9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 01:33

DIMANCHE 28 AVRIL

Nous partons avec le même chauffeur de taxi que la veille pour le village cérémoniel d'Orongo (20000 pesos aller); nous avons bien discuté avec lui car il était fier de nous montrer qu'il connaissait bien certaines parties de notre histoire de France.

L'île de Pâques a grossièrement la forme d'un triangle avec à chacun de ses angles un volcan éteint à l'origine de sa formation. Nous nous trouvons à la pointe sud de l'île où se trouve le cratère du "Rano Kau". 

Le village s'est développé entre les bords du cratère et un promontoire rocheux qui surplombe la mer et des petits îlots. Le site est magnifique.

Nous commençons la visite par le côté de la mer.

 

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

Ce site était celui du culte de l'homme oiseau; cette croyance s'est développée quand le culte des Moaïs est tombé en désuétude à la fin du XVIIème siècle.Elle a perduré jusqu'en 1866, ce sont les missionnaires qui y ont mis fin.

Chaque année, chacun des clans désignait un représentant, il devait aller à la nage sur un des îlots photographié ci-dessus et ramener un œuf d'oiseau sans le casser. Il attachait l’œuf à son front avec un tissu, refaisait la traversée à la nage puis escaladait la falaise. Le premier qui avait réussi était l'homme-oiseau et il était investi de pouvoirs ainsi que ceux de son clan.

 

Les maisons du village n'étaient utilisées que pendant les jours de cérémonie de l'homme-oiseau. Près de l'une d'elles se trouvait un Moaï qui a été emmené par les anglais au British Museum en 1868; les Pascuans demandent son retour.

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

A la pointe extrême des rochers portent des pétroglyphes, on en aperçoit quelques uns. On ne peut pas s'en approcher car c'est dangereux, trop en surplomb de l'océan. Certains représentent un oiseau avec un corps d'homme.

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

De l'autre côté de la pointe, le cratères du volcan, superbe. Le fond est recouvert de joncs laissant apparaître de petits étangs.

 

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

Nous sortons du village et piqueniquons devant le cratère.

Nous rentrons à pied jusqu'à la ville par un sentier de randonnée que nous a conseillé Patricia, la propriétaire de notre maison de location.

Le sentier "Te Ara O Te Ao" est en descente dans ce sens. Nous marchons en pleine nature parmi des fleurs jaunes qui ressemblent à des lupins sauvages. Quelques parties sont boisées. Nous avons une belle vue sur la ville d'Hanga Roa.

 

 

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

La fin de la randonnée rejoint la route bordée d'hibiscus aux fleurs géantes comme partout ici. Nous décidons de rejoindre le centre ville en longeant la mer.

Nous passons par la grotte Ana Tai Tangata où se trouvent des dessins au plafond mais nous n'irons pas les voir car la descente semble plutôt dangereuse. Les vagues qui claquent sur les rochers nous récompensent d'être venu jusque là.

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

Nous continuons à marcher le long de la mer et nous avons la chance de voir naviguer le bateau Kuini Analola qui vient surement s'amarrer dans le port de commerce que nous venons de passer. Devant ce port, un Moaï sur un grand Ahu(socle où sont posées les statues et qui contiendrait les ossements des défunts).

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo
ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

Nous arrivons au centre ville et passons devant le petit port de pêche.

Nous allons boire un verre, Michel découvre une bière artisanale de l'île.

Après quelques courses, nous rentrons finir la journée dans notre maison.

Sur notre chemin, le cimetière de l'île qui est très bien entretenu et des panneaux avec des destinations inhabituelles !

ILE DE PAQUES : OrongoILE DE PAQUES : Orongo

commentaires