2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 19:35

SAMEDI 24 FEVRIER

Nous quittons le bord de mer pour une région un peu montagneuse et plus désertique, le Petit Karoo, située environ à une centaine de kilomètres. Nous logeons à Oudtshoorn, dans une maison d'environ 120 ans où nous avons plusieurs pièces. Les propriétaires de "86 on Jubilee", sympathiques et passionnés par la mise en valeur de leur patrimoine, logent dans une autre partie de ce grand bâtiment , juste à côté de nous.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN

La région est celle des élevages d'autruches et de nombreuses fermes nous entourent. Au début du XXème siècle, la vente des plumes d'autruches a enrichi de nombreuses familles qui ont construit de belles propriétés qui ont été restaurées. Actuellement, l'élevage de l'autruche est en tout premier lieu pour sa peau(les articles de maroquinerie fabriqués ont un prix élevé), ensuite pour la viande et une toute petit partie pour les plumes ( plumeaux à poussière mais très peu de boas ou de plumes pour les chapeaux).  Les fermes vivent aussi des visites guidées touristiques et de la boutique de souvenirs où on vend, entre autres, des œufs pour la décoration.

Nous choisissons de visiter la "Highgate Ostrich Farm". Nous piqueniquons en attendant l'heure de notre visite guidée.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous ne serons que tous les deux avec le guide, il est 13 heures et les cars de touristes doivent être au restaurant, tant mieux !

La visite commence par le travail des plumes. On nous montre comment l'on fabrique un plumeau. Le guide nous explique aussi la fabrication d'un boa.

Puis, on nous emmène dans un enclos où il y a des bébés autruches de 9 semaines. Le guide nous en met un dans les bras ! Il nous montre aussi des incubateurs pour les œufs. Un oeuf d'autruche correspond à 24 oeufs de poule environ; une belle omelette ........

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous allons ensuite voir les autruches adultes et on est autorisé à leur donner du maïs. Elles n'ont pas de dents. Le guide nous explique qu'il faut se méfier d'une autruche en liberté car elles ont un doigt de pieds particulièrement dangeureux. C'est un gros ongle assez tranchant qui peut nous ouvrir le corps comme un scalpel. Si une autruche nous poursuit, il vaut mieux s'allonger au sol en protégeant sa tête et attendre qu'elle s'en aille. Elle n'est pas très fûtée ....

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous partons ensuite dans une carriole tirée par des ânes pour aller quelques champs plus loin afin d'assister à une course d'autruches dirigées comme un cheval par des cavaliers. Le guide nous propose de monter une autruche, on ne fait pas nos malins et on décline la proposition.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Au retour, nous allons dans la boutique où le guide nous montre la taille d'un crâne d'autruche, très petit mais par contre, elle a un gros estomac. Il nous explique aussi que le genou de l'autruche est au niveau de son aile, le reste étant le pied, la première articulation que l'on voit est en fait la cheville. Nous voyons toute sorte d'objets avalés par l'autruche : pierres, pièces de monnaie, morceau de bois, bougie de voiture,....mais comme dans Gotlib, elle n'accepte pas de boire du coca cola( Michel a posé la question au guide et on a bien rigolé). Relisez la "Rubrique-à-brac" !

Nous rentrons à Oudtshoorn, les musées et les petites boutiques sont fermés; seul un étalage de rue vend des plumeaux de couleur. Nous trouvons un supermarché pour faire des courses pour le dîner.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN

DIMANCHE 25 FEVRIER

La cuisine est bien ensoleillée quand nous prenons notre petit déjeuner, c'est très agréable.

Nous partons faire un circuit en voiture vers la ville de Prince Albert. Le parcours fait une boucle en passant par les gorges de Meiringspoort et le Swartberg Pass. Nous roulons dans des lieux magnifiques, classés au Patrimoine de l'Unesco.

La route des gorges de Meiringspoort est bitumée, nous faisons plusieurs arrêts pour admirer les paysages. En chemin, une petite marche vers une cascade où il n'y a pas beaucoup d'eau en cette saison mais la balade est agréable.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous arrivons à la ville de Prince Albert où nous faisons une pause repas avant de nous y promener. Il y a de belles demeures du XIXème siècle en bon état et beaucoup de fleurs; c'est très paisible. Nous prenons un café dans un "coffee shop" accompagné de scornes.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous repartons pour le "Swartberg Pass" où la route se transforme en piste. Nous roulons pour voir le passage le plus étroit mais nous décidons de ne pas monter jusqu'au col car nous craignons pour la voiture.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Pendant notre circuit, nous croisons plusieurs fois des babouins. Les mimosas sont nombreux le long de la route.

OUDTSHOORNOUDTSHOORN
OUDTSHOORNOUDTSHOORN

Nous rentrons et allons dîner au restaurant "Jenima's", très bien. On y déguste du filet d'autruche accompagné de légumes bien cuisinés. Le dessert est maison.

commentaires