7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 15:47

SAMEDI 14 DECEMBRE

Nous sommes arrivés hier soir par un vol Wizzair. Le "Tkacka Home", un bel appartement bien équipé et à côté de la rue principale sera notre maison pour ces quelques jours. Hélas, dans une des chambres, le chauffage ne marche pas et aucune solution ne sera proposée par le propriétaire que nous avons contacté en arrivant.

La première photo montre notre location (façade marron) et la deuxième est la vue des fenêtres du salon sur la rue Tkacka.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Le petit déjeuner buffet de l'hôtel "Hampton by Hilton"situé en face de notre appartement et inclus dans le tarif de la chambre est très copieux.

Nos visites commencent par la rue "Dluga" toute proche de notre location.

 

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Au delà de la Porte Dorée se tient le marché de Noël où il y a quelques stands ouverts ce matin.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Nous passons de l'autre côté du boulevard qui entoure la vieille ville pour arriver au  forum,esplanade commerciale, bien illuminée.

Puis, retour sur nos pas pour franchir l'enceinte fortifiée avec l'avant porte, la porte haute et la porte dorée qui débouchent sur la magnifique rue piétonne Dluga et ses maisons hanséatiques.

Les lions, armoiries de Gdansk, trônent fièrement dans cette partie de la ville.

La porte dorée, entrée de la voix royale, date du XVII ème siècle et est plus décorative qu'offensive.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Parcourir la rue Dluga, le nez en l'air et admirer les façades des maisons, toutes plus belles les unes que les autres, est une riche découverte.

Gdansk  a été presque entièrement détruite en 1945, la reconstruction de la ville à l'aide des archives est vraiment une réussite, c'est superbe.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

L'hôtel de ville principal a été aussi reconstruit, le seul élément d'origine est le cadran solaire sur la tourelle d'angle.

Le beffroi contient un carillon de 37 cloches au timbre cristallin. Nous l'avons entendu fonctionner et c'était un son vraiment très pur et mélodieux.

 

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

En continuité de l'hôtel de ville, la place "Dlugi Targ" où les marchands se faisaient construire de prestigieuses demeures pour montrer leur richesse. Deux d'entre elles sont particulièrement remarquables : la cour d'Artus avec la statue d'Hermès et la maison dorée avec des bustes de rois polonais, cachée en grande partie par le sapin !

Devant la cour d'Artus se trouve la fontaine de Neptune.

Dans cette partie de la rue, les maisons ont conservé le perron qui mène à la porte d'entrée.

 

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)

On observe toujours de très belles façades autour de nous avant d'arriver à la Porte Verte qui clôt la voix royale et qui débouche sur les quais.

 

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Avant de quitter cette artère extraordinaire, des photos de détails de façades......

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

La promenade sur les quais de la rivière Motlawa est très agréable.

Un navire de style vieux gréement permet de faire des balades jusqu'à l'embouchure. Les maisons modernes construites sur l'autre rive ont la même forme que les anciennes et l'ensemble est harmonieux.

On s'arrête déguster une bière dans un cadre douillet.

GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Nous découvrons ensuite la grue de Gdansk, la plus grande en Europe au moyen âge et un des bâtiments emblématique de la ville.

Une des roues servait à vider les cargaisons des navires et l'autre permettait de monter et de fixer les mâts des bateaux. Des hommes, comme des hamsters en cage,  marchaient à l'intérieur pour actionner le mécanisme !

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

On se dirige ensuite vers le marché couvert "Hala Targowa", au nord de la ville ancienne, hélas, il ferme quand nous arrivons.

Aux alentours, quelques échoppes en plein air où nous achetons une petite couronne en sapin.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

La nuit tombe tôt, environ 16h et les lumières éclairent avec grâce la magnifique façade de la Chapelle Royale. Dans la rue Mariacka, les vitrines d'ambre éclairées rendent mystérieuses le décor. Les maisons ont toutes leur perron, la rue a beaucoup d'allure avec le faste des façades qui indiquaient la réussite de leurs propriétaires.

Puis, c'est le moment d'un arrêt gourmand avec des gaufres bien chaudes et sucrées. Le stand qui les fabrique est  installé sur le rebord de la fenêtre d'une maison de la rue principale.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Après un bon dîner au restaurant " Le Zeppelin " situé rue Tkacka , on se promène au marché de Noël et dans une galerie marchande située juste à côté.

Au marché de Noël, nous sommes un peu déçus par l'abondance des stands de nourriture par rapport à ceux d'artisanat  mais ça n'empêche pas de boire un vin chaud !

La galerie marchande a plus d'artisanat dont des petits chapeaux en feutrine que nous achetons le lendemain.

Nous empruntons la voix royale bien décorée pour rentrer dormir à notre appartement.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

DIMANCHE 15 DECEMBRE

Le ciel est assez clair ce matin et nous admirons, des fenêtres de l'appartement, les belles couleurs données par un peu de soleil à la girouette de St Georges terrassant le dragon du clocher de la "Halle st Georges". Ce batiment jouxte la porte dorée.

GDANSK (Pologne)

Notre matinée commence par un passage au marché de Noel où évidemment il y a peu de stands ouverts mais quel plaisir de faire quelques photos en utilisant les installations sans personne !

Le calendrier de l'avent à l'entrée du marché nous amuse beaucoup et certains retombent en enfance sur un manège de chevaux de bois.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Notre première visite est pour la basilique Notre Dame, la plus grande église de Pologne. Elle est entourée de maisons, très proches, et de barrières à cause de travaux et il est difficile de la photographier extérieurement. On en voit une petite partie à l'extrémité de la rue Mariacka (première photo). Il y a aussi des travaux à l'intérieur et  la fameuse horloge astronomique est recouverte en grande partie par des bâches en plastique. Il y a la messe quand nous arrivons mais c'est la fin de l'office.

 

GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

La rue Mariacka de jour est tout aussi charmante que le soir et elle nous mène vers les quais et la porte verte.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Nous passons de l'autre côté du canal où s'étend" l'ile des greniers" où se trouvaient dans le passé tous les entrepôts et greniers. Sur le pont, il y a une belle vue sur la rivière.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)

La visite suivante est pour le musée de l'Ambre, situé dans les étages de l'avant porte.

Le musée est bien documenté avec la formation de l'ambre, son histoire, ses couleurs, son utilisation récente et passée et sa valeur économique.

On y admire de belles pièces dont les inclusions animales ou végétales.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

La troisième visite de la journée sera pour le musée "Solidarnosc".

Il est au nord de la ville, pour le rejoindre, nous traversons la vieille ville : d'abord le marché Hala Targuva, puis, le grand moulin (en travaux de rénovation) et l'hôtel de ville (qui a été peu détruit en 1945). Près de la gare, une pause "bière" est souhaitée par tout le monde.

 

 

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Quand nous entrons au musée "Solidarnosc", la nuit est tombée.

A l'entrée, un monument aux morts des ouvriers du chantier érigé en décembre 1980 sous la période communiste ! En 1987, le pape, Jean-Paul II, est venu bénir ce monument.

Sur le côté du musée, la grille d'entrée du chantier naval, lieu emblématique du combat pour la liberté.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Le musée, sur plusieurs étages, est vaste et de conception très moderne, il est passionnant car rempli de témoignages individuels  en plus de toute l'histoire du combat de Solidarnosc mené par Lech Walesa. Hélas, nous manquerons d'un peu de temps pour profiter de tout mais grâce à l'audioguide, bien fait, on apprécie énormément le lieu.

La photo ci-contre montre le panneau de bois où sont écrites à la main les 21 revendications des grévistes. Ce document est classé au patrimoine de l'Unesco dans la catégorie"mémoire du monde".

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Le musée ferme à 18h, on serait bien resté plus longtemps.

Un dernier passage au marché de Noël s'impose pour prendre un vin chaud et écouter l'élan "beau parleur". On ne comprend pas ce qu'il dit mais ça amuse beaucoup les polonais autour de nous !

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

Le restaurant "Tawerna", près de la porte verte, est aménagé sur le thème de la mer. On y dîne correctement.

En entrée, nous avons partagé une sorte de choucroute à la Polonaise, assez bon.

Pendant notre séjour, la spécialité "Pierogi" , sorte de gros ravioles salées ou sucrés n'a hélas pas fait partie de nos dégustations, ce sera pour une prochaine fois.

GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)
GDANSK (Pologne)GDANSK (Pologne)

LUNDI 16 DECEMBRE

Notre avion décolle à 12h, un petit tour par la rue Dluga pour dépenser notre monnaie et nous partons rapidement pour l'aéroport.

La ville de Gdansk, perle de la Baltique, nous a conquis.

GDANSK (Pologne)

commentaires