillonnante sortir dun barrage.

 

EQUATEUR 8935

Le second arrêt nous permet dadmirer deux premières cascades. Après dautres tunnels, on prend une "tarabita"(nacelle) pour pouvoir mieux admirer deux nouvelles cascades que lon peut approcher ensuite grâce à un pont métallique suspendu.

EQUATEUR 8917


 

             EQUATEUR 8913      EQUATEUR 

Enfin, le dernier arrêt à "la marmite du diable", est le plus spectaculaire. Après une vingtaine de minutes de descente, on arrive à une cascade impressionnante par le volume deau qui tombe dans un bruit assourdissant.

EQUATEUR 8930

 On est au début éclaboussé puis totalement trempé par les projections deau. On va prendre un nouveau pont suspendu en bois pour pouvoir mieux admirer la cascade. Il a plu une grande partie de la journée mais on a surtout été mouillé par la dernière chute deau! Malgré le mauvais temps, cette promenade a été spectaculaire. Après une petite pause séchage à lhôtel, on va jusquau pont San Francisco où lon voit trois personnes faire du saut à lélastique dune hauteur assez élevée. On se promène en ville, il y a vraiment beaucoup déquatoriens en week-end ici et c’est amusant de voir quils font des achats dans les boutiques pour touristes! Il y a ici  des marchands de produits à base de canne à sucre ou bien à base dun fruit appelé "guayaba" avec lequel on fabrique des friandises.


EQUATEUR

 On dîne avec des truites toujours bonnes ici.

Dimanche 15 aout : BANOS et la randonnée ensoleillée

Ce matin, on pensait partir pour la ville de Puyo et puis, on sest réveillé avec le soleil! On va prendre le petit déjeuner sur la terrasse de lhôtel "Plantas et blancos" où on apprécie dune part la vue sur les sommets des montagnes qui encerclent Banos enfin sans nuage et dautre part, des petits pains faits maison, délicieux. On part faire une randonnée vers le "mirador de la Virgen" , il y a pas mal de marches et cest fatigant. Ensuite, on monte jusqu au " cafe del cielo" de lhôtel "Runtun"(complexe spa de luxe). On y prend deux "batidos" aux fruits et on y admire en effet une vue superbe sur la ville de Banos, on est à 2260 mètres.

EQUATEUR

Les sentiers de randonnée sont agréables et pas trop boueux malgré la pluie des jours précédents. La région est très verte et il y a pas mal de petites fleurs. On monte encore ensuite jusquau village de Runtun  (quelques maisons) et puis on va jusquau lieu dit" Panticucho". Une femme nous reçoit dans son jardin quelle nous propose de visiter pour un dollar par personne. Lendroit a du charme, on accepte. Hélas, les nuages se sont un peu amoncelés sur les sommets et on ne voit toujours pas le fameux volcan "Turungahua". Le jardin comporte des tas de fleurs ou arbustes en fleurs et aussi des légumes; il est assez sauvage et cest ce qui fait son charme. On y voit aussi des animaux : cochons dinde, lapin, poules, dindons, lamas.


EQUATEUR

 Mais surtout, on y observe des colibris aux couleurs bleu-vert magnifiques. Notre guide est charmante et elle nous montre larbre à fleurs préféré de cet oiseau et nous passons un long moment à lobserver et le photographier.

   EQUATEUR 8951    EQUATEUR 8962 

Après cette visite en pleine nature, on redescend jusquà la route et après avoir marché un peu, on trouve une voiture avec un couple et un petit garçon qui nous redescend sur Banos pour un dollar, ils sont sympathiques, discutent avec nous et  nous arrêtent à un point de vue. A larrivée, on leur donne aussi un porte clef tour Eiffel. On va boire un coup à un café, on a pas mal marché depuis trois jours et les jambes sont raides!  On rentre ensuite se reposer à lhôtel. On gardera un bon souvenir de Banos malgré le temps humide, il fait bon se promener en ville, voir et revoir léglise où il y a souvent des messes animées( les croyants chantent et frappent des mains), passer et repasser dans les rues avec tous les commerces. Il y a surtout toutes les possibilités de rando et dactivités ( vélo, buggy, canyoning, escalade, rafting et tout un tas de sports extrèmes. Demain, on part pour Puyo.

commentaires