12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 17:27

SAMEDI 10 NOVEMBRE

Nous prenons un taxi à 6h30 pour rejoindre la gare de TGV. Le personnel de la réception de notre petite auberge de jeunesse est endormi et n'a pas anticipé la venue du taxi. Nous arrivons malgré tout à l'heure à la gare. Notre train a pour destination finale Shanghai et après le passage de la police et la vérification des papiers et billets, la fouille est particulièrement sévère pour tout le monde. Nous nous faisons confisqué le couteau suisse et le ciseau à ongles. Cet excès de zèle est lié à la tenue d'une conférence à Shanghai et les règles ont été renforcées pour une quinzaine de jours.

Nous voyons encore de nombreuses usines aux cheminées fumantes pendant le trajet.

Le voyage est confortable, nous rejoignons notre hôtel en métro(plan en photo). Nous logeons près de la grande rue commerçante, moderne et piétonne, à l'hôtel "Soul Suzhou", excellent.

SUZHOUSUZHOUSUZHOU

Nous préparons nos visites pour les jours à venir puis, nous allons à la gare pour réserver un train que nous n'avions pas prévu depuis la France. Nous n'avions pas vu qu'il était possible de relier Suzhou à Huangshan avec un changement à Hefei...

Nous dînons correctement avec des brochettes,des champignons, des pâtes de poulet et du riz dans une petite rue adjacente à la grande artère piétonne.

SUZHOU

DIMANCHE 11 NOVEMBRE

Le petit déjeuner buffet inclus dans le tarif de la chambre est excellent avec ses plats aussi bien asiatiques qu'occidentaux. On passe à la gare prendre les billets de train commandés la veille et nous commençons la découverte de cette ville hautement culturelle et artistique. C'est la ville des jardins avec leur gracieuse combinaison de rochers, d'eau, d'arbres, de fleurs et de pavillons avec leurs terrasses et leurs corridors. Il y règne l'harmonie entre la nature et l'homme. Il y a aussi les canaux et leurs ponts romantiques.

A côté, la ville moderne avec ses boutiques de luxe ouvertes presque continuellement. Suzhou est aussi une grande productrice de matériel informatique.

Suzhou est située en partie sur le grand canal(construction aussi monumentale que la grande muraille mais moins spectaculaire; environ 1400km qui permettent le lien entre le nord et le sud de la Chine).

Nous commençons donc notre visite au sud-ouest de la ville en longeant une partie encore existante de ce grand canal. Nous arrivons au pont Wumen.

SUZHOUSUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

A côté, la porte Pan (1355) des restes des remparts de la ville. Nous flânons agréablement dans le jardin près des remparts où nous ne croisons pas de touristes mais beaucoup de familles. La pagode Ruiguang( 1004) domine le jardin.

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous traversons un marché animé où nous achetons cannelle, badiane et muscade avant de rejoindre notre premier jardin classé à l'Unesco.

 

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous visitons le Pavillon de la Vague Bleue et le Ke Garden, juste en face. Le premier est le plus ancien de Suzhou, il n'y a pas beaucoup de monde et le calme et la sérénité nous envahissent. La succession des pavillons en bois foncé et la végétation dense, qui les entoure, est vraiment apaisante. Les plans d'eau bordés de rochers,de superbes arbres et longés par des corridors sont romantiques.

 

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

A la sortie, nous longeons un petit canal et nous rencontrons un habitant d'une des maisons, qui parle français, et qui nous indique un joli trajet au fil de l'eau pour arriver au Jardin du Maître des Filets.

SUZHOUSUZHOU

Le jardin du Maître des filets est petit mais il donne l'illusion d'une superficie beaucoup plus vaste. Il a été construit au XII ème siècle et restauré au XVIIIème. L'essentiel du jardin est agencé autour d'un plan d'eau comme le montre le plan de la première photo. Le lieu est plus touristique que les précédents mais il mérite vraiment que l'on s'en imprègne. Je me verrai très bien y passer ma journée comme le peintre que nous croisons en plein travail.

Les bonsaïs sont très fréquents dans tous les jardins que nous verrons.

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous empruntons la rue Pinjiang avec son petit canal bordée par une ruelle piétonne; elle représente l'image du Suzhou d'autrefois et les restaurants et boutiques pour touristes sont nombreux. Il est agréable de s'y promener avec la nuit qui tombe tout doucement. A 17h30, la nuit est totale. Nous trouvons dans une contre allée un petit restaurant où nous nous régalons avec un superbe poisson avant de rentrer nous reposer à notre hôtel.

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

LUNDI 12 NOVEMBRE

Au petit déjeuner, nous rencontrons un couple de canadiens du Quebec avec qui nous sympathisons et parlons assez longuement. Ils vivent dans un camping car et partent plusieurs mois en voyage pendant la période hivernale. Nous échangeons sur plusieurs pays dont la Nouvelle Zélande, ce qui confirme notre idée d'aller y faire un tour un de ces jours !

Nous commençons nos visites de la journée par un retour dans la rue Pingjiang que nous voulons voir de jour. C'est vraiment un endroit charmant, on peine à croire que l'on se trouve dans une grande métropole chinoise.

 

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Suzhou, première ville chinoise productrice de soie, surnommée la cité des jardins et la Venise de l'Orient au XVIème siècle, montre tout son raffinement au travers de ses jardins. Il y en a eu jusqu'à 260, il en reste une soixantaine et 20 sont ouverts aux visiteurs.

Nous allons en voir deux de plus aujourd'hui, présentés comme particulièrement remarquables et qui vont en effet nous enchanter.

Nous commençons par le jardin de l'Humble Administrateur, le plus grand de tous. Son nom est lié au fait de renoncer à une politique agitée pour vivre dans son jardin une retraite paisible et heureuse.

Nous y admirons aussi les superbes canards mandarins et ses bonzais.

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous rejoignons le jardin de la Forêt du lion en empruntant une rue animée où l'on trouve de nombreux encas pour manger sur le pouce.

SUZHOUSUZHOU

Le jardin de la Forêt du Lion est caractérisé par ses amoncellements de rochers où certains y voient des formes fantastiques. C'est le jardin le plus fleuri que nous avons vu. Sur le plan d'eau du jardin du centre, un grand bateau de pierre. Il y a aussi un magnifique jardin de bonzaïs.

SUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Mais la partie du jardin qui nous a le plus séduit est le labyrinthe de pierres qui occupe un grand côté du plan d'eau central. Il est plein de recoins, on monte, on descend en suivant des escaliers et on a mis du temps à retrouver la sortie, bref, un régal !

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Pendant la visite, deux scènes qui nous ont amusées :

le selfie de touristes chinoises pas toutes jeunes et l'employé en train de dormir dans un recoin du labyrinthe.

SUZHOUSUZHOU

Nous avions ensuite prévu de voir le musée de la ville ou celui de la soie mais ils sont fermés tous les deux; nous n'avions pas les bonnes informations sur les horaires. Nous nous promenons en rejoignant le quartier où nous logeons. Nous dînons bien avec des crevettes au wok et des nouilles. A l'entrée de la rue piétonne, des voitures de luxe sont garées sous une débauche de lumière comme partout dans la ville moderne.

SUZHOUSUZHOU

MARDI 13 NOVEMBRE

Après avoir bien "jasé" avec nos cousins canadiens, nous prenons le métro pour aller au centre des affaires de Suzhou, près du lac du Coq d'Or. Le contraste est saisissant avec ce que nous avons vu jusqu'à maintenant !

 

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous préférons les canaux et les ponts romantiques même si cette architecture moderne a aussi une certaine beauté !

Nous reprenons le métro pour visiter la petite ville de Tongli dans les environs de Suzhou, une escapade paisible au charme désuet où la vie trépidante fait une pause.

 

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous flânons au hasard des ruelles ou le long des canaux.

SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU

Nous visitons la demeure de Gengle Tang et le jardin Tuisi; deux lieux où le temps s'est arrêté.

SUZHOUSUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOU
SUZHOUSUZHOUSUZHOU

Au retour, nous prenons un bus et nous nous trompons d'arrêt, on ne peut pas rejoindre le métro. Nous revenons avec le même bus en sens contraire et stoppons au bon endroit pour revenir en métro.

Nous dînons à nouveau avec des crevettes au wok mais dans un autre restaurant.

commentaires

Shana 26/02/2019 14:51

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.