8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 15:23

SAMEDI 21 FEVRIER

Nous avons réservé un minibus pour ce trajet à la réception de notre hôtel, départ à 8 heures pour arriver à 15 heures.

A 9 heures, pas de bus, un jeune couple d'australiens attend le même que nous. Nous nous inquiétons auprès de la réception de l'hôtel qui téléphone à la station de bus. Il arrive peu après mais il n'y a que deux places (pas les nôtres) ! Le patron de l'hôtel nous dit que c'est une erreur de la compagnie de bus et il nous annonce une voiture. Celle-ci arrive mais nous conduit seulement à une autre ville où nous attendons encore une heure un autre minibus. Il arrive bondé, Michel et un autre touriste qui était dans la même situation que nous, se serrent à l'avant. On me fournit un petit tabouret entre deux sièges où je me glisse près de deux femmes Birmanes. Il n'y a pas de touristes dans ce bus et nous sommes accueillis avec de grands sourires par les voyageurs autochtones.

De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !
De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !

On nous arrête pour déjeuner dans un restaurant local où deux photos décorent les murs : celle d'Aung San Suu Kyi et celle de son père.

Nous reprenons la route et quelques kilomètres plus loin un couple descend, Michel et moi pouvons nous installer à leur place sur de vrais sièges.

Nous finissons le voyage alors bien plus confortablement. Nous remarquons un temple en forme de bateau en traversant un pont.

De Bagan au lac Inlé : un trajet compliqué !

Le minibus nous arrête finalement à la ville de "Taunggyl" après avoir grimpé une route sinueuse de montagne.

Nous rejoignons la ville de "Nyaungshwe" en taxi, la nuit tombe.

Nous arrivons au "Golden Dream Hotel" vers 18h30; la chambre que nous avons réservée est très bien.

Nous allons dîner dans un restaurant de la rue de notre hôtel avec du poisson grillé du lac, des frites et des nouilles, c'est bon!

commentaires