13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 17:28

VENDREDI 7 AOUT

Nous redescendons vers le sud. Notre premier arrêt est pour le lac Otjikoto qui occupe un chaudron calcaire de 55 mètres de profondeur. En 1915, l'armée Allemande, battant en retraite, y jeta un stock d'armes.

Ce lac est un des deux seuls plans d'eau naturel de Namibie; le cadre est beau.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à Okahandja

Nous nous promenons ensuite dans la ville de Tsumeb, importante ville minière. La Namibie possède des gisements d'un nombre important de minerais dont le plomb et l'uranium; il y a aussi des mines de diamants.

Nous visitons le musée qui contient des canons repêchés dans le lac Otjikoto, de nombreux minéraux, des uniformes, des objets du début du siècle; bref, c'est très hétéroclite. A l'extérieur, une des locomotives qui servait à traîner les wagons de minerais entre Tsumeb et Swakopmund,en bord de mer.

Nous allons ensuite vers le marché, il y a peu de variétés de légumes ou de fruits, comme dans les marchés d'autres villes.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

Nous allons visiter à la sortie de la ville un musée en plein air avec les habitations des différentes ethnies vivant dans le pays. Hélas, le lieu semble désaffecté et nous ne recevons pas d'informations sur la culture de ces peuples. Parmi eux, les Himbas et les Herreros.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

Nous roulons ensuite jusqu'à "Otjiwarongo où nous dormons confortablement à l'hôtel "c'est si bon", qui porte bien son nom.

SAMEDI 8 AOUT

Sur la route, toujours rectiligne et sans habitations, vers notre prochaine étape, nous faisons un arrêt à la fondation AFRICAT qui s'occupe de protéger les animaux, en particulier les guépards et les léopards.

Ils les soignent et les rééduquent pour pouvoir ensuite les remettre dans leur environnement naturel. Ils utilisent ceux qui ne se réadaptent pas pour éduquer les populations locales quand à leur comportement envers ces animaux. En effet, les fermiers les tuent souvent ou les blessent ou les enferment dans des conditions épouvantables pour protéger leur bétail. La fondation a mis en place un programme d'éducation qui vise à la protection des troupeaux tout en respectant les félins.

Nous roulons sur une piste qui contient des panneaux routiers inhabituels avant d'arriver.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

Nous avons réservé une visite à l'entrée. On nous emmène en 4x4 dans l'enclos des guépards, vaste espace dont on ne voit pas les limites.

Nous approchons de très près trois magnifiques guépards en cours de réadaptation. On ne leur donne pas à manger tous les jours pour qu'ils réapprennent à chasser.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

On nous emmène ensuite dans un affut qui donne sur un autre très vaste espace naturel, celui des léopards. Le 4x4 ouvert n'y entre pas, on nous explique que le léopard pourrait nous prendre pour son repas !

Nous avons de la chance, un léopard approche et il est vraiment fascinant à regarder. De plus, le gardien lui a mis un morceau de viande pour son repas journalier et nous l'observons ainsi longtemps.

Du parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

La visite se termine au centre de soin des animaux où on nous montre le bloc opératoire et les pièges cruels utilisés par les fermiers pour attraper les félins. On nous explique les activités de la fondation. Il y a aussi des animaux empaillés et c'est amusant de caresser un guépard, des antilopes ou des zèbres, ces derniers ont le poil très ras.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja

Nous piqueniquons en route avant d'arriver à Okahandja où nous logeons au "country hotel", établissement agréable situé un peu à l'extérieur de la ville.

Nous ressortons voir les marchés artisanaux de la ville. Les stands du premier ressemblent à un bidonville; le second a meilleure allure.

Nous dînons près d'un feu de cheminée au restaurant de l'hôtel.

Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Du parc Etosha à OkahandjaDu parc Etosha à Okahandja
Published by Michel et Patricia: carnet de voyage - dans Namibie(2015)
commenter cet article

commentaires

Marie annick 14/08/2015 08:44

Salut, les photos des guepards sont juste magnifiques, quel bel animal et quel bon photographe!!! bises

Presentation

  • : Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • Le blog de Michel et Patricia: carnet de voyage
  • : Ce blog créé le 10 juillet 2009 est un récit de nos voyages.
  • Contact

micpat1BIENVENUE SUR LE BLOG DE MICHEL ET PATRICIAbourgogne 2926

compteur

Compteur Global

Heure en France

Météo à Paris

Meteo Paris