20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 06:07

VENDREDI 14 FEVRIER

Le temps est gris et frais mais il ne pleut pas. Nous entrons dans la péninsule d'Otago par la route basse, celle qui longe la mer. Des petites maisons sur pilotis sont installées pour les pêcheurs et il y a plusieurs cygnes noirs sur l'eau. L'unique ville de la péninsule, Portobello, ne comprend que quelques bâtiments et non animée. Au dessus, à Okakou, la maison de réunion des Maoris, moderne, ne se visite pas tout comme le cimetière où se trouvent les tombeaux de trois grands chefs.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

Nous arrivons rapidement au point le plus au nord de cette presqu'ile : Taiaroa Head où l'on peut voir voler des albatros royaux, une exposition sur ces oiseaux protégés est installée sur les hauteurs. Ces oiseaux ont environ 3 m d'envergure et ils semblent planer plus que voler car ils ne bougent presque pas leurs ailes. Ils sont vraiment élégants et on les regarde avec plaisir.

 

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

En contrebas, il y a plusieurs oiseaux de mer dont certains ont leurs nids au sol et nourrissent leurs petits.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

En route pour rejoindre le "Penguin Place" où nous devrions voir des manchots antipodes ou pingouins aux yeux jaunes qui sont en voie d'extinction. Avant de faire la visite, nous profitons de l'aire de pique-nique installée à proximité pour déjeuner.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

La visite est guidée( 55 dollars néozélandais par personne), ce centre a pour vocation de protéger ces pingouins. Après une présentation en anglais de l'animal et de ses lieux d'habitat, la visite commence par l'infirmerie où les pingouins reçoivent les soins nécessaires avant d'être remis progressivement dans leur habitat naturel.

Puis, nous partons en minibus vers la plage où sont aménagés des tunnels dissimulés dans des branches afin de les observer.

Nous ne verrons qu'un pingouin dans la nature, celui qui dort sur les photos, mais au vue de sa rareté, nous avons eu de la chance.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

Le centre est au sein d'une ferme qui élève des moutons. Vers la mer, nous avons pu voir des lions de mer.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

Nous revenons à Dunedin par la route haute qui nous permet d'avoir de jolies panoramas.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

A Dunedin, on nous a conseillé la visite de la gare de style néo-renaissance flamande. Le hall intérieur est tout aussi remarquable avec ses céramiques et ses vitraux.

En face de la gare, un autre bâtiment(ci-contre) de cette ville très écossaise, les habitants sont les descendants des pionniers écossais du début du XXème siècle.

Il est difficile de se garer à Dunedin, c'est une assez grande ville, avec beaucoup d'universités et elle est très animée.

Nous rentrons passer une petite soirée de st Valentin tranquille à notre logement.

La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin
La péninsule d'Otago et DunedinLa péninsule d'Otago et Dunedin

commentaires